in

Akon ressort une anecdote de studio sur Eminem quand il enregistrait « Smack That »

image-akon-eminem-smack-that-clip
Akon ressort une anecdote de studio sur Eminem quand il enregistrait "Smack That"

Une nouvelle anecdote d’Eminem en studio, ça fait toujours plaisir à entendre et c’est toujours fascinant. Merci Akon.

En 2006, quelle ne fut pas notre surprise de découvrir une collaboration entre Eminem et Akon, tant les univers des deux artistes n’ont pas forcément de point commun. Quoi qu’il en soit, ensemble, ils ont sorti « Smack That », un banger efficace et taillé pour les clubs, sur lequel beaucoup auront bougé leur corps.

Depuis, plus de 13 ans sont passés et le roi du R&B s’apprête à faire son retour. En pleine promotion pour la sortie de ses trois albums le mois prochain, il est passé par les studios de la radio Hot 97, dans le morning d’Ebro. Durant son passage, l’auteur de Konvicted est revenu sur l’époque où il enregistrait son tube avec Slim Shady.

Il a révélé une histoire hilarante sur le fonctionnement d’Eminem en studio. Il a déclaré que le rappeur de Détroit bossait de 9h à 17h et pas une minute de plus, peu importe où en est le morceau dans sa conception. « Il arrive en studio le matin à 9 heures, prend une heure de pause-déjeuner et rentre chez lui à 17 heures. ».

Sans doute tenait-il se rythme à l’époque pour pouvoir passer plus de temps avec ses filles. On se souvient qu’à l’époque, sa célébrité l’empêchait de profiter pleinement de sa famille. Mais finalement qu’est-ce que ça veut dire ? Qu’Eminem a beau être une légende du rap, il est un être humain comme vous et moi.

Dans le reste de son interview, Akon a évidemment parlé de ses trois nouveaux albums, de sa crypto-monnaie Akoin, de ses relations commerciales avec les Chinois et plus encore. À noter également qu’il vient de sortir le single à l’ancienne « Can’t Say No« .

What do you think?

image-black-coffee

Le producteur Black Coffee fait appel Usher pour « LaLaLa » [son]

image-big-boi-polemique-earthgang

Big Boi répond à ceux qui qualifient EarthGang des « nouveaux Outkast »