in

Retour sur « Boom », le classique de Royce Da 5’9″ et DJ Premier

image Retour sur "Boom", le premier classique de Royce Da 5'9" et DJ Premier
Retour sur "Boom", le premier classique de Royce Da 5'9" et DJ Premier

« Boom » représente les prémices d’une belle histoire entre deux artistes hip-hop légendaires : Royce Da 5’9 et DJ Premier.

En décembre 2002, Royce Da 5’9″ et DJ Premier ont lâché une véritable bombe sur le rap game. Un « Boom » si puissant que sa force de frappe raisonne encore dans les oreilles de nombreux fans de hip-hop.

A la fin des années 90, DJ Premier est déjà l’un des plus grands producteurs de l’Histoire du rap. Il fait briller Gang Starr aux côtés de Guru, et a déjà produit pour les plus éminents MC’s de son époque, Nas, Jay-Z, Big L, Biggie, Mob Deep, KRS One et j’en passe.

Royce Da 5’9″ quant à lui est encore un jeune rookie de Détroit à l’époque. Il démontre néanmoins tous ces talents de kickers aux côtés de l’étoile montante Eminem, avec lequel il forme déjà le duo Bad Meets Evil. Ses performances sur le morceau éponyme de son groupe ou encore sur « Renegade lui ouvriront les portes de la gloire.

Fort de ses talents et de son réseau, Royce parvient à s’octroyer les services de Preemo pour deux morceaux. Dans le lot figure celui qui fera littéralement exploser sa notoriété : « Boom ». Le titre ne pouvait pas être mieux choisi. Initialement paru en 1999, le single rencontrera un tel succès qu’il portera à lui seul son premier album Rock City, sorti en 2002.

DJ Premier à son paroxysme

Qu’on se le dise, déterminer quel est la meilleure production de DJ Premier est un exercice périlleux. Néanmoins, on peut sans trop se mouiller, affirmer que « Boom » est l’une de ses plus belles réussites. Faites l’expérience chez vous. Lancez le morceau et dès les premières notes, vous verrez que vous ne pourrez vous empêcher de remuer frénétiquement la tête.

La cause de ce phénomène : une boucle boom bap de quelques secondes forgé grâce à un sample audacieux de « Forever Is a Long, Long, Time » de Marc Hannibal, et des scratchs. Une formule simple et des plus brute, mais encore fallait-il y penser. Sauf que n’est pas DJ Premier qui veut. « Au début, il n’y avait pas encore les « ticks », seulement la boucle originale. Je l’ai fait répéter en ajoutant le son du clavinet, et c’était fait.« , avait expliqué Preemo avant d’ajouter : « Je savais que ce morceau allait le faire exploser« . Bingo.

Royce Da 5’9″ aussi n’a lui non plus pas manqué de déceler le potentiel hit qu’il tenait. « A la base, ce beat était prévu pour « Capone-N-Noreaga, mais dès lors que je l’ai entendu, je l’ai supplié de me laisser poser dessus. Dieu merci, il me l’a donné ! » Et comme on le comprend, car sans ce hit, le rappeur de Détroit ne serait peut-être jamais devenu la légende underground qu’il est aujourd’hui.

Royce Da 5’9″, une bombe prête à exploser

Très bon freestyleur à la base, Royce Da 5’9″ a pu avec « Boom », enfin montrer au monde, toute l’étendue de son talent au micro. D’entrée de jeu, il pose les bases : « Je suis un Smith Wesson verbale, je me décharge avec un rap de maalde« . Dans ce titre, le MC débite toute sa hargne et aura réussi à plier le game en seulement deux couplets.

Ses punchlines couplés à son flow très technique se combinent parfaitement à la prod’ de Preemo et la combustion de tous ces éléments provoque une violente explosion chez l’auditeur. Une déflagration dont on ne s’est toujours pas remis depuis 17 ans.

Royce Da 59 – Boom (traduction)

Royce Da 59 a 41 ans, on s'écoute son plus grand hit produit par DJ PremierClip: https://www.youtube.com/watch?v=bQNDRrZflBA

Publiée par Adramatic Hip-Hop sur Jeudi 5 juillet 2018

Au final, « Boom » aura joui d’un joli succès en son temps. Il se hissera à la 48 eme place du top single rap de 1999, un très bon classement pour un rappeur underground. Une première distinction dans les charts qui permettra à Royce de rentrer dans le game par la grande porte.

Ce classique en sera en effet le premier single du premier album du MC de Détroit, Rock City, sorti quelques années plus tard en 2002. La puissance de ce hit et la qualité générale du disque lui permettront de glaner la 7eme place du top album rap indé, et la 29eme du top rap album global.

« Boom » a beau avoir 20 ans déjà, il continue encore aujourd’hui de faire vibrer tout bon amateur de hip-hop qui se respecte. Preuve ultime que ce classique est devenu intemporel, de nombreux DJ continuent de l’inclure dans leur set en soirée pour un turn up assuré. Récemment même, Schoolboy Q l’a samplé pour « Crash », extrait de son dernier album Crash Talk.

Concernant notre golden duo, ils offriront au fil des années quelques autres collaborations, sur les différents albums de Royce notamment. Cependant, il faudra attendre 2014, soit douze ans après leur première coopération, pour que le miracle se produise. Ensemble, Royce Da 5’9 et DJ Premier formeront PRhyme, un duo rappeur / producteur comme il en existe peu dans le hip-hop moderne.

Ce blaze, c’est l’alliance comme une évidence. L’association sublime et si longtemps espérée d’un artisan des machines et d’un orfèvre de la rime. Réunis comme à la grande époque, Royce et Preemo produiront en binôme, deux albums avec pour seul objectif de redonner ses lettres de noblesse au hip-hop de la « golden era ».

Bien sûr, ils y parviendront avec brio. Toujours est-il que nous sommes en 2019 et que le cratère formé par leur première explosion deux décennies plus tôt, ne s’est toujours pas refermé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ton avis?

image Mike Tyson vient à peine d'apprendre qu'il a inspiré Balrog de Street Fighter

Mike Tyson vient à peine d’apprendre qu’il a inspiré Balrog de Street Fighter

Image 21 savage x metro boomin

Metro Boomin & 21 Savage vont sortir une suite à la mixtape « Savage Mode »