spot_img
spot_img

Il y a du nouveau dans le clash entre Kanye West et Taylor Swift

-

C’est peut-être l’un des clashs les plus « famous » de l’histoire du hip-hop. Alors qu’on pensait la hache de guerre enterrée entre Kanye West et Taylor Swift, voilà du nouveau.

Avant d’entrer dans le vif du sujet, revenons d’abord sur l’historique de ce clash iconique. Tout commence en 2009. Nous sommes aux MTV Video Music Award et la jeune Taylor Swift s’apprête à recevoir le prix du meilleur clip pour son titre « You Belong With Me« . Premier moment de gloire, mais aussi premier scandale pour la chanteuse lorsque la déjà-star Kanye West l’interrompt.

« Taylor, je suis vraiment content pour toi et je vais te laisser finir, mais Beyoncé avait le meilleur clip de tous les temps. »

Après quelques excuses publiques et coups de fil privés effectués au fil des annés, on pensait ce bad buzz révolu et l’affaire jetée aux oubliettes médiatiques. Mais c’était sans compter Kanye et son tempérament de feu.

En 2013, le rappeur déclare qu’il souhaite officiellement revenir sur ses excuses. Il explique au New York Times qu’il ne s’est excusé uniquement car il a cédé à la pression de ses managers. 

« Je n’ai pas un seul regret. »

Et voilà que de l’huile est à nouveau jetée sur le feu. Mais Taylor ne semble pas rancunière. Lorsque Kanye évoque une potentielle collaboration entre les deux artistes, les rumeurs de leur réconciliation ont fusé. « Elle veut collaborer en studio avec moi et je pense que cela va se faire. » affirme le rappeur. Quelques jours après, le duo est aperçu dans un grand restaurant de New York.

De plus, lors des VMAs 2015, soit six ans après le début du clash, la star de la country a elle-même remis un prix à Kanye. Pour couronner le tout, la chanteuse s’était même portée volontaire pour soutenir la candidature de Kanye aux présidentielles de 2020. On pensait alors cette guéguerre officiellement terminée. Quand soudain…

La descente aux enfers

Alors que tout semblait aller pour le mieux, Kanye West a relancé les hostilités. En 2016, pour la sortie de son album, The Life of Pablo, il sort son single, « Famous », qui inclut quelques paroles des plus… explicites.

« I feel like me and Taylor might still have sex. I made that bitch famous. »

Coup de théâtre ! Alors que les fans des deux artistes s’attendaient à un featuring, voilà que Kanye remet le feu aux poudres. Au-delà des paroles, c’est surtout le clip dévoilé peu de temps après qui fera parler.

On s’en souvient : le rappeur s’était mis en scène dans une orgie géante avec de nombreuses personnalités publiques, y compris Taylor Swift. Pourtant, selon le rappeur, il n’y a aucune animosité avec la chanteuse et son morceau ne serait qu’un simple clin d’œil au scandale.

« J’ai appelé Taylor et on a eu une longue conversation, elle pense que c’est drôle et elle m’a donné sa bénédiction. »

Mais du côté de la chanteuse, la version n’est pas la même. Selon elle, Kanye ne lui aurait jamais montré les paroles et lui aurait seulement demandé de promouvoir le morceau sur son compte Twitter. Offre qu’elle a par ailleurs décliné à cause du caractère misogyne de la chanson.

Peu après, la femme de Kanye, Kim Kardashian, est entrée à son tour dans la querelle. Dans une interview pour GQ accordée en 2016, elle affirmait que Taylor avait donné son approbation pour les paroles de « Famous » et qu’elle se serait ensuite rétractée pour « jouer à la victime ». Elle ne s’est pas arrêtée là et a ensuite dévoilé la vidéo de la conversation téléphonique entre les deux artistes, prouvant son propos.

Ainsi, Taylor Swift ne serait qu’une menteuse en recherche d’attention, et Kanye West serait le gentil dans l’histoire ? En réalité l’affaire est bien plus complexe que ça.

La manipulation de Kanye

Alors que Mr. West semblait ressortir vainqueur de ce clash, une nouvelle vidéo est venue tout remettre en question. L’entièreté de l’appel a fuité sur les réseaux sociaux il y a quelques jours, présentant l’affaire sous un nouveau jour.

Bien que les origines du leak soient encore inconnues, celui-ci révèle que Taylor n’avait en fait pas menti. Les images attestent que, même si Kanye lui avait fait écouter un extrait du morceau « Famous », il n’avait jamais révélé les paroles complètes.

Dans la vidéo, Kanye dit en réalité à Taylor que les lyrics seront « To all my Southside n*ggas that know me best. I feel like Taylor Swift might owe me sex », sans mentionner le terme « b*tch ».

Et bien sûr, la polémique ne serait pas complète sans que Kim Kardashian ne s’en mêle. La star de télé-réalité n’a pas tardé à rappliquer pour défendre son mari, et accuser de nouveau la chanteuse.

« Le seul problème que j’ai à propos de la situation est que Taylor a menti par le biais de son publiciste qui a déclaré que ‘Kanye n’a jamais appelé pour demander la permission’. Personne n’a jamais nié que le mot ‘bitch’ ait été utilisé sans sa permission. »

Depuis les événements, le public est à nouveau tiraillé entre les fans de Taylor Swift et ceux de Kanye West. Le hashtag #KanyeWestIsOverParty s’est hissé au sommet des sujets les plus abordés sur Twitter. De quoi faire un peu d’ombre au coronavirus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Vous aimerez aussiHHC
Recommandé pour vous
C'est Frais
Dans la rubriqueHHC
Recommandé pour vous
C'est brûlantHHC
Recommandé pour vous