in

[Clash] U-God n’est pas tendre avec le Wu-Tang Clan…

image u-god clash wu-tang rza
U-God a l'air peace, mais il ne faut pas l'emmerder.

On le sait, si le Wu-Tang peut paraître comme une sorte d’énorme monument du hip hop que rien n’atteint, la vérité est souvent plus moche que ce qu’on s’imagine. Le monument s’effrite un peu avec le temps, et on s’aperçoit que ces grands défenseurs de l’esprit du hip hop ne sont pas aussi désintéressés qu’on aurait pu le croire. Déjà, cette histoire d’exemplaire unique vendu aux enchères était difficilement justifiable. Mais c’est surtout envers RZA que les critiques se sont faites les plus violentes avec le temps.

Cette fois, c’est U-God qui a dégainé contre l’architecte du Wu-Tang Clan, et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il n’y va pas avec le dos de la cuillère.

Attaque par livre interposé

C’est dans un livre que U-God s’est laissé aller à quelques confidences sur le boss du Wu-Tang. Ce livre, c’est son autobiographie, « Raw : My Journey Into The Wu-Tang », et c’est le magazine Rolling Stone qui en a publié quelques extraits. Tout ça est donc à prendre sous le spectre de la promo, car il faut bien que U-God vende son bouquin… Ceci dit, U-God avait déja attaqué RZA en 2016 parce que ce dernier avait oublié de le payer pour plusieurs morceaux, il y a donc sûrement une part de vérité, et puis RZA adore les thunes, c’est connu.

Il attaque fermement : « Regardez, il a mis sa famille à la tête de cette merde, et pendant des années, on voulait partir en tournée, mais l’argent se faisait rare, soi-disant ». Il est vrai que deux membres de la famille de RZA ont très vite intégré le management du groupe dès les 90’s. Il continue : « ça fait longtemps qu’on n’a pas joué de nouveaux morceaux sur scène. Merde, on n’a même pas donné de forces à nos autres albums avec des tournées spécifiques : je veux dire, on allait en tournée pour jouer les mêmes classiques. C’est contre-productif. Si on demande aux fans de nous suivre, il faut qu’on leur donne de la nouveauté ».

Il assure également que « En 25 ans d’activité, RZA n’a jamais inscrit le groupe dans une A-list Agency. Je me demande pourquoi? Parler de cette merde me frustre… On est les Rolling Stones du hip hop, et pendant ce temps, lui avait des boutiques pour ses business perso ». Globalement il accuse RZA d’avoir bloqué le groupe dans son expansion afin qu’il reste sous son contrôle et qu’il puisse en tirer un maximum de bénéfices pour lui-même. Il remet également sur la table la problématique du logo du crew, qui aurait servi à enrichir uniquement RZA, alors que ce dernier interdisait à certains membres de l’utiliser pour leurs albums solo. Il accuse également RZA d’avoir poussé les solos des membres du groupe de manière inégale en termes de promo et de concerts.

Bref, voilà qui pourrait bien remettre le bordel à l’intérieur du Wu-Tang Clan.

What do you think?

image alkpote tournée inferno

Alkpote part mettre le feu avec sa tournée « Inferno » !

image slim thug paul wall clip rip parking lot

Slim Thug et Paul Wall en plein egotrip dans le clip de « RIP Parking Lot » !