spot_img
spot_img
AccueilRap US : Le meilleur et dernières actualités du Rap Américain 2021Deux suspects arrêtés pour le meurtre de Jam Master...

Deux suspects arrêtés pour le meurtre de Jam Master Jay

-

18 ans plus tard, deux suspects du meurtre de Jam Master Jay ont été arrêtés. Un assassinat à l’époque motivé par le trafic de stupéfiants.

Le 30 octobre 2002, Jam Master Jay, DJ du groupe Run-TMC, est tué d’une balle dans la tête à la sortie d’un studio d’enregistrement. Sa mort a beaucoup attristé dans le monde du hip-hop et ses funérailles avaient attiré plus de 1000 personnes. Et le mystère autour de ce drame semble enfin s’éclaircir 18 années plus tard. Le procureur New-Yorkais Seth LeCharme a inculpé deux suspects de longue date pour ce meurtre du disc jockey. Il serait lié à des trafics de cocaïne.

Le premier accusé, Karl Jordan Jr, contre lequel pèsent huit autres chefs d’accusations liés à la vente de cocaïne, a plaidé non coupable. Le second, Ronald Washington, déjà incarcéré, devait comparaître plus tard, à une date encore non précisée. Si le jury estime qu’ils sont coupables, ils risqueraient une peine allant de 20 ans à la peine de mort. Toujours selon le procureur « Les inculpations d’aujourd’hui commencent à apporter un peu de justice à la famille et aux amis de Jam Master Jay« .

Le DJ d’un groupe culte

Actif depuis 1981, le Run-DMC s’est stoppé en 2002 après la mort de Jam Master Jay. Il fut l’un des groupes les plus marquants de l’histoire du rap américain. Leur premier album, Run-DMC, a apporté une touche plus agressive aux paroles au rap de l’époque. Et leur consécration est arrivée avec les albums King of Rock et Raising Hell. Le deuxième cité est même le premier album de l’histoire du rap à être certifié disque de platine. Extrait de Raising Hell, le titre « My Adidas » permet au groupe de signer un contrat de sponsoring avec la marque.

Malheureusement, la popularité du groupe s’estompe au début des années 1990. La mode de l’époque se vouant à des textes plus engagés comme avec Public Enemy. Après avoir amorcé un retour en 1993 avec l’album Down with the King, le groupe composé de Rev-Run et DMC sort un dernier album, Crown Royal, en 2001. Cependant, la mort de Jam Master Jay met fin au groupe, qui voulait alors enregistrer un album pour ses 20 ans.

Avec ses arrestations, justice pourra enfin être faite autour de la mort de Jam Master Jay. Une juste récompense pour la famille du DJ qui n’a jamais rien lâché.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Vous aimerez aussiHHC
Recommandé pour vous
C'est Frais
Dans la rubriqueHHC
Recommandé pour vous
C'est brûlantHHC
Recommandé pour vous