in

Get Rich Or Die Tryin’, le classique de 50 Cent fête ses 17 ans

image 50 cent get rich or die tryin cover album

Le 6 février 2003, 50 Cent sortait son premier album. Cet immortel classique que l’on connaît sous le nom de Get Rich or Die Tryin’.

Les albums à avoir marqué le rap autant que « Get Rich Or Die Tryin' » de 50 Cent se comptent sur les doigts d’une main. Si le temps de la découverte de ce disque mythique semble proche pour beaucoup, ce classique absolu est sorti il y a maintenant 17 ans, soit le 6 février 2003.

Un véritable raz-de-marée

Avant même sa sortie, le premier album de Curtis Jackson avait déjà tout du blockbuster. Mis en lumière par nul autre qu’Eminem et Dr. Dre, forcément que le gamin du Queens attirait tous les regards. D’autant plus qu’il jouissait d’une grosse réputation dans la rue, lui qui a survécu à neuf balles en 2000.

Quand « Get Rich Or Die Tryin' » arrive dans les bacs, il connaît un succès sans précédent, affolant les charts et arrivant très vite aux oreilles des européens, même des plus jeunes. Sur ce disque, Fifty se construit une imagerie de gangster intouchable bodybuildé, mais son rap a quelque chose de pop sans pour autant se travestir.

Les morceaux de Fifty apparaissent comme bruts mais sont en réalité tout à fait novateurs dans leur façon d’être rappés. Dans cette veine, on peut citer les singles « P.I.M.P », « In Da Club » ou encore « 21 Questions » avec Nate Dogg. Au final, l’entièreté du projet est passée à la postérité, et chacun s’est choisi son titre préféré au fil des années d’écoute. 

Avec 15 millions d’albums vendus à travers le monde, Get Rich or Die Tryin’ signait à sa sortie, le meilleur départ de l’histoire pour un album hip-hop. C’est d’ailleurs en grande partie à cet album que 50 Cent doit son étoile sur le prestigieux Hollywood Walk of Fame. A lui, mais aussi bien sûr à tout son business et son immense carrière.

La principale force de Get Rich or Die Tryin’ aujourd’hui, c’est qu’en dépit de l’érosion de temps, il n’a pas pris une ride. 17 ans plus tard, En 2020, nombreux sont les fans de hip-hop à faire claquer des gros « If I Can’t » ou « Back Down » dans leurs caisses. Et cela n’est pas près de s’arrêter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ton avis?

Jazzy Bazz back en studio

Jazzy Bazz est de retour en studio… en claquettes chaussettes

rohff documentaire netflix

Un documentaire sur Rohff produit par Netflix, ça vous dirait ?