in

Hollywood Bleeding, le nouvel album de Post Malone est une merveilleuse mélancolie [Stream]

image-post-malone-hollywoods-bleeding
Hollywood's Bleeding, le nouvel album de Post Malone est une merveilleuse mélancolie [Stream]

La musique rend la musique plus belle. Voilà un constat qui se vérifie sur Hollywood’s Bleeding, le nouvel album de Post Malone.

Il aura mis du temps à arriver, mais l’attente est enfin terminée. Hollywood’s Bleeding, le troisième album de Post Malone est disponible sur toutes les plateformes de streaming.

Il fallait s’y attendre en voyant la pochette et en écoutant les premiers singles, ce nouvel opus sonne comme le cri du cœur d’un artiste qui décide de déverser son spleen. Qu’il s’agisse de déboires sentimentaux, de relations humaines ou de poison émotionnel dû à l’autre facette de la célébrité. Cela étant, certains morceaux sont plus lumineux et arbore une vibe positive . L’artiste l’a dit lui-même : « je ne veux pas avoir l’air misérable tout le temps ».

Il aurait tort de l’être, car rappelons qu’il a connu un boom de carrière fulgurant, notamment grâce à ses hits « rockstar » et « Psycho ». Son succès, il l’a obtenu grâce à une formule dont lui seul à le secret : un sens de la mélodie hors du commun et des ambiance musicales enivrantes.

Avec ce troisième album, Post Malone prouve une fois encore qu’il est l’un des meilleurs utilisateurs d’autotune de son époque, n’en déplaise à ceux qui diront le contraire. La mélancolie omniprésente sur cet opus n’est d’ailleurs pas sans rappeler le clivant 808 & Heartbreak de Kanye West.

De cet opus, on connaît déjà les singles « Wow« , « Goodbyes » et « Circles« . Mais comme souvent avec Posty, chacun des dix-sept titres qu’il a livré a le potentiel de devenir un tube. D’autant plus qu’il s’est entouré de poids lourds de l’industrie musicale parmi lesquels Young Thug, Future, Meek Mill, Lil Baby, Travis Scott, SZA, Da Baby et Swae Lee.

Cela dit, le rappeur originaire du Texas ne se contente pas d’inviter les mastodontes du rap US. Il fait d’ailleurs preuve d’une certaine audace en invitant le chanteur britannique de heavy métal, Ozzy Osbourne sur le morceau, . Connaîtra-t-il le même succès rocambolesque que Stoney, son premier effort sorti en 2016 et beerbongs & bentleys sorti l’an dernier ? L’avenir nous le dira bien assez vite.

What do you think?

image-earthgang-mirrorland

Le talent d’Earthgang brille de mille-feux et se reflète dans l’album Mirrorland [Stream]

image-Lloyd-Banks-retraite

Lloyd Banks déplore le manque de reconnaissance à son égard