in

Nolan The Ninja sort de l’ombre et fait briller le rap de Détroit dans le COLORS SHOW [Video]

image-nolan-the-ninja-colors-show
Nolan The Ninja sort de l'ombre et fait briller le rap de Détroit dans le Colors Show

Le rookie de Détroit a interprété son single « Oranges »dans le célèbre COLORS Show et s’est offert la meilleure des expositions.

Si certaines figures historiques de la musique comme récemment Oxmo Puccino y sont passées, Colors Show n’a qu’un seul objectif : celui de mettre en lumière le talent des artistes internationaux en quête d’exposition. Dans leur dernière vidéo, c’est un certain Nolan The Ninja, un rappeur underground originaire de Détroit qui est en vedette. Il a interprété son titre « Oranges », je vous le donne en mille, sur fond orange.

Nolan, l’étoile montante de Détroit

Quand on met rap et Détroit dans la même phrase, on pense tout de suite à Eminem ou à J Dilla, deux légendes emblématiques de la culture hip-hop. Cependant, quand on creuse un peu dans la scène locale, on tombe sur de véritables petites pépites. Le rappeur / producteur Nolan The Ninja, que vous pouvez raccourcir en Nolan, est l’un d’entre eux.

Bercé aux vibes east coast de Jay-Z, Biggie, Nas, du Wu-Tang Clan ou encore de Redman, le jeune MC de 27 ans se démarque à ses débuts avec un rap à la fois brut, puissant et technique. Une direction artistique dans la pure tradition boom bap qui façonnera ses deux premiers albums He(art) et YEN, respectivement sortis en 2016 et 2017.

Mais il faut savoir que Nolan est un artiste qui ne reste jamais sur ses acquis. C’est pourquoi, animé par un farouche esprit créatif, il a choisi de voguer vers de nouveaux horizons musicaux pour son troisième album. Sportee, sorti il y a quelques mois et duquel est extrait « Oranges » . Sur cet album, Nolan a opté comme toujours pour du « fait-maison ».

S’il reste profondément attaché à ses influences boom bap, il a franchi un cap en travaillant sur des sonorités plus expérimentales. Certaines de ses prods sur cet opus sont plus chill, d’autres plus organique, mais l’essence même de son identité musicale est intacte. Même dans sa façon de poser : s’il est est toujours aussi technique, l’artiste qui avait l’habitude de rapper fort est aujourd’hui plus décontracté, et nous surprend même à chanter sur quelques morceaux.

Peu connu hors des frontières de sa Motor City natale, passer par les studios de COLORS peut enfin lui permettre de rêver plus grand. Pour Hip-Hop Corner, il est justement revenu sur cette expérience :

« Être sur COLORS est un rêve devenu réalité. Je suis la chaîne sur YouTube depuis quelque temps maintenant. J’ai découvert certains de mes artistes préférés grâce à leur plate-forme. C’est incroyable pour des artistes émergents comme moi. En plus, c’est une super exposition pour ma ville. J’espère que ma performance inspirera les autres et montrera que vous pouvez arriver là où vous voulez. Travaillez dur, ayez la foi et soyez cohérent. »

Ses conseils ont été entendus, maintenant, de notre côté, si nous en avions un à vous donner, ce serait celui-ci : allez écouter sans plus attendre Nolan The Ninja.

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

image-clip-zola-fuckboi

Zola impose le respect aux « Fuckboi » [Clip]

image-top-boy

Drake dévoile la bande-son de Top Boy avec de beaux noms