in

En partenariat avec la NFL, Jay-Z va co-produire le prochain show du SuperBowl

jay-Z-nfl
Ben Liebenberg, via Associated Press

Au-delà de l’organisation du SuperBowl, Jay-Z et la NFL vont s’associer pour plus de justice sociale dans le divertissement.

C’est historique : en plus de tous ses projets commerciaux, cinématographiques et musicaux, Jay-Z va s’associer à la NFL (National Football League) Le but de ce contrat signé avec son label Roc Nation est de « promouvoir le divertissement et la justice sociale », dans un contexte assez tendu pour la fédération de football américain.

Souvenez-vous, en 2016, le quarterback Colin Kaepernick était banni de la ligue après s’être agenouillé pendant l’hymne américain pour protester pacifiquement contre la politique jugée raciste de l’administration du président Donald Trump.

De gauche à droite : Eli Harold, Colin Kaepernick et Eric Reid à genoux pendant l’hymne national américain en 2016 (Usa Today Sports/USA Today Sports, via Reuter)

La décision de sa mise à l’écart par la NFL avait été globalement mal perçu dans le milieu sportif, et beaucoup d’autres joueurs, y compris dans d’autres disciplines, avaient décidé de lui emboîter le pas, en guise de solidarité. Jay-Z lui aussi avait exprimé son soutien au joueur en refusant de participer au concert de la mi-temps de la finale du Superbowl. C’est donc pour calmer les tensions et faire taire les critiques à son égard que la fédération s’est associée avec le rappeur.

Les modalités du contrat sont les suivantes : Roc Nation va devenir le « stratège de la NFL en matière de divertissement musical. » À ce titre, l’entreprise de Jay-Z aura un rôle moteur dans la production des événements de la NFL liés au divertissement, y compris le célèbre show à la mi-temps de la finale du Super Bowl. Son credo à travers son champ d’action sera donc de promouvoir plus de justice sociale. Le montant de l’association n’a pas encore été communiqué.

Une alliance pour plus de justice sociale

On pourrait penser étrange que Jay-Z collabore avec un organisme qu’il ne porte pourtant pas dans son cœur. Or, dans une conférence de presse qui a eu lieu au siège de Roc Nation, le rappeur a confirmé qu’il souhaitait mettre de côté les différends, à partir du moment où l’objectif de faire changer les choses était plus important.

« Il n’y a pas d’inconvénient à faire du business avec les gens dont il ne partage pas les points de vue. Sinon je ne pourrais pas faire d’émission TV, ni porter mon message et celui de mon entreprise à la télé. Simplement parce que je suis sûr que les propriétaires de certaines chaînes ont soutenu quelqu’un qui ne devrait pas être à la Maison Blanche selon moi. »

Il faut donc plutôt voir cela comme une main tendue de la part la légende de Brooklyn pour faire bouger les choses dans le bon sens.

 » On vit des temps difficiles, beaucoup de gens sont en désaccord, mais les choses doivent évoluer, Il n’y a pas de pilule magique. Personne  ne trouvera la solution seul. Chacun doit y mettre du sien. La NFL a de gros moyens et elle doit en faire profiter tout le monde. Ils sont disposés à faire certaines choses pour apporter des changements positifs. »

Une volonté progressiste également partagée par le boss de la NFL Roger Goodell :

« Nous ne cherchons pas que les gens soient forcément d’accord avec nous, nous voulons seulement qu’ils nous disent ce qu’il y a de mieux à faire. Même si nous ne sommes pas forcément d’accord sur tout, nous avons cette même vision avec Jay-Z […] Il n’y en a pas deux comme lui. Quand nous avons évoqué l’idée de faire avancer les choses ensemble, c’était une évidence, car nous cherchions tous deux à avoir de l’impact. »

Reste à voir maintenant si la présence de Jay-Z changera quelque chose dans les faits. En tout cas, c’est en bonne voie. Quoi qu’il en soit, voilà une prouesse à rajouter dans le tome 2 du livre sur l’impact musical et culturel de Jay-Z dans le monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ton avis?

image-cbd-sense-cannabis

Optez pour CBD Sense, la face légale et thérapeutique du cannabis

image-fallon-Common-Ray-Wimley

Common signe un freestyle improvisé d’anthologie avec Jimmy Fallon