spot_img
spot_img
AccueilRap US : Le meilleur et dernières actualités du Rap Américain 2021R-Kelly a été arrêté pour possession d'images pédopornographique

R-Kelly a été arrêté pour possession d’images pédopornographique

-

Le chanteur de R&B R-Kelly a de nouveau été arrêté pour trafic sexuel selon des responsables de la justice américaine.

C’est visiblement la fin pour R-Kelly. Dans la tourmente depuis de nombreuses années dans des affaires sordides de pédophilie, l’épée de Damoclès au-dessus de sa tête est encore une fois tombée après une nouvelle arrestation.

Tout a basculé à Chicago hier aux alentours de 19h ( (1 heure du matin heure française). Alors que l’artiste de 52 ans promenait son chien en direction de la Trump Tower, il a été arrêté par les autorités. Les trois chefs d’accusation qui lui sont reprochés sont les suivants : possession d’images pédopornographiques, séduction de mineure et obstruction à la justice, car selon le New-York Times, il aurait résisté à son arrestation.

Déjà dix chefs d’accusation pour R-Kelly

A ces chefs d’accusation viennent s’ajouter les dix autres dues à des accusations répétées d‘agressions sexuelles et de détournements de mineures avec circonstances aggravantes. Des faits étalés sur plus de deux décennies, entre 1998 et 2010, et pour lesquels il était de nouveau inculpé en février, puis en mai dernier. Après quoi, il avait finalement plaidé non-coupable avant d’être libéré sous caution.

Actuellement, c’est donc un total de treize chefs d’accusation qui pèsent sur Robert Kelly. En sachant que chacun d’entre eux est passible d’une peine comprise entre six et trente ans de prison. Difficile alors d’imaginer un avenir radieux pour le chanteur.

Dans une interview donnée en mars à CBS News, il niait pourtant avec ardeur toutes les accusations faites à son égard. Il avait déclaré en pleurs « Je me bats pour ma vie. Je n’ai pas fait ce genre de choses. Ce n’est pas moi« . Si le doute était permis en vu de tant d’émotions, avec cette nouvelle arrestation, difficile de lui donner du crédit.

La mise à l’arrêt du chanteur devrait relancer une nouvelle fois l’éternel débat du : »doit-t-on arrêter d’écouter les pervers et les bourreaux de l’industrie musicale ou peut-on dissocier l’homme et l’artiste ? A ce sujet, Spotify avait tranché l’an dernier en retirant les morceaux de R-Kelly, mais également celles d’autres artistes controversés comme XXXTentacion, de ses playlists.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Vous aimerez aussiHHC
Recommandé pour vous
C'est Frais
Dans la rubriqueHHC
Recommandé pour vous
C'est brûlantHHC
Recommandé pour vous