in

J'adoreJ'adore

T.I signe son retour avec The LIBRA [Stream]

T.I, avec the LIBRA, sonne son retour [Stream]

Deux ans après son dernier album, T.I fait son retour avec The LIBRA. Avec 20 titres au programme, le rappeur d’Atlanta y a ramené de nombreux guests.

Quelques semaines après ses quarante ans, T.I fait un cadeau à ses fans avec un nouvel album. Portant le nom de The LIBRA, le titre est un hommage à sa ville d’origine qu’est Atlanta. On pouvait s’y attendre avec les singles « Ring » avec Young Thug ou « Pardon » avec Lil Baby, mais le projet contient énormément de featurings. En effet, sur les 20 titres qu’il contient, le King of the south n’est seul que dans 3 pistes. Parmi les guests, on peut compter aussi sur Jadakiss, 21 Savage ou encore Jeremih.

Mais cette omniprésence des collaborations permettent de T.I de s’imprégner d’univers musicaux inédits. Par exemple dans « Ring » ou « Moon Juice », il adopte un flow qui se veut plus Chill que son habituel dirty south. Malgré ses nouveautés, il sait conserver sa pate sur des titres comme « On the Hood ». L’ancienne école à également le droit à son clin d’Oeil dans « Hypno », ou l’instru comprend un sample de Notorious B.I.G.

T.I, ancien de la scène d’Atlanta

21 Savage, Migos, Future,… on ne compte plus les rappeurs de la nouvelle génération à être originaires d’Atlanta. Mais bien avant cela, d’autres comme T.I, Ludacris ou encore Gucci Mane avait placé ATL sur la carte. Cette ville a influencé de nombreuses modes dans le rap, du Crunk dans les années 2000 et surtout la trap des années après. La popularité du mouvement peut par ailleurs remonter à bien plus loin, Outkast étant aussi issu de la capitale de l’état de Géorgie.

T.I, de par son succès dans les années 2000, a beaucoup influencé la nouvelle scène actuelle. C’est donc logique que des artistes ayant grandi avec sa musique ont accepté de participer à The LIBRA. D’autant quand il s’agit de rappeurs également originaires d’Atlanta comme Young Thug ou Lil Baby. Pour l’anecdote, sa carrière d’acteur avait commencé en 2006 avec un film du nom de ATL. Ce qui montre une certaine attache dans le ville qui l’a vu grandir.

T.I a marqué pour son retour avec The LIBRA. Malgré tous ses featurings, le rappeur ne se fait que rarement éclipser et montre qu’il est encore le même avec les années.

Ton avis?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Timal sort sa réédition "Trop Caliente"

Timal remet le couvert avec Trop Caliente [Stream]

Seth Gueko sur le rap belge

Seth Gueko aimerait une bande organisée belge