in

T-Pain contraint d’annuler sa tournée, faute de public

t-pain tournée-annulée image
T-Pain contraint d'annuler sa tournée, faute de public

Trop peu de places ont été vendues pour la tournée de T-Pain. Une triste preuve que l’ère de l’empereur de l’autotune est révolue.

Vous le savez, l’autotune est devenu le principal outil vocal des rappeurs d’aujourd’hui. Si celui-ci a été démocratisé par Kanye West et son album crève-cœur 808 & Heartbreak, le pionnier de ce transformateur de voix dans le monde n’est autre que T-Pain.

Malheureusement, l’artiste originaire de Floride n’est plus la star qu’il était dans les années 2000 et a été contraint d’annuler sa tournée américaine. Dans une vidéo publiée sur Instagram, il explique d’abord que les délais d’organisation et de planification des dates de son 1UP DLC Tour étaient bien trop courts.

« D’abord, laissez-moi vous dire que mon équipe avait planifié cette tournée en septembre dernier. Clairement, c’est un délais bien trop court pour organiser bien les choses. Ensuite, pas mal de trucs ne se sont pas passés comme prévu, et moi de mon côté, j’étais trop occupé à m’occuper du planning ».

Or, dans une totale transparence, il affirme que la véritable raison de cette décision est due à une trop faible vente de billet.

« Si j’annule la tournée 1UP DLC, c’est parce que d’une part, ça ne me mettait pas en valeur. D’autre part, vous ne vous y seriez pas retrouvés niveau fun. On m’a conseillé de mentir sur la raison de cette annulation, de dire que j’avais besoin de plus de temps, de trouver un prétexte dans le genre, mais le fait est qu’on a merdé. Je ne vais pas vous mentir. La plupart des artistes choisissent eux de mentir quand ça leur arrive. La vérité c’est que, quand leurs concerts ou leurs tournées sont annulés, c’est parce qu’ils n’ont pas vendu assez de billets« .

T-Pain’s out : la fin d’une époque

Voir T-Pain dépassé par le temps rendra triste beaucoup de monde né à la fin des années 90. En effet, l’artiste originaire de Tallahassee en Floride aura marqué toute une génération avec son timbre autotuné, sa signature vocale si particulier.

Lancé en 2005 avec le single « I’m Sprung« , le crooner américain inspiré par Roger Troutman s’est très vite imposé comme le hook-man de référence à la fin des années 2000. Outre ses albums solo de très bonne facture, il est surtout connu pour avoir signé des refrains mémorables pour Akon, Kanye West, Rick Ross et Lil Wayne entre autres. Des stars du rap US, mais aussi une grande partie de la scène sudiste.

Récemment d’ailleurs, lors des derniers BET Hip-Hop Awards, il était remonté sur scène pour interpréter le classique « Maybach Music II » avec Rozay. Cette performance et son album 1 Up sorti en février dernier n’aura malheureusement pas suffit à le faire renouer avec son succès passé. A l’avenir, peut-être optera-t-il pour une tournée moins ambitieuse. Et pourquoi pas un passage en France ? Wait and see.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ton avis?

scylla sofiane pamart lonepsi animal nocturne clip image

Ensemble, Scylla, Sofiane Pamart et Lonepsi ont la noblesse d’un « Animal Nocturne » [Clip]

image-nahir-fin-de-couplet-6-clip

Nahir persiste avec « Fin de couplet #6 » [Clip]