in

Notre top 10 rap US de l’année 2018 !

childish gambino feel like summer image

Après notre sélection rap français, voici notre liste des 10 morceaux de rap américain qui ont marqué l’année 2018, avec des gros noms mais aussi quelques pépites qui s’agitent dans l’ombre.

Mick Jenkins – Understood

Mick Jenkins fait partie de cette vague d’artistes qui proposent un rap simple, sincère et poétique. Venu de Chicaco, il a sorti son deuxième album « Pieces of a man » cette année. Ce morceau en est extrait. L’instru est magnifique et provoque une sensation de spleen assez inexplicable, et Mick pose son flow comme s’il naviguait tranquillement sur une eau calme, au rythme de ses pensées.

XXXTentacion – Sad!

XXXTentacion a marqué l’année rap US. La première cause est sa tragique mort en juin dernier. Mais il a aussi été très productif sur le terrain musical. En mars il sortait « Sad! » qui est vite devenu un tube, dont le clip, presque prémonitoire, est sorti une semaine après son décès. Le morceau incarne bien le personnage : un gamin torturé, hors des codes mais qui sait créer des tubes selon ses propres règles.

Pusha T – The Story of Adidon

Longtemps rappeur de l’ombre, Pusha T s’est retrouvé sur le devant de la scène pour son clash envers Drake. Largement vainqueur selon la grande majorité, il a montré que sa plume était toujours aussi aiguisée et que son vécu parlait pour lui. Artiste signé chez Good Music, il a certainement sorti le meilleur projet du label cette année avec le 7 titres « Daytona ».

Jay Rock – Win

« Win » est un morceau triomphant idoine pour faire son entrée sur un ring ou s’échauffer avant un match de basket. Il faut dire que le rappeur californien revient littéralement des morts. Victime d’un grave accident de moto, Jay a trouvé la force de refaire de la musique et a sorti son album le plus abouti cette année avec « Redemption » dans lequel il est grandement question de ce drame. Signé chez TDE depuis les débuts du label, il prend enfin un peu de lumière à son compère Kendrick Lamar.

Swizz Beatz ft. Nas – Echo

Le beatmaker et l’auteur de « Illmatic » collaborent ensemble depuis très longtemps mais cela faisait un moment qu’ils ne nous avaient pas offert pareil moment de grâce. Le beat est superbe, le clip soigné et Nas fait ce qu’il sait faire de mieux : rapper. C’est extrait de l’album de Swizz Beatz « Poison » dans lequel il invite d’autres artistes d’envergure tels que Lil Wayne, Pusha T, Young Thug ou encore Kendrick Lamar.

Sheck Wes – Mo Bamba

Sorti de nulle part, le jeune Sheck Wes a pété tout les compteurs au début d’année avec « Mo Bamba ». Un ovni difficile à décrire mais où l’énergie brut du gamin d’Harlem fait mouche. Titre en référence à son meilleur pote Mo Bamba, basketteur au Orlando Magic, cela l’a lancé et l’a finalement motivé a insister dans la musique, lui qui était sceptique à cette idée à la base. Il a ainsi sorti son premier projet « Mudboy » en octobre.

Childish Gambino – Feel like summer

Donald Glover, alias Childish Gambino quand il endosse la casquette de rappeur, a clairement marqué 2018. D’abord avec « This is America », dont le clip parfaitement réalisé et engagé politiquement a fait couler beaucoup d’encres. Mais aussi avec cette petite pépite qu’est « Feel like summer ». Un son chaud et triste à la fois, qui ramène à l’enfance et déclenche une nostalgie forte. Dans le clip animé, l’artiste d’Atlanta place énormément de références au rap et à la pop culture américaine.

Ice Cube – The New Funkadelic

Avec ce titre, Ice Cube fait de la funk version 2018. Inspiré par le grand Georges Clinton, l’ancien rappeur de N.W.A offre un son et un clip dansant tout en étant fidèle à son identité G-Funk. De retour après huit années de silence, Ice Cube a sorti son album très politisé « Everythang’s Corrupt » et montre qu’il est encore très chaud, que cela soit dans le message ou au niveau du flow. Les anciens font de la résistance et c’est tant mieux.

Bas ft. J.Cole – Tribe

Bas, qui a la particularité d’être né à Paris, a sorti cet été son troisième album « Milky Way ». Une vraie pépite sucrée à la musicalité très chaude, notamment ce track avec J.Cole. Signé chez Dreamville Records, le label de ce dernier, il a eu enfin un peu d’exposition. Le clip « Tribe » est magnifique et est tourné au quartier de Littre Haïti à Miami. C’est aussi un des meilleurs couplets de J.Cole depuis bien longtemps.

Anderson paak ft. Kendrick Lamar  – Tints

C’était un des projets les plus attendus du rap américain. L’album d’Anderson Paak « Oxnard » fait suite au très bon « Malibu » en 2016 et surtout, il est produit par Dr.Dre en personne. Un gage de qualité. Même si l’artiste californien ne s’est pas réellement renouvelé, il a gardé sa formule si savoureuse : une magnifique voix qui chante l’optimisme avec un swing donnant instantanément le sourire. Sur le son « Tints », il invite Kendrick, dont le timbre de voix et d’ailleurs très proche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ton avis?

image notorious big

Le Wu-Tang et Notorious B.I.G vont avoir une rue à leur nom à New York !

La Air Jordan 1 ‘A Star is Born’ image 5

La Air Jordan 1 ‘A Star is Born’ est maintenant disponible !