spot_img
spot_img
AccueilRap US : Le meilleur et dernières actualités du Rap Américain 2021Retour vers le classique: "C.R.E.A.M" du Wu-Tang Clan

Retour vers le classique: « C.R.E.A.M » du Wu-Tang Clan

-

CLASSIQUE RAP US

Alors que je vous parlais hier d’un groupe important pour le rap français (Sniper), il est temps de parler d’un autre groupe dont le rayonnement semble éternel dans le rap US: le Wu-Tang Clan. Et pour revenir sur le travail de ces vétérans de la musique hip-hop, quoi de mieux que le classique des classiques: « C.R.E.A.M » ?

Quand on parle de rap East Coast, on a évidemment de nombreux noms qui nous viennent immédiatement aux lèvres. Et parmi eux, il y en est un, incontournable, que l’on prononcera tous en simultané tant il est important ! Le groupe par excellence, la formation de neuf talentueux MC’s: le Wu-Tang Clan. Considéré comme le meilleur groupe de rap de tous les temps, le Wu parvient encore à étendre son influence de nos jours. Avec des titres tels que « Protect Ya Neck », « Da Mystery of Chessboxin » ou encore le fameux « C.R.E.A.M » dont nous allons parler aujourd’hui, ils ont su imposer leur talent dans le game US.

C.R.E.A.M. Un acronyme devenu culte dans le rap. Cash Rules Everything Around Me. Un classique pour un sujet classique dans la musique, et même la culture hip-hop. Deuxième single de l’album « Enter the Wu-Tang (36 Chambers) », le son est disponible auprès du grand public le 31 janvier 1994. Eh oui 23 ans déjà !

Produit par RZA, membre iconique du groupe, le son contient un sample de la chanson « As Long As I’ve Got » du groupe The Charmels. S’articulant autour d’un refrain de Method Man, un couplet de Raekwon et un autre de Inspectah Deck, les textes sont surtout à l’opposée des thèmes développées dans le gangsta rap (comme ceux que l’on peut voir dans l’album « The Chronic » de Dr. Dre par exemple). L’orientation du Wu est ici d’avantage moralisatrice. Certes, on parle d’argent, mais c’est surtout dans l’optique de l’obtenir, non de le dépenser futilement. De même, on ne vante pas les bienfaits d’une vie de dealer, au contraire ! Le travail et la créativité sont les moteurs de la vie que la jeunesse se doit de démarrer. Aussi dès le premier couplet, Raekwon instaure sa morale (« Figured out I went the wrong route ») après avoir relaté ses erreurs (« No question I would speed for cracks and weed/The combination made my eyes bleed »). Et puisqu’on parle de culte et de classique, sachez que le verse de Deck est considéré comme l’un de ses plus réussis, l’un des mieux écrits. Résumant sa jeunesse dans le ghetto, il exprime ses ambitions (« A man with a dream with plans to make cream ») mais également les rudesses de la vie (« Survival got me bugging, but I’m alive on arrival »/ »I went to jail at the age of fifteen »). Après le développement de ses erreurs passées, le rappeur confie sa nouvelle vue de la société, la comparant dans une image forte à l’incarcération:

« Living in the world no different from a cell »

Réalisant ce qui l’entoure, l’artiste exprime sa vision cruelle et sombre (« But as the world turned I learned life is hell »). Rien n’est laissé au hasard, entre la délinquance des jeunes (« We got stickup kids »), les bavures policières (« corruption cops »), et le trafic de drogue (« crack rocks »). C’est ainsi qu’il nous fait la synthèse de tout ceci, influencé par sa détention précédente et qu’il conseille à la jeunesse qui l’écoute de stopper cette vie de rue et de tout faire pour s’en sortir de manière honorable (« To kick the truth to the young Black youth ») car les adolescents ne devraient pas connaitre cette vie aussi rude0.

« Life as a shorty shouldn’t be so rough »

(Pour la petite anecdote qui fera écho à nous autres français, le groupe IAM à samplé cette phase précédente (« Life as a shorty shouldn’t be so rough ») dans son classique « Petit Frère ». Un son sur lequel on reviendra dans le cadre d’un prochain Retour vers le classique)

Au final le son aura durablement marqué le rap US. Le refrain de Method Man (« Cash rules everything around me.CREAM get the money/Dollar, dollar bill y’all/Cash rules everything around me/CREAM, get the money/Dollar, dollar bill y’all ») aura été samplé par de nombreux rappeurs ou d’autres qui l’auront mentionné et « cream » est devenu un terme d’argot américain désignant l’argent. A la 60ème place du Billboard Hot 100, la chanson fait partie de la liste des « 100 meilleurs singles » selon le magazine « The Source ». Référence évidente et culte dans le rap, il y a 20 ans comme encore maintenant, un classique incontournable et intemporel.

 

image cover album Enter the Wu-Tang (Chamber 36) du Wu-Tang Clan

Tracklist de l’album « Enter the Wu-Tang (36 Chambers) »:

01. Bring Da Ruckus

02. Shame On A Nigga

03. Clan In Da Front

04. Wu-Tang: 7th Chamber

05. Can It Be All So Simple

06. Da Mystery of Chessboxin’

07. Wu-Tang Clan Ain’t Nuthing ta Fuck Wit

08. C.R.E.A.M

09. Method Man

10. Protect Ya Neck

11. Tearz

12. Wu-Tang: 7th Chamber Pt. II

13. Method Man (Remix) Skunk Mix

14. Conclusion

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Vous aimerez aussiHHC
Recommandé pour vous
C'est Frais
Dans la rubriqueHHC
Recommandé pour vous
C'est brûlantHHC
Recommandé pour vous