AccueilRap US : Le meilleur et dernières actualités du Rap Américain 2021Rick Ross, ce "crétin" qui se cachait derrière l’humour

Rick Ross, ce “crétin” qui se cachait derrière l’humour

-

Rick Ross a le sens de l’humour, on le sait. C’est un caractère qui a de la valeur pour beaucoup. S’il est aussi inné chez Rick Ross, il n’est pas pour autant innocent. Dans une interview qu’il a accordé à AfroTech, le rappeur a révélé ce que cachait son humour lorsqu’il étudiait encore.

Le succès de Rick Ross dans sa carrière musicale est sans équivoque. Heureusement pour cet enfant de Mississipi qui n’était pas aussi brillant sur les bancs. 

Du parcours scolaire et académique de William Leonard Roberts II, on sait qu’il a fait le lycée Carol City Senior High School. Dans le football, il était plus excellent que dans les études et c’est d’ailleurs plus grâce au football américain qu’il a obtenu une bourse pour l’université d’État d’Albany en Géorgie. Sa passion pour la musique est ensuite arrivée et il a formé son premier groupe, le Carol City Cartel dans les années 1990.

Selon les confidences du rappeur à AfroTech, en classe, il était plutôt de ces élèves qui ont du mal à s’en sortir dans certaines matières. Pour détourner l’attention de ses interlocuteurs lorsqu’il s’agissait des matières dans lesquelles il avait des tares, il se réfugie derrière l’humour. 

À propos, il avoue : « J’étais un crétin. Sans aucun doute, j’étais un comédien, j’avais un bon sens de l’humour. J’étais le mec drôle et tout ça… Et je ne pense pas que c’était juste parce que je voulais naturellement l’être, mais je ne connaissais pas les réponses aux questions et tout ça… Cela aurait pu être ma façon de dissimuler cela parce que je n’ai jamais compris, je n’ai jamais appris ma multiplication encore à ce jour »

Parmi les matières qui faisaient flipper Rick Ross figurait l’algèbre. Il n’y voyait que du feu, confie-t-il.  « Imaginez quand ils ont commencé à entrer dans la pré-algèbre a = e, cette merde était comme une toute autre langue pour moi. Je voulais juste sortir de ce putain de… ‘De quoi tu parles ? A=E ? Qu’est-ce que c’est ?’ J’ai tout de suite su, pendant que j’étais assis dans le cours de mathématiques, que je voulais apprendre à être un bon orateur parce que quand je parle à quelqu’un, je ne veux pas qu’il sache mes lacunes dans mes autres domaines. Donc, c’est ce qui m’a fait devenir écrivain et je pense que c’est pourquoi je suis auteur maintenant » dit-il dans son développement.

Un crétin à l’école mais qui savait ce qu’il voulait

Ceux qui n’ont pas été excellents lorsqu’ils étaient sur les bancs d’une école ne sont pas pour autant des personnes qui ont raté leur vie. Certains parmi eux arrivent socialement à surclasser leurs camarades qui avaient de fortes notes. Rick Ross aujourd’hui peut estimer être de ceux-là. Depuis les bancs, il savait ce qu’il voulait pour sa vie.  « Je savais que quand j’étais jeune, je n’ai jamais voulu être dentiste. Je n’ai jamais voulu être médecin. Je n’ai jamais pensé à rien de tout cela. Je savais que je jouerais au football ou que je ferais quelque chose par moi-même. Et c’est ce que j’ai fait » affirme-t-il.

Sidoine
Sidoine
Journaliste et traducteur EN-FR, je suis passionné d'Internet, de technologies, de crypto-monnaies et de musique, le Rap tout particulièrement. Je suis tombé dans le chaudron de MC Solaar lorsqu'avec l'aide du druide Jimmy Jay, il préparait l'album Qui sème le vent récolte le tempo.
Vous aimerez aussiHHC
Recommandé pour vous
C'est Frais
Dans la rubriqueHHC
Recommandé pour vous
C'est brûlantHHC
Recommandé pour vous