AccueilRap US : Le meilleur et dernières actualités du Rap Américain 2021SARAN se dit refroidi et clarifie sur l’origine de...

SARAN se dit refroidi et clarifie sur l’origine de l’instrumental de Money Bag

-

SARAN a apporté une explication sur les circonstances d’acquisition de l’instrumental de son dernier clip Money Bag avec 2K.

SARAN poursuit sa jeune carrière dans l’univers du hip-hop. Il a déjà sorti plusieurs morceaux qui totalisent des millions de vues sur Youtube. On peut par exemple citer GOLOGOSO en collaboration avec JONIN ou même ses collaborations avec The BESTS. Pour continuer dans cette bonne spirale, il s’est lancé dans un projet qui pourrait ne pas lui être bénéfique au final.

Une histoire qui a pourtant bien démarrée

Le premier novembre 2021, SARAN sortait le Teaser officiel de Money Bag, sa dernière collaboration avec 2k, un autre membre de D!E OUT. Ce morceau est sur le premier album DIEOUT WE RUNNING qu’ils ont tous réalisé ensemble. A ce jour, ce teaser a déjà été visualisé 138 809 fois sur Youtue. Un début encourageant pour ce jeune artiste de 19 ans dont les morceaux sont habitués à dépasser la barre de la dizaine de millions de vues. La meilleure a été l’engouement des mélomanes quand le clip officiel a été publié le 2 novembre 2021. Avec le million d’abonnés que totalise la chaîne Youtube du jeune artiste, le clip a déjà enregistré 418 626 vues. Ce clip réalisé par 126 REDEYE montre la vie à succès dont rêve tout jeune. Il mélange les plaisirs d’être célèbre avec la richesse que peut avoir un jeune. 

Cette première collaboration entre SARAN et 2K, âgé de 14 ans, reçoit des retours positifs et… Comme le bonheur ne vient jamais seul, une erreur pourrait empêcher le rappeur de profiter des fruits de cette collaboration.

L’erreur de débutant commise

Si le teaser semblait rassurer que l’instrumental de Money bag est une production de 7DaysAWeek, l’application d’identification audio Shazam en a prouvé le contraire. Ladite application a identifié le beat comme “Mind Of Stone” par le producteur SAINTVIC et qui est sorti en juillet 2021. De quoi nuire à la notoriété que s’efforce de bâtir SARAN.

 Pour se défendre, il publie un message en Thaï dont voici la traduction : « J’ai acheté ce beat à l’étranger. J’ai tout acheté légalement. Au début, j’ai essayé d’en faire un nouveau, mais je sentais que ce n’était pas encore tout à fait là, alors j’ai utilisé ce rythme. Au début, je ne savais pas que le début de la chanson était la voix de Billie, mais j’ai parlé au beat maker. Il a dit que ce n’était qu’un échantillon. »

Dans son message, il sous-entend donc être victime d’un abus de confiance et ajoute même être préparé à ne rien recevoir comme revenus si l’instrumental est protégé par le droit d’auteur.

Un antécédent qui complique la tâche

Si le rappeur a reçu le soutien de ses fans qui le comprennent et disent toujours apprécier sa musique, SARAN aura du mal à convaincre les sceptiques qui avaleront difficilement sa version des faits. En effet, dans un passé récent, YOUNGGU, un collaborateur à SARAN a été au centre de vives critiques pour avoir calqué son morceau  « On Hut » sur « Whoopty », un hit viral de CJ produit par le même producteur.

Avec ce nouveau problème, SARAN et ses pairs pourraient donc être tous traités de plagiat et de vol d’œuvres artistiques protégés par le droit d’auteur.

Sidoine
Sidoine
Journaliste et traducteur EN-FR, je suis passionné d'Internet, de technologies, de crypto-monnaies et de musique, le Rap tout particulièrement. Je suis tombé dans le chaudron de MC Solaar lorsqu'avec l'aide du druide Jimmy Jay, il préparait l'album Qui sème le vent récolte le tempo.
Vous aimerez aussiHHC
Recommandé pour vous
C'est Frais
Dans la rubriqueHHC
Recommandé pour vous
C'est brûlantHHC
Recommandé pour vous