AccueilRap français : Actualité, sorties d'albums et sons du momentSinik révèle pourquoi des rappeurs ne veulent pas lui...

Sinik révèle pourquoi des rappeurs ne veulent pas lui accorder des feats

-

Il y a quelques jours, Sinik faisait son retour dans les bacs avec son 9ᵉ album baptisé Niksi. En pleine promotion de ce nouvel opus, le rappeur a profité de l’occasion pour se confier sur ses difficultés à réaliser des featurings avec la nouvelle génération de rappeurs.  

Sinik lâché par la nouvelle génération ?

Le vendredi 8 avril dernier, Sinik débarquait sur le devant de la scène avec un projet très lourd. Sur cet opus, le vétéran de la scène rapologique a invité Lino du groupe Ärsenik, Souldia, de même que ses deux filles Imane et Inès. Cependant, d’autres invités auraient dû laisser leur trace, mais malheureusement, des désistements ont été enregistrés à la dernière minute.

En effet, invité récemment par Interlude pour une interview, Sinik s’est confié sans langue de bois sur sa carrière. Parlant justement des difficultés inhérentes aux préparatifs de ses albums, le rappeur d’origine franco-algérienne a révélé que des artistes refusent de collaborer avec lui. « Sur l’album d’avant, “8ème art”, c’était un choix, j’ai fait zéro feat, parce que je savais pertinemment qu’aller se confronter et aller demander des feats aujourd’hui c’était compliqué » a-t-il indiqué.

« J’ai voulu faire plaisir aux gens. Donc je suis allé un peu contre ma nature sur l’album qui sort, “Niksi”, et j’ai demandé pas mal de feats sur cet album-là, et j’ai entendu tout et n’importe quoi. Et au final, ça m’a rappelé pourquoi je ne voulais pas en faire. Ça m’a rappelé ces choses-là » poursuit S.I.N.I.K.

Sans pour autant citer des noms, le rappeur continue son raisonnement en expliquant : « Il y en a qui ont été archi respectueux. J’ai senti que réellement ils voulaient le faire, et du jour au lendemain il y avait une espèce de disparition, parce que, je suis quasi sûr et certain qu’il y a des mecs dans leur équipe qui leur ont dit : “Ouais mais non, t’as vu, c’est un ancien, il ne faut pas se mélanger ».

Pour conclure, Sinik a reconnu en toute franchise que l’absence de streams lui taille des croupières dans le game. « Si tu ne fais pas 50 milliards de streams et 50 milliards de vues, t’es loin d’être prioritaire quand tu vas demander un feat à un mec du moment, un mec d’aujourd’hui…L’âge, l’ancienneté, le fait de ne plus être le mec du moment, ce qui est tout à fait normal à mon âge. Ça devient plus un handicap qu’autre chose », a-t-il déploré.

Ambro Ola
Ambro Ola
Titulaire d’une licence en linguistique anglaise, je suis web rédacteur, content-manager. Je nourris une passion toute particulière pour l’art_ la poésie et la musique en l’occurrence. Bercé dès le jeune âge par les vers renversants des légendes du hip-hop tels que Eminem et Youssoupha, j’ai nourri très vite et mûri en grandissant, une forte affection pour le rap, la parole vivante, qui sait se faire tendre, instructive ou agressive. Retrouvez moi sur Twitter ou Linkedin !
Vous aimerez aussiHHC
Recommandé pour vous
C'est Frais
Dans la rubriqueHHC
Recommandé pour vous
C'est brûlantHHC
Recommandé pour vous