Snoop Dogg met la culture au défi de l’affronter : “J’aimerais qu’un fils de pute le fasse”.

-

La Cancel Culture est un sujet  controversé qui a animé les médias sociaux tout au long de ces dernières années, car des artistes, des politiciens et des personnalités influentes se sont retrouvés mêlés à des scandales qui ont suscité l’indignation du public. Au nombre de ceux-ci, il faut citer la récente controverse autour des blagues de Dave Chappelle sur la communauté transgenre dans son émission de stand-up. 

Si d’aucuns  pensent que la culture de l’effacement est une guillotine qui ne laisse pas de place à la responsabilité et à la croissance, d’autres veulent que les célébrités subissent les conséquences de leurs actes..

Snoop Dogg a abordé ce sujet lors de son entretien avec Druski dans Behind The Vest sur Clubhouse.

“J’aimerais qu’un motherf*cka essaie de m’effacer “, a déclaré Snoop. “‘Parce que tu vois DaBaby, tu vois David Chappelle. On voit certains connards qui disent : “Si tu ne te casses pas d’ici avec cette merde. Donne-moi une semaine, mon pote, je reviens. Tu vois ce que je veux dire ? Tu dois y croire. Tu dois savoir que ta base est ta base. Tu ne peux pas… la communauté des annulateurs n’est pas plus grande que ma base de fans… On va s’affronter, n*gga. […] Réunion de la communauté d’annulation. En ligne. Communauté d’effacement, j’ai besoin que vous fassiez la queue.” 

L’industrie musicale avait agi avec une rapidité inhabituelle, en retirant le rappeur, de son vrai nom Jonathan Kirk, de la programmation de Lollapalooza après ses commentaires indéfendables et absurdes sur les homosexuels et le VIH au festival Rolling Loud de Miami à la fin du mois dernier.

“Si vous ne vous êtes pas présenté aujourd’hui avec le VIH, le sida ou l’une de ces maladies sexuellement transmissibles mortelles qui vous feront mourir en deux ou trois semaines, alors mettez votre briquet de téléphone portable en haut”, aurait-il dit lors de la dernière journée du festival le 25 juillet.

Malheureusement pour le rappeur, ses propos interviennent à un moment de grand changement culturel aux États-Unis, alors que la génération X et les milléniaux commencent à prendre la relève des baby-boomers. A la suite  du Lolla, six autres festivals de musique ont rapidement annulé ses apparitions, tandis que les médias annonçaient la dernière victime de la “culture de l’effacement”.

Les exemples de célébrités renvoyées et réduites au silence sont innombrables, qu’il s’agisse de Gina Carano, renvoyée de “The Mandalorian” pour des tweets tournant en dérision le port de masques et suggérant des fraudes lors de l’élection de 2020, du chanteur de country Morgan Wallen, pour avoir prononcé le mot “N” dans une vidéo, ou de l’oscarisé Matt Damon pour une controverse qu’il a lui-même créée.

Heureusement, les  fans des artistes et animateurs “ostracisés” se sont certainement manifestés en masse au nom de ceux qu’ils soutiennent. Les amis célèbres de Chappelle ont également pris la parole en son nom, et 50 Cent a pris la défense de DaBaby après la controverse sur Rolling Loud.

Sidoine
Sidoine
Journaliste et traducteur EN-FR, je suis passionné d'Internet, de technologies, de crypto-monnaies et de musique, le Rap tout particulièrement. Je suis tombé dans le chaudron de MC Solaar lorsqu'avec l'aide du druide Jimmy Jay, il préparait l'album Qui sème le vent récolte le tempo.
Vous aimerez aussiHHC
Recommandé pour vous
C'est Frais
Dans la rubriqueHHC
Recommandé pour vous
C'est brûlantHHC
Recommandé pour vous