image tracy mdgrady 13 points 35 secondes

Throwback : Le Jour où T-Mac planta 13 points en 35 secondes

Retour sur l’un des plus grands exploits de l’histoire de la NBA. Le 9 décembre 2004, T-Mac réussit la prouesse de scorer 13 points de suite en seulement 35 secondes pour donner une victoire inespérée et historique à sa nouvelle équipe des Houston Rockets. Récit de ce moment fou :

Dans un match de saison régulière, l’enjeu est parfois dérisoire. Pourtant cette confrontation entre San Antonio et Houston n’en était rien. Déjà par la nature du duel, entre deux équipes Texanes, la rivalité est forcément forte et l’honneur de l’état est en jeu. Mais aussi parce que les deux teams étaient alors parmi les têtes d’affiches de la ligue. San Antonio est une des meilleurs équipes de la ligue, champion en 2003. Pour Houston, c’est le début d’un nouveau cycle avec le jeune Yao Ming, drafté en 2002, et l’arrivée de la superstar Tracy McGrady en provenance du Magic d’Orlando.

Dans ce match, ce sont les Spurs qui dominent. Ils pensent s’envoler vers la victoire quand ils mènent de 10 points à 55 secondes de la fin (74-64). Yao pose une claquette, puis Scott padgett intercepte une passe naïve de Tony parker : -6. Maintenant, on vous laisse regarder la vidéo des 13 points de T-Mac tranquillement et on revient :

Maintenant que vous vous êtes remémorés (ou vu pour la première sait-on jamais) ces moments du pur folie, analysons un peu les différents shoots pris par le joueur des Rockets au fil de cet exploit :

Quand T-Mac remonte le terrain à 36 secondes du terme avec Bruce Bowen sur le dos, tout simplement un des défenseurs extérieurs les plus tenaces de l’histoire, il n’a qu’une chose en tête comme il le dira plus tard : “Donner la victoire à mon équipe, c’est ce à quoi je pensais”. Difficile d’imaginer la chose possible à ce stade de la partie.

Il profite d’un bon écran de son coéquipier, les Spurs décident alors de changer, T-Mac s’élève immédiatement, même contesté et rentre le 3 points en switch.

Après 2 lancers des Spurs, T-Mac remonte la gonfle, collé de près par l’inévitable Bowen. Yao pose un block, et là encore les Spurs décident de changer. L’arrière fait mine de s’élever mais voit le grand Duncan monter sur lui, il feinte, prend le contact et tir : Dedans ! Une action à 4 points puisqu’il marque le lancer bonus.

Remise en jeu difficile. TP anticipe et tente l’interception, T-Mac récupère quand même la balle et joue son 1vs1. Il pose 4 dribbles pour se créer de l’espace sur sa droite et monte sur la tête de Bowen. Celui-ci n’ose pas tenter le contre et laisse donc un shoot relativement ouvert au Rocket. Dedans.

T-Mac récupère le ballon perdu par Brown qui glisse. Il reste alors 8 secondes et les Rockets sont menés de 3 points (80-78). T-Mac traverse le terrain en 5 secondes et 6 dribbles pour s’élever à 45° à gauche. La encore personne ne saute pour le contrer chez les Spurs et T-Mac marque là le shoot qui valide son exploit sensationnel. Toujours très sûr de lui, le héros du jour assurera “Je n’ai jamais, jamais penser louper le dernier tir”.

Cette action reste comme l’exploit marquant quand on pense à Tracy McGrady. Quand on tape son nom sur Youtube c’est cette vidéo qui apparait en premier. Au même titre que le crossover de Iverson sur Jordan, cette performance est le symbole de la carrière de T-Mac faite de coups d’éclats monumentaux et montrant à elle seule le talent hors du commun de l’ancien arrière de Houston.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*