spot_img
spot_img

Young Buck : « 50 Cent ne voulait pas que le G-Unit soit aussi célèbre que lui »

-

Les règlements de comptes entre les anciens du G-Unit n’arrêtent pas. Une fois de plus, Young Buck n’a pas mâché ses mots à l’encontre de 50 Cent.

Quand on est un groupe dans le rap, le succès, aussi important soit-il, empêche rarement les désaccords d’arriver avec le temps. Problème d’argent, problème d’égo ou simplement problème de communication, les raisons de discorde entre MC d’une même formation peuvent être nombreuses. G-Unit n’a pas échappé à la règle.

Au sommet du game au milieu des années 2000, 50 Cent, Lloyd Banks, Tony Yayo et Young Buck sont aujourd’hui arrivés au point de non-retour. Depuis quelques temps maintenant, toutes les occasions sont bonnes pour régler ses comptes, surtout entre Fifty et Buck dont le beef fait rage depuis des années déjà. Entre menaces de mort, propos virulents et tentative de nuire financièrement, on comprend que les deux artistes ne se portent plus dans leurs cœurs respectifs.

50 Cent : un opportuniste pour Young Buck

Quelques semaines après que Young Buck mettent en place un stratagème pour récupérer l’argent de son associé depuis la prison, voilà qu’il continue à le tacler à la gorge. Selon lui, Curtis Jackson était un opportuniste qui ne voulait pas que les membres du G-Unit soient plus célèbres que lui et faisait tout pour les laisser dans son ombre.

Interviewé sur No Jumper, il a déclaré «Ce que je dis, honnêtement, je pense que 50 Cent ne permettrait à personne de devenir aussi grand ou plus célèbre que lui. Il détestait ça. Sur Power par exemple, nomme un épisode durant lequel je suis mis en avant. Pourtant, j’étais là à la réalisation et c’était moi qui conseillais Fifty. Il disait qu’il avait l’intention de m’aider, mais ne l’a jamais fait ».

Il continue :

« C’est plus facile d’aller sur une station de radio et de dire que tes enfoirés d’acolytes ne font pas les choses correctement pour permettre au groupe d’exploser. C’est vous le patron après tout ».

Par ces mots, l’ex taulard fait évidemment référence aux propos tenus par Fifty dans son dernier livre. Il déclarait être déçu de la façon dont Lloyd Banks et Tony Yayo, ont géré leur carrière, en reprochant aux rappeurs de ne pas être parvenus à s’adapter à la culture et d’avoir entraîné la chute du G-Unit. Encore une fois, les propos de Young Buck risquent de faire grand bruit.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Vous aimerez aussiHHC
Recommandé pour vous
C'est Frais
Dans la rubriqueHHC
Recommandé pour vous
C'est brûlantHHC
Recommandé pour vous