AccueilRap US : Le meilleur et dernières actualités du Rap Américain 2021YoungBoy Never Broke Again se révèle sur "Bring It...

YoungBoy Never Broke Again se révèle sur “Bring It On”

-

Il y a quelques jours, NBA YoungBoy a publié son nouveau projet, Colors, et il semble que le nouvel album du rappeur de Baton Rouge, contient certains de ses meilleurs titres à ce jour.

D’une durée d’environ une heure, la mixtape de 20 titres fait suite à l’album From the Bayou avec Birdman, sorti le mois dernier, et constitue le premier projet solo de YoungBoy depuis Sincerely, Kentrell, sorti en septembre 2021. Sur l’opus certains morceaux se démarquent par leur caractère intimiste…

YoungBoy Never Broke Again détaille sa vie de criminel sur “Bring It On”

Comme la plupart des morceaux de NBA depuis Sincerely Kentrell, le rappeur s’inscrit dans une narration intimiste. Ainsi, sur Bring It On YoungBoy démarre avec un flow analogue à un murmure, avant d’embrayer sur ses efforts pour élever ses enfants au milieu d’une vie de criminel.

Dis-leur de les amener m, nous allons le faire. (Oh-oh, oh)

Mama, j’ai des démons dans mon corps.

Tous ces n****s vont l’avoir, ils savent 

comment je suis à la page. .

Je leur dis d’y aller, d’y aller (Oh-oh, oh, oh)

Colors, un album fidèle au personnage

Au début du mois de mars, le FBI a arrêté YoungBoy et l’a inculpé pour détention d’armes et de drogue, et en décembre 2021, le rappeur a déclaré qu’il voulait arrêter la musique. “J’ai perdu l’amour de la musique et elle apporte trop de problèmes.J’attends d’arrêter de faire de la musique depuis environ un an et demi”. 

Autant d’éléments qui n’ont fait que intensifier une image de marque bien conçue, mais éthiquement discutable, adoptée par son équipe et Atlantic Records : YoungBoy est un rebelle qui se démène pour faire entendre sa voix alors que les pouvoirs en place tentent de le faire taire.

C’est dans la même veine que s’inscrit Colors, qui contrairement au précédent opus brouille les lignes entre son personnage de rap et la réalité vécue, ce qui en fait une écoute inconfortable, mais parfois remarquable. 

Sur Colors, YoungBoy aborde froidement les thèmes de la prison et la violence comme si c’était le destin. Il tente constamment de repousser ces pensées sombres, se distrayant généralement avec des relations malsaines et l’abus de drogues.  Un schéma narratif qui élève son écriture et le distingue de la vague de rappeurs du Sud qui chantent leur douleur, leurs traumatismes et leur combat : Avec lui, tout se résume au profil saisissant d’un personnage plus grand que nature dont l’ombre tragique s’étend sur tout ce qu’il touche.

Une retraite temporaire ? 

Après la sortie de Colors, YoungBoy devrait passer la moitié de l’année 2022 dans l’ombre, selon le producteur Jason “Cheese” Goldberg.

PSA : Une sélection de quelques chansons probablement (peut-être) va tomber d’ici là, mais Top ne sera pas vu ou entendu dans son album environ #6mois à partir de maintenant”, Goldberg a récemment écrit sur Instagram. “Nous avons des chansons incroyables pour vous, merci pour tout #HealingTime #RockPeace #ForeverBro.”  

Nous attendons de voir. 

Sidoine
Sidoine
Journaliste et traducteur EN-FR, je suis passionné d'Internet, de technologies, de crypto-monnaies et de musique, le Rap tout particulièrement. Je suis tombé dans le chaudron de MC Solaar lorsqu'avec l'aide du druide Jimmy Jay, il préparait l'album Qui sème le vent récolte le tempo.
Vous aimerez aussiHHC
Recommandé pour vous
C'est Frais
Dans la rubriqueHHC
Recommandé pour vous
C'est brûlantHHC
Recommandé pour vous