AccueilDossiersZoom sur les nouvelles pépites du hip-hop 2021

Zoom sur les nouvelles pépites du hip-hop 2021

-

Chaque année, de nouveaux talents se démarquent dans le hip-hop game et au vu de leur performance, il est possible de déterminer s’ils sont prometteurs ou non. 2021 a été sans aucun doute une année exceptionnelle, surtout en raison de la reprise après l’arrêt causé par la Covid-19. Les nouveaux venus ont brisé le moule et planté leurs premières graines en tant qu’artistes rap les plus influents de la prochaine génération.

De nouveaux talents qui ont dominé l’industrie musicale

Avant de présenter ces nouveaux venus, il est indispensable de rappeler comment ils ont marqué l’industrie du hip-hop cette année. De nouvelles stars se sont créées dans chaque genre et la nouvelle génération de jeunes talents est naturellement apparue. Elle a su s’adapter à la rapidité de l’industrie musicale, prouvant qu’elle pouvait fonctionner aux côtés des artistes les plus établis.

Du premier au quatrième trimestre, les nouveaux talents ont véritablement dominé cette année, bousculant les habitudes et apportant leur propre contribution. Nous avons assisté à l’emprise absolue de Coi Leray sur tous les médias sociaux cette année et à la sortie de ses hymnes mémorables et accrocheurs. La chanson de Ckay en 2019 a explosé et a pris une nouvelle vie sur TikTok et d’autres plateformes. Nous parlerons d’autres jeunes chauds comme BIA, Nardo Wick… Voici pour vous les artistes qui ont émergé en 2021 et qui feront certainement des prouesses les années à venir.

Coi Leray

Peu de personnes auraient misé sur la percée musicale de Coi Leray au début de l’année, surtout que beaucoup l’avaient qualifiée de « ringarde ». La mauvaise réputation de son père Benzino que tous considéraient comme infâme de la culture depuis des décennies a failli enterrer prématurément sa carrière. Heureusement, son single « No More Parties » a convaincu ses détracteurs et leur a montré que la jeune femme pouvait se hisser au sommet du rap game si elle le voulait.

Après son succès viral sur TikTok et d’autres plateformes de médias sociaux, Coi s’est produite dans des festivals tels que Rolling Loud. Elle était également présente dans la première partie de la tournée commune de Lil Baby et Lil Durk, qui a fait salle comble.

A son actif, la chanteuse possède des singles accrocheurs tels que « TWINNEM », « BIG PURR » et « At The Top », ainsi qu’une solide participation à des chansons telles que « Ocean Prime » avec Bfb Da Packman. De même, grâce à « Attachments » avec Pressa et « 2055 » avec Sleepy Hallow, Coi a consolidé sa place et continue de prouver chaque jour à ses détracteurs qu’ils sont dans l’erreur. D’ailleurs, tout cela est fait avant même la sortie de son premier album.

Au fur et à mesure de sa progression, il sera intéressant de voir si elle embrasse davantage ses racines. Restera-t-elle fidèle à son orienté hip-hop, ou s’aventurera-t-elle encore plus loin dans la pop? Une chose est sûre : Coi Leray a de l’assurance à revendre et elle a fait beaucoup parler d’elle cette année, ce qui fait d’elle l’une des artistes les plus évidentes de 2021.

Morray

Le rappeur Morray, originaire de Fayetteville en Caroline du Nord a techniquement commencé sa campagne d’éclosion l’année dernière avec la sortie de « Quicksand ». Cependant, en cette fin d’année 2021, il est largement considéré comme l’un des artistes à la croissance la plus rapide du hip-hop.

Le jeune homme de 29 ans a fait ses débuts dans la musique en tant que chanteur principale de la chorale de son église. Sa voix puissante, associée à son histoire touchante de jeune homme perturbé qui a trouvé son échappatoire dans la musique a conquis des millions de personnes. Cette année, Morray a largement démontré qu’il avait le gabarit nécessaire pour s’imposer dans le jeu longtemps à travers ses réalisations.

En effet, il a produit une impression durable sur la chanson « My Life » de J. Cole, qui est l’un des meilleurs disques de The Off-Season de cet artiste. On lui note également une apparition sur la bande originale de Madden 22, sans parler de son propre projet Street Sermons. De plus, sa participation à l’album de J. Cole lui a valu l’obtention de ses premières nominations aux GRAMMYs, faisant de cette année une année mémorable pour Morray.

BIA

Techniquement, BIA n’est pas une nouvelle venue du Hip-Hop sachant qu’elle connaît l’industrie depuis des années. Elle a été une star de l’émission de la téléréalité Sisterhood Of Hip Hop avant de signer sur le label I Am OTHER de Pharrell Williams en 2014. Deux ans plus tard, elle a gagné en notoriété pour son featuring sur « Safari » de J Balvin et trois ans plus tard, elle a de nouveau enregistré un énorme disque avec « Best On Earth » de Russ.

Cependant, ce n’est qu’en 2021, des années plus tard que l’artiste originaire de Boston se fait connaître des millions de fans de la musique. Ceci est dû à son projet « FOR CERTAIN » sorti en fin 2020 et devenu viral.

« WHOLE LOTTA MONEY » de la rappeuse de 30 ans était un succès monstre avant l’arrivée du remix, avec nulle autre que la reine Nicki Minaj. En faisant la promotion de l’album, Nicki a donné à BIA quelques grands coups de pouce, l’élevant aux yeux de nombreux fans de rap qui ne connaissaient pas la chanteuse afro-latine et italienne.

La co-signature de Nicki et la prestation intouchable de BIA ont fait place à l’édition deluxe de son EP. Celui-ci comprend de nouvelles collaborations avec G Herbo et Sevyn Streeter. En continuant à grandir, BIA s’est imposée comme l’une des meilleures voix féminines du rap de la nouvelle génération.

Nardo Wick

Parler des artistes qui se sont démarqués l’année dernière sans mentionner Nardo Wick est une véritable erreur. Le rappeur de 19 ans natif de Jacksonville, en Floride a commencé à rapper il y a deux ans. Cependant, il a prouvé à beaucoup qu’il avait tout ce qu’il fallait pour devenir une superstar de l’industrie musicale.

À ce stade, son histoire n’a pas encore été complètement racontée. Cependant, avec la sortie de « Who is Nardo Wick ? » la semaine dernière, les fans de rap commencent à en savoir plus sur cet artiste prometteur. Après avoir fait irruption sur la scène en 2020, cet adolescent timide et à la voix douce a commencé à canaliser sa colère dans l’art. Il a finalement sorti le cinglant « Who Want Smoke ? », le morceau qui a fait suspendre 50 élèves de leurs établissements.

« Who Want Smoke ? » est une tuerie musicale et est candidate au titre de chanson de l’année. De plus, des stars telles 21 Savage, Lil Durk et G Herbo ont participé au remix de cet opus. Future et d’autres stars très appréciées du hip-hop présentent déjà le jeune prodige Nardo Wick comme le « prochain ».

Baby Keem

Hykeem Carter à ses débuts, Baby Keem est présent sur la scène musicale depuis trois années et il ne passe pas inaperçu. HNHH a été l’une des premières grandes plateformes à lui donner une cosignature en 2018. Cette même année, il a commencé à convertir ses détracteurs en fans grâce à son travail sur la bande originale de Black Panther de Kendrick Lamar.

Après avoir montré des éclairs de brillance dans ses précédents albums, Baby Keem a été nommé pour la première fois aux GRAMMYs cette année. Son premier album « The Melodic Blue » a été désigné comme l’un des meilleurs albums hip-hop de l’année sur de nombreuses listes de fin d’année.

Grâce au même opus, le jeune homme de 21 ans a été nommé meilleur nouvel artiste, meilleure performance rap et meilleure chanson rap aux GRAMMYs de l’année prochaine. Il n’est plus le secret le mieux gardé du hip-hop, et vous pouvez être sûrs que Baby Keem aura la mainmise sur le jeu dans les prochaines années.

Chlöe

Le monde connaît Chlöe Bailey et sa sœur, Halle Bailey, depuis des années. La chanteuse a été reconnue comme protégée de Beyoncé dans le monde entier lorsqu’elle était membre du groupe R&B Chlöe x Halle. En début d’année, les deux sœurs ont lancé leurs pages de médias sociaux respectives.

Cette initiative a fait des merveilles pour Chloé, 23 ans, qui s’est rebaptisée par la suite Chlöe en milieu d’année. S’en est suivie la sortie de son tout premier single, intitulé « Have Mercy » qui a connu un succès instantané sur TikTok et d’autres plateformes.

De plus, elle a obtenu une nomination aux MTV VMA 2021, sans oublier sa superbe performance sur scène. Bien que la jeune chanteuse n’ait sorti que deux chansons solos, elle a su conquérir le cœur de milliers de fans au point de les rendre accros à sa voix.

EST Gee

Cette année a été folle pour le rappeur de Louisville EST Gee. Au début de l’année, il a été annoncé que l’artiste de 27 ans avait été signé sur le label Collective Music Group de Yo Gotti. Cette signature a marqué le début d’une série de succès pour Geeski, qui a fait forte impression lors de son freestyle pour Funk Flex avant d’être nommé le « prochain Young Jeezy » par Lil Baby. Cependant, c’est après la sortie du featuring de Baby et EST Gee « Real As It Gets » que la communauté a réellement commencé à s’intéresser au nouveau venu. Featuring dans lequel Gee a écrasé Baby.

Par ailleurs, le rappeur s’est retrouvé pour la première fois dans le Top 10 du Billboard 200 avec « Bigger Than Life Or Death » sorti en juillet. L’album comprend certains des morceaux de rap les plus durs de l’année, notamment « 5500 Degrees » avec Lil Baby, 42 Dugg et Rylo Rodriguez, et « Lick Back ».

Aux côtés de la superstar du rap Jack Harlow, EST Gee fait la fierté de Louisville. Il a terminé son année de percée avec la sortie de Bigger Than Life Or Death Part 2, qui est arrivé sans aucun featuring. Au rythme où il avance, Gee deviendra un véritable concurrent dans les années à venir, et avec les conseils de Yo Gotti, il fera du lourd en 2022.

Tems

Avant 2021, la chanteuse nigériane Tems n’avait pas totalement percé sur le marché américain. Avec un son unique qui combine le R&B alternatif avec le néo-soul et d’autres genres, Tems a mis l’accent sur la refonte de la musique alternative au Nigeria. Sa mission l’a conduite à connaître un succès international, à travailler avec certains des plus grands artistes du monde entier et à figurer sur l’album probablement le plus attendu de l’année.

Non seulement Tems a figuré sur l’album Certified Lover Boy de Drake avec la chanson Fountains, mais elle a également obtenu sa toute première nomination aux GRAMMYs pour son apparition sur « Essence » de WizKid.

Après la participation de Justin Bieber au remix, le statut de Tems s’est encore amplifié aux États-Unis et la sortie de son projet « If Orange Was A Place » l’a consolidée comme l’une des nouvelles artistes les plus passionnantes du R&B. Si c’est la première année que beaucoup d’entre nous ont découvert Tems, elle a trouvé une place permanente dans nos cœurs et nos playlists.

CKay

Les prodiges du Nigéria se font de plus en plus remarquer aux Etats-Unis. L’amoureux de l’Afrique CKay est un autre originaire du Nigéria qui se retrouve parmi les nouveaux talents tout chauds du Rap. Il mélange l’emo-pop avec les afrobeats pour un son rarement fréquenté. En 2019, CKay a sorti son disque à succès « Love Nwantiti » et si la chanson a connu un succès immédiat à l’échelle internationale, elle a mis du temps à traverser les États-Unis. Maintenant, lorsque vous vous connectez sur les médias sociaux, plus précisément sur TikTok, vous ne pouvez pas la manquer.

Avec ses mélodies simples, la jeune étoile montante a touché le cœur de millions de personnes avec « Love Nwantiti », lui permettant ainsi de pénétrer dans de nouvelles zones mondiales. Il y a seulement quelques jours, le chanteur présentait deux nouveaux singles, dont un intitulé « Emiliana ». Les fans du chanteur sont impatients de voir comment CKay va poursuivre son succès viral et avec son titre phare dépassant les 500 millions de streams dans le monde.

Capella Grey

L’artiste du Bronx Capella Grey est en passe de devenir la prochaine grande star de l’univers du R&B. Il a marqué le monde avec sa chanson de l’été « Gyalis », et a poursuivi avec une série d’enregistrements pour terminer l’année. D’un autre côté, il a obtenu des co-signatures de certains des artistes les plus respectés de l’industrie, notamment Busta Rhymes, Chris Brown, A Boogie wit da Hoodie, Popcaan et bien d’autres.

« Gyalis » a été l’une des chansons les plus incontournables de l’année dernière, en particulier pour les New-Yorkais, qui l’ont entendue à fond sur les haut-parleurs des voitures tout l’été. Le disque « Back That Azz Up » a été un succès assuré et a ouvert les yeux de millions de personnes qui attendent désormais beaucoup de Capella.

Par ailleurs, il a fait une apparition sur l’album « Culture Jam » de Kawhi Leonard, en plus d’une récente participation à la chanson « You Know My Body » de DreamDoll. Le chanteur pense pouvoir introduire de nouvelles choses dans la musique l’année prochaine. Nous attendons donc de lui qu’il tienne ses promesses.

DreamDoll

Originaire du Bronx, DreamDoll est présente sur la scène musicale depuis quelques années. Cependant, on a l’impression que lorsqu’elle s’est fait connaître, elle a été légèrement négligée par rapport aux autres « poupées ». À l’époque où elle a commencé à attirer l’attention, d’autres rappeuses, dont Asian Doll, Cuban Doll et Kash Doll, attiraient également notre attention.

Il y avait une abondance de « Dolls » dans le jeu, ce qui a peut-être un peu relégué Dreamdoll au second plan alors que les autres brillaient. Cependant, en 2021, elle est en lice pour être la meilleure « Doll » du hip-hop, mettant en avant son débit incisif et la saveur de New York dans ses raps.

L’ancienne star de Love & Hip Hop a connu une année incroyable, en commençant par son freestyle « Different » en Versace. Après la diffusion de ce freestyle, elle a enchaîné les featuring avec des artistes comme Yung Pooda, CJ, Erica Banks et bien d’autres. Elle a terminé l’année avec des efforts de qualité sur « Tryouts » et « You Know My Body » avec Capella Grey, une autre étoile montante. Dreamdoll a également fait une apparition sur la bande originale de Bruised de Halle Berry.

À ce rythme, DreamDoll semble avoir l’ancre bien levée et résistante aux ballotements du vent. Elle est peut-être déjà connue dans le milieu du hip-hop, mais en 2022, elle pourrait bien arriver avec encore plus de feu, prouvant à ses détracteurs qu’ils ont tort à chaque nouvelle sortie.

Nous attendons avec impatience les performances de ces nouveaux talents en 2022. Avez-vous identifié des talents que nous n’avons pas mentionnés dans cette liste ? Faites-le nous savoir en commentaires.

Ambro Ola
Ambro Ola
Titulaire d’une licence en linguistique anglaise, je suis web rédacteur, content-manager. Je nourris une passion toute particulière pour l’art_ la poésie et la musique en l’occurrence. Bercé dès le jeune âge par les vers renversants des légendes du hip-hop tels que Eminem et Youssoupha, j’ai nourri très vite et mûri en grandissant, une forte affection pour le rap, la parole vivante, qui sait se faire tendre, instructive ou agressive.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Vous aimerez aussiHHC
Recommandé pour vous
C'est Frais
Dans la rubriqueHHC
Recommandé pour vous
C'est brûlantHHC
Recommandé pour vous