in

Akhenaton réagit après le passage à tabac de Michel par des policiers

Michel producteur Akhenaton

Scandalisé par la violente agression de Michel par les forces de l’ordre de l’ordre, Akhenaton a destiné quelques mots au producteur, avant d’appeler l’Etat à agir contre le fléau des violences policières.

Des images insupportables, inqualifiables. Samedi 21 novembre, trois policiers, dont un en civil interpellent Michel, un producteur de musique, devant son studio du 17ème arrondissement de Paris. Plus que cela, ils le tabassent pendant près de 15 minutes, à coups de pied, de poing, de matraque et d’injures racistes. Les images filmées par les caméras de surveillance ont été rendues publiques hier, et ont suscité une vive émotion dans les médias et l’opinion publique.

Au même titre que de nombreux particuliers et personnalités publiques, Akhenaton a réagi à ce drame devenu une affaire d’Etat. Le leader d’IAM s’est d’autant plus ému du traumatisme de Michel, qu’il le connaissait pour avoir déjà travaillé avec lui par le passé. Ainsi, il lui a délivré un long message sur ses réseaux sociaux.

Il a tout d’abord commencé par lui exprimer sa peine et a pris la parole au nom d’IAM tout entier : « Michel…. Je voulais t’écrire ces quelques mots pour te dire combien je suis désolé de ce qu’il t’est arrivé. Cela fait pas mal d’années qu’on se connaît et ça ne fait que renforcer ma peine. Tu as le soutien et l’amitié de tout le groupe IAM »

Akhenaton : « Michel a droit à la justice, nous y avons tous droit »

Après avoir rappelé l’impunité dont bénéficient certains agents des forces de l’ordre alors qu’ils commettent des « crimes de haine », AKH a tenu a interpeller les membres du gouvernement à prendre les bonnes mesures contre les mauvais policiers. Pour lui, la simple révocation ne suffit pas : « Leur métier leur confère un immense pouvoir, les sanctions doivent être à la mesure de ce pouvoir. La révocation dans ce cas est ridicule et les sanctions pénales doivent être équivalentes à celle des autres citoyens, sinon plus lourdes au vu de ce pouvoir. Il estime alors que seuls une justice juste permettra à la police de « regagner en estime et en respect ».

Enfin, alors que le débat public se déchire au sujet du texte de loi controversé de « Sécurité Globale », le rappeur marseillais a appelé les politiques à revoir ou à tout bonnement supprimer cette loi sécuritaire, et porte ouverte à toutes les dérives : « Messieurs, Mesdames, députés, sénateurs, ministres, Monsieur le président, la loi sur la sécurité globale doit être absolument repensée ou supprimée, à la lumière de ces évènements, on voit bien que les situations conflictuelles, à l’image de la vie, sont des mosaïques de contrastes. La vie ce n’est pas le western des années 50 avec le camp des gentils et celui des méchants qui s’affrontent. Pour une fois dans ces années qui viennent de passer, nous aimerions que nos dirigeants prennent la voie de l’apaisement et non pas du bras de fer infantile avec telle ou telle catégorie de la population (qui s’avère être souvent la même). L’apaisement c’est la justice… Michel y a droit, sa famille y a droit, nous y avons tous droit ».

Une prise de position forte et lourde de sens à laquelle nous ne pouvons qu’acquiescer. En espérant que les mots d‘Akhenaton pour Michel aient autant de portée que son aura artistique, et qu’ils atteignent le plus haut sommet de l’Etat. En attendant, que justice soit faite, quatre policiers ont déjà été suspendus suite à cette affaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ton avis?

Dinos Stamina album-cover

Dinos affirme sa maturité avec son nouvel album « Stamina »

Furax Barbarosa Digital Tour

Furax Barbarossa livre un live surpuissant pour son premier concert « A l’isolement »