AccueilSCH : Actualités, sorties, albums & punchlines du rappeur

SCH : Biographie, discographie, news, punchlines & meilleurs sons

SCH, de son vrai nom Julien Schwarzer, est né le 6 avril 1993 dans le 12ème arrondissement de Marseille dans le quartier Saint Barnabé, qu’il quittera aux alentours de 10 ans pour emménager à Aubagne, une ville proche de Marseille. D’origine allemande par son grand-père paternel, SCH débute sa carrière dans les rues d’Aubagne où il commence à écrire à l’âge de 13 ans.

SCH : Toute l'actualité, news et sorties musicales

Sch : sa discographie

A7 - Mixtape de SCH

Sortie en 2015, A7 est la première mixtape de SCH.

Anarchie - Album de SCH

Anarchie est le tout premier album studio de SCH. Il est sorti le 27 mai 2016.

Deo Favente - Album de SCH

Deo favente est le deuxième album studio de SCH. Il est paru le 5 mai 2017.

JVLIVS - Album de SCH

JVLIVS est le troisième album studio de SCH paru le 19 octobre 2018.

Rooftop - Album de SCH

Rooftop est le quatrième album studio de SCH paru le 29 octobre 2019.

JVLIVS 2 - Album de SCH

JVLIVS 2 est le cinquième album studio de SCH paru le 19 mars 2021.

Sch : Le top 20 de ses meilleurs sons

SCH - Ses meilleurs titres

Découvrez notre liste des 20 meilleurs morceaux solo de SCH.

Sch : Paroles et meilleures Punchlines

SCH - Les meilleures punchlines

Le rappeur marseillais ne manque pas de nous servir ses meilleures punchlines à chaque nouveau son.

Sch : la biographie du rappeur marseillais

Les débuts de SCH dans le rap français

Grand amoureux du rap et de la variété française avec des influences telles que 50 Cent, Eminem, Joe Dassin ou Eddie Mitchell, SCH écrit ses premiers textes à l’âge de 13 ans.
C’est environ 2 ans plus tard, à l’âge de 15 ans, que ses premiers morceaux voient le jour sur son Skyblog sous le pseudonyme « Schneider » signifiant « Le tailleur » en allemand.
C’est en 2014 que les choses s’accélèrent pour le rappeur marseillais. « Schneider » se raccourcit en « SCH » et signe dans le label marseillais Braabus Music. Une signature qui marque son premier tremplin dans le rap français.

C’est avec Braabus Music que la carrière de SCH débute réellement. Il publie des titres comme « La Malette » ou « Mardi Gras » et commence timidement à se faire connaître des fans de rap.
Il se fait rapidement repéré par Lacrim. Ce qui lui permet de s’exposer pour la première fois au grand public en 2015 avec son titre « Million » qui apparaît sur la mixtape R.I.P.R.O Volume 1 de Lacrim. Un morceau qui connaît un beau succès et propulse le jeune rappeur aux allures de mafieux sicilien comme Rookie du rap français.

Par la suite, SCH enchaîne les clips sur Youtube comme « C’est la vie », « Que Le Doigt » ou encore le classique « John Lennon » et fait grimper sa popularité. Une attente se forme auprès des fans de rap pour la sortie de son premier projet « A7 ».
La mixtape, produit par Katrina Squad et DJ Kore voit le jour le 13 novembre 2015 et connaît un succès presque immédiat, notamment avec le tube « Champs Elysées ». Le public découvre alors un univers musical totalement nouveau mené par un personnage atypique.

SCH Cover A7

Un personnage ancré dans un univers froid et obscure

Avec sa mixtape « A7 », SCH dévoile son univers froid et obscure et fait son entrée officielle dans le paysage du rap français. Avec un style de rap unique, des gimmicks décomplexés et sataniques, un timbre de voix reconnaissable entre mille, des textes et punchlines très imagés, des clips sombres, SCH évoque les mauvais penchants de la rue de manière crue et intelligente.
Conscient que « SCH » n’est qu’un personnage, Julien le décrit comme « la partie sombre de ma personnalité » lorsqu’il est interviewé par LCI après la sortie de A7.

Tout au long de sa carrière, SCH n’a pas cessé de travailler son personnage à travers ses clips, son style vestimentaire et ses textes. Fier de son personnage de mafieux, il accorde une importance capitale à son univers visuel qu’il met en place grâce à ses clips et ses pochettes d’albums. Un univers sombre que l’on retrouve dès la cover de A7, hommage au film « Blow » et à l’acteur Johnny Depp, où l’on retrouve son célèbre doigt d’honneur, maître de ses nombreuses gimmicks.

Lorsqu’on parle de visuel, et notamment des clips, rien ne doit être laisser au hasard pour le S. Toujours accompagnés d’un scénario et d’images fortes, ses clips sont très travaillés. On peut notamment citer le clip de « Gomorra » réalisé à la Scampia, un quartier de la banlieue de Naples aux mains de la mafia où a été tourné la série italienne « Gomorra ». Plus récemment, pour la promotion de son album JVLIVS, SCH a publié sur Youtube « JVLIVS – Absolu Tome 1 », un court métrage où il incarne le rôle d’un mafieux. Le tome 2 est attendu pour son prochain album « JVLIVS 2 ».

Mais, SCH ce n’est pas que ça. Ce qui marque sa différence et sa singularité est sa capacité à raconter la rue différemment. Remplis de métaphores, d’images, de phrases crues, les textes de SCH sont uniques. Il revient d’ailleurs sur cet aspect lors d’une interview avec le journaliste Yerim Sar peu après la sortie de « A7 » en disant « Je suis beaucoup motivé par l’image. « Je vais te tuer » c’est sympa mais y’a 36 000 manières de le dire ».
Un style d’écriture bien à lui qui le suivra sur l’ensemble de ses projets.

SCH : Ses projets

Peu après la sortie de sa première mixtape « A7 » fin 2015 (certifié disque d’or) qui introduit concrètement la carrière du rappeur et le place en tant qu’étoile montante du rap français, SCH met moins de 6 mois à sortir son tout premier album « Anarchie », le 27 mai 2016. Toujours imprégné de cet univers froid et obscure et toujours aux côtés de Dj Kore pour la production, SCH sort le grand jeu et affirme son talent avec ce premier album. On y retrouve des titres comme « Je la connais », « Allo Maman » ou encore le feat avec l’italien Sfera Ebbasta « Cartine Cartier ». L’album est un succès immédiat avec 25 000 ventes en première semaine. Il est certifié disque d’or en moins d’un mois et disque de platine en moins de 6 mois. Aujourd’hui, le projet « Anarchie » comptabilise plus de 200 000 albums vendus.

Cover Anarchie

Après le succès commercial d’ « Anarchie », SCH quitte Def Jam France pour rejoindre Capitol et sa division rap Millenium où il prépare son second album « Deo favente » qu’il livrera le 5 mai 2017. Un projet hétérogène qui mélange des morceaux rap comme « Comme si », « Poupée Russe » ou « Mac 11 » avec des morceaux plus mélodieux où l’on retrouve ses influences de variétés françaises comme « La nuit » ou « j’attends ».
L’album se verra attribué un disque d’or en à peine un mois, et un disque de platine en 4 mois.

Deo Favente cover

A la suite de ce projet, en janvier 2018, SCH quitte le label Braabus Music et fonde son propre label Maison Baron Rouge en licence chez Rec 118 où se trouve des artistes tels que Sadek, Ninho, Leto, Soprano ou encore Aya Nakamura.
C’est au sein de ce label que le rappeur marseillais va donner un second souffle à sa carrière avec l’annonce de sa trilogie « JVLIVS ». Il s’applique à travailler son personnage et son univers et dévoile finalement le tome 1 le 19 octobre 2018. Ce projet apparaît comme le plus abouti et aborde des thèmes sombres ancrés dans un univers à part entière dans lequel SCH joue le rôle principal. L’imaginaire mafieux est présent sur l’ensemble du projet. On retrouve d’ailleurs 3 interludes récitées par José Luccioni, voix française d’Al Pacino, qui nous plongent dans une atmosphère lugubre et morose.
Comme à son habitude, SCH se livre sur cet album et aborde des thèmes intimes, notamment avec le magnifique morceau « Otto », en mémoire à son père décédé en 2017.
Très vite certifié disque d’or, seulement 1 mois après sa sortie, « JVLIVS » obtient son disque de platine 6 mois plus tard seulement.

Jvlivs cover

Après la sortie de « JVLIVS » Tome 1, tout le monde s’attendait à ce que son prochain album soit « JVLIVS 2« , mais surprise, un tout autre projet a vu le jour le 29 novembre 2019, « Rooftop ». Une surprise collective qui accueil des invités prestigieux tels que Ninho, Rim’K, Heuss L’enfoiré, Capo Plaza, Soolking et Gims. Un casting chargé, ce qui n’est pas dans les habitudes de SCH qui invite généralement un ou deux artistes seulement sur ces projets. Un album bien coloré qui nous permet de patienter avant la sortie de « JVLIVS 2 » qui ne devrait pas tarder à voir le jour.

Rooftop cover

En 2020, SCH est toujours aussi performant et multiplie les collaborations avec de nombreux artistes comme NiroRim’KZolaBoshDa Uzi, et apparaît sur le projet musical marseillais « 13’Organisé ». Il entreprend également une tournée avec Hamza et la possibilité d’un album commun.