Damso : Biographie, albums, punchlines et titres du rappeur

Le rappeur Damso

Avec QALF prévu pour le mois de septembre, Damso va sortir son premier projet sans l’appui de son mentor Booba. Revenons ici sur le parcours du Belge.

Damso, dont le vrai nom est William Kalubi, est né le 10 mai 1992 à Kinshasa. Malheureusement, la guerre fait rage à cette époque en République Démocratique du Congo, et sa famille s’installe vers Bruxelles quand William n’est âgé que de neuf ans. Malgré le fait qu’il était enfant durant le conflit, il en resta quand même très marqué. Il l’évoque notamment dans des titres comme « Graine de Sablier » ou encore « Kin La Belle ».

Avec sa famille, il s’installera près de Bruxelles et commencera le rap aux alentours de 2006. Il débutera avec son groupe OPG, constitué donc de Damso et plusieurs amis d’enfance. Ensemble, ils publieront la mixtape MMMXIII en 2014 et Dems sortira en solo la mixtape Salle d’attente. La mixtape Jackpot, que le collectif avait prévue, fut finalement annulée, comme QALF de Damso. Les deux projets ont le droit à leur mention à la fin d’Ipséité au début de l’album Lithopédion.

Mise en avant par Booba

Deux événements vont permettre à Damso d’être visible auprès du grand public. Il apparaîtra en 2015 sur la OKLM Mixtape de Booba. Une mixtape qui réunisait de nombreux talent comme entre autres Ninho. La connexion entre le Belge et B20 s’est fait par l’intermédiaire du frère de Shay, le beatmaker Le Motif. Outre le morceau Poseidon presént dans le compil, c’est un autre titre qui servira de rampe de lancement à sa carrière. En effet, il accompagnera le duc et Gato da Bato sur le titre « Pinocchio », son très bon couplet lui permettra de gagner une audience.

Il signera quelques temps plus tard sur le label 92i records. S’en suivra la sortie de plusieurs titres qui font les bases de l’univers de Damso. Les morceaux tels que « BruxellesVie », « Débrouillard » ou encore « Périscope » fera de lui un espoir du rap français. Peu avant la sortie de son premier album Batterie faible, il sortira le titre « Autotune ». Plus mélodieux et avec pour thème principal le sexe, le son lui permettra de gratter une ambiance plus large.

A la sortie de Batterie Faible le 8 juillet 2016, c’est le titre « Amnésie » qui marquera les esprits. Instrospectif, Damso raconte l’histoire d’une connaissance qui s’est suicidée par sa faute. Le morceau, qui contient un sample de « I Heard a Sigh » de Cortex, sera retiré des plateformes de streaming pour ce problème d’instrumentale. L’album connaîtra le succès sur le coup mais aussi plus tard, grâce aux plus grosses ventes des albums suivants.

Explosion et Polémiques

Moins d’un an après Batterie Faible, Damso sort son deuxième album solo du nom d’Ipseité. Le projet se voudra plus ouvert musicalement, avec plus de morceaux chantés et des touches pop urbaines. Les thématiques qu’abordent les textes sont même plus large, comme le rapport au succès ou des réflexions plus personnelles. Les ventes sont plus importantes que pour le précédent album, avec 31 000 pour la seule première semaine.

A l’heure ou nous écrivons ces lignes, Ipséité est disque de diamant avec plus de 510 000 exemplaires vendus. Un album qui semble avoir rapporté beaucoup d’argent. Comme le témoigne bien Booba dans « PGP » : « J’viens d’acheter deux sons-mai avec l’argent d’Ipséité ». Mais il semble que Damso a pu y remplir son compte en banque comme il le mentionne dans le titre éponyme « Maman j’ai fait mon premier million… ».

C’est aussi après Ipséité que Damso aura sa plus grosse polémique à ce jour. En effet, il a été choisi par la fédération belge de football pour faire l’hymne de la sélection pour la future coupe du monde. Bien vite, cette décision fera jaser chez certaines personnes. La députée du Mouvement Réformateur Viviane Teitelbaum, critiqua fermement cette décision, arguant les textes prétendument sexistes du rappeur. Finalement, « Humains », deviendra un track bonus de l’album Lithopédion du au rétro pédalage de la fédération.

Lithopédion et Divorce

Après le carton qu’a été Ipseité, il est logique que le futur album est attendu au tournant. Contrairement aux précédents opus, Lithopédion contiendra un featuring, avec Angèle, sur « Silence ». Damso y sera beaucoup plus introspectif dans cette album, parlant de l’image que l’humain met tous les jours en société. En terme de plume, il s’illustrera avec le morceau « Julien » ou il raconte la vie d’un pédophile. Son plus gros succès est cependant le titre « Feu de bois », ou son intro fera l’objet d’un challenge sur les réseaux sociaux.

Lithopédion sera le dernier album de Damso sous le label 92i. En effet, le belge n’a pas voulu prolonger son contrat avec le label de Booba. Cette décision frustrera son ancien mentor, qui ne s’est pas privé de lancer des piques à son ex-protégé. L’interprète de « Mosaïque Solitaire » décidera ne pas y répondre, préférant remercier Kopp pour tout ce qu’il a fait pour lui. Au début de l’année 2020, le natif de Kinshasa annoncera la création de son propre label : Trente-Quatre Centimes.

Pendant ces dix-huit derniers mois, nous n’avons pas eu de grandes nouvelles de Damso. Il a cependant fait quelques featurings comme avec Orelsan sur « Rêves Bizarres ». D’une manière plus surprenante, il prêtera sa plume pour d’autres artistes, écrivant « Maria Maria » de Kendji ou « Donne-moi ton cœur » de Louane. Preuve que si Dems était peu présent sur le devant de la scène, il n’a pas chomé ces deux dernières années.

Nouveau départ et retour avec QALF

Après cette pause, Damso a annoncé petit à petit son retour. En janvier dernier, il a par exemple réalisé le titre Oeveillé exclusivement pour Konbini. Pour rendre hommage à sa tante, morte du Covid-19, le bruxellois a sorti le morceau. Annoncé depuis plusieurs années, QALF semble bel et bien voir le jour, les précommandes sont déjà en vente sur son site. Mais comme à son habitude, il tient toujours à maintenir une part d’énigme.

Tout est flou, on ne connait ni la tracklist, ni la pochette, ni même la date de sortie. La seule information est le nom et sa date de sortie au courant du mois de septembre. Si Damso est au courant d’une chose, c’est que le mystère intrigue, encore plus quand il s’agit d’un album ultra attendu. Ce qui est sur, c’est que malgré sa pause, il reste un artiste très en vogue avec une communauté très engagé. Avec près de 10000 exemplaires pré-commandés, QALF s’annonce comme l’un des gros succès rap de 2020.

Nombreux sont les artistes que Booba a mis en avant a connaître le succès par la suite. Mais Damso est celui qui sans doute le plus suscité les passions de tous. D’un couplet remarqué sur Nero Nemesis, il a su se trouver un univers propre. Arrivant même au fur et mesure de se détacher de son désormais ex-producteur. A lui de confirmer les nombreuses attentes avec la sortie de QALF.

Back to Top

Se connecter

Ou avec ton nom d'utilisateur

Forgot password?

Forgot password?

Enter your account data and we will send you a link to reset your password.

Your password reset link appears to be invalid or expired.

Se connecter

Privacy Policy

To use social login you have to agree with the storage and handling of your data by this website.

Add to Collection

No Collections

Here you'll find all collections you've created before.