spot_img
spot_img

Eminem : Biographie, actualités, albums et news du Slim Shady

Eminem fait un come back dans les charts

Marshall Mathers, de son enfance difficile avec sa mère à son élévation au statut de lyricistes parmi les lyriscistes. Voici l’histoire d’Eminem.

Marshall Bruce Mathers III est né le 17 octobre 1972, à Saint Joseph, dans le Missouri. Le garçon vit seul avec sa mère, Deborah Mathers-Briggs. Enfant, Marshall est le souffre-douleur de plusieurs de ses camarades et se fait régulièrement harceler. Il passe une bonne partie de son enfance à déménager, il aurait déménagé plus d’une dizaine de fois avant de s’installer à Warren, une banlieue pauvre de Détroit. Marshall est d’abord passionné par le dessin avant de découvrir le hip-hop et d’en tomber amoureux.

Infinite , un premiet jet qui ne convainc pas

À 14 ans il se trouve un nom de scène M&M qu’il va par la suite transformer en « Eminem ». À l’école, il enchaîne les battles et se fait petit à petit un nom dans Detroit. En 1996, il forme avec son ami Proof le groupe de rap D12. Le collectif est composé des deux amis, mais aussi de Bizarre, Bugz, Kuniva & Kon Artist.La même année Eminem lance son premier projet solo, l’EP Infinite.

Son flow n’est pas encore bien affirmé et son identité encore un peu flou. L’EP ne parvient pas à convaincre le public. Si ses cd ne se vendent pas en kiosque, sur scène Eminem, fascine déjà les foules. En 1997, il remporte la seconde place du concours de battles Rap Olympics et il est nommé freestyleur de l’année. Une hype qui lui vaut d’attirer l’attention du producteur de musique Jimmy Lovine, puis de Dr Dre qui le fait signer sous son label Aftermath Entertainment.

L’avènement de Slim Shadyet la naissance d’un phénomène mondial

En 1999 Eminem sort son second album The Slim Shady LP il s’agit de son premier album avec une major. Et l’album rencontre cette fois-ci un énorme succès. Le personnage de Slim Shady, son alter égo complètement barge séduit autant qu’il scandalise. Le premier single du LP « My name is » est un carton, il reçoit l’année suivante le Grammy Award du meilleur morceau de rap de l’année. Avec « Slim Shady », la popularité d’Eminem s’envole et il devient un phénomène mondial. 1999, c’est aussi l’année où se marie avec Kim Scott, son amour de lycée, avec qui il est depuis au moins une dizaine d’années. Ils divorceront un an plus tard. Cette même année le lyriciste crée son propre label « Shady Records ».

En mai 2000, le rappeur dévoile son album The Marshall Mathers LP , un projet de 18 titres plus violents les uns que les autres. L’album bat des records de ventes, il s’écoule à des dizaines de millions d’exemplaires. Lors de sa première semaine, il se vend à près de 2 millions d’exemplaires rien qu’aux US et bat des records de démarrage pour un album. Avec son succès s’accompagne de nombreuses polémiques, Mathers est accusé d’homophobie et sexisme. Dans son morceau « Kim » Slim Shady tacle en effet, directement son ex femme Kim Scott, devenue Kim Mathers, dont il imagine carrément le meurtre. Ses single « I’m Back », « The Way I am » ou encore le très sombre « Stan » se démarquent aussi de par la popularité qu’ils rencontrent. Polémique, problématique, mais aussi mythique, The Marshall Mathers LP restera le plus gros succès commercial du mc de Détroit.

« The Eminem Show must go on »

Deux ans plus tard, Eminem revient avec son 4ème album solo intitulé The Eminem Show. L’album est à son tour, un énorme carton. En effet, il se vend à plus d’un million d’exemplaires en une semaine et il atteint le sommet du classement 200 de Billboard. Ses premiers single « Without Me » & « Cleaning Out My Closet », qui revient sur l’enfance compliquée du rappeur, plaisent particulièrement.

La même année sort le film 8 Mile réalisé par Curtis Hanson. Il raconte l’histoire d’un rappeur blanc et pauvre qui se bat pour se faire une place dans le circuit rap à majorité noir. Un film très inspiré du parcours d’Eminem qui joue le rôle principal. Le morceau « Lose Yourself » extrait de la bande originale du film séduit le public. Marshall remporte d’ailleurs l’Oscar de la meilleure chanson originale pour ce morceau qui devient alors l’un de ses titres phares.

L’année suivante Shady et Dr Dre découvrent et décident de prendre sous leur aile, un rappeur de New York encore peu connu mais avec un fort potentiel, un certain 50 Cent. Ils sortent ensemble son projet Get Rich or Die Tryin et lance carrière du mc.

Encore, Relapse, les années noires d’Eminem

En novembre 2004, Eminem présente son nouvel album Encore. Un album dont le disstrack « Just Lose It » fait couler beaucoup d’encre. Le rappeur s’en prend en effet de manière violente à Michael Jacksonet Madonna. Mais malgré les critiques Encore est une fois encore un succès. Et il offre aussi des titres plus engagés tels que « Like Toy Soldiers », mais aussi « Mosh » qui dénonce directement la politique extérieure du président de l’époque George W Bush.

L’année suivante Eminem, qui rencontre des problèmes de santé liés à son addiction aux somnifères, annule ses dates de tournées. Cette même année, son ami d’enfance Proof est assassiné. S’en suit une période noire pour l’artiste. Il se retire de la scène musicale, entre en dépression et multiplie les hospitalisations.

Cepenadant, en 2009, Eminem revient avec un nouvel opus, l’album Relapse. C’est un succès en demi-teinte, les ventes sont bien inférieures à celles de ses projets précédents, mais il garde le soutien de son public.

Eminem remonte la pente

L’année qui suit Recovery voit le jour. Dès sa sortie il se retrouve en tête des charts aux États-Unis. Sur cet album Eminem collabore avec Pink, Lil Wayne et même Rihanna. Leur feat « Love The Way You Lie » est un carton mondial, il est multiple disque de platine et reçoit 5 nominations aux Grammy Awards.

Fort du succès de son précédent projet, le boss de Shady Records revient en 2013 avec son 8ème album « The Marshall Mathers LP 2 ». Beaucoup de ses singles sont des hits et Eminem se démarque notamment avec « Rap God », un titre sur lequel il parvient à débiter pas moins de 101 mots en 16 secondes, un record.

Son retour contrasté

En novembre 2017, après une pause de 4 ans, Eminem dévoile son titre « Walk On Water » aux côtés de Beyoncé. Deux mois plus tard il sort album Revival. Bien que ses ventes soient plus que correctes, l’album est très sévèrement critiqué par son public qui lui reproche d’avoir perdu de son agressivité.

Le rappeur ne se démonte pas et revient l’année d’après avec Kamikaze. Son 10ème album se vend à plusieurs millions d’exemplaires dans le monde et aurait été streamé plus d’un milliard de fois sur Spotify. Contrairement à Revival, Kamikaze est un succès total. L’artiste n’a visiblement pas apprécié le flôt de critiques qu’il a reçu pour son opus précédent et le fait savoir. Dans les disstracks « The Ringer », « Not Alike » et « Fall » Shady s’en prend aux rappeurs Lil Pump et Lil Xan, Machine Gun Kelly, mais aussi Joe Budden qui avait particulièrement critiqué son LP précédent.

Le 17 janvier 2020, Eminem créer la surprise et sort l’album Music To Be Murdered ByUn projet qu’il revendique comme inspiré du célèbre réalisateur Alfred Hitchcock et qui est composé de 20 titres. Il y invite de nombreux artistes comme Ed SheeranAnderson Paak ou encore Young M.A. Par ailleurs, sa collaboration posthume avec Juice Wrld « Godzilla » rencontre un franc succès. Eminem y bat même son propre record de vitesse en débitant 229 mots en 30 secondes.

Après un retour mitigé sur Revival Eminem prouve avec Music To be Murdered By qu’il compte toujours parmi les rappeurs les plus talentueux du game.

Toute l’actualité et news sur Eminem