spot_img
spot_img

Un ex garde du corps de Death Row accuse Biggie d’avoir commandité l’exécution de Dogg Pound en 1995.

-

Le milieu des années 90 était très certainement la période la plus riche outre-atlantique, que cela soit musicalement ou au niveau des tensions entre rappeurs. On se souvient tous du légendaire beef West coast / East coast, des querelles entre Death Row Records et Bad Boys et plus particulièrement Biggie / Tupac.

Lors d’une récente interview pour Vlad TV, Reggie Wright, Jr, un ancien responsable de la sécurité de Death Row Records a expliqué pourquoi il pensait que Notorious Big aurait commandité une attaque contre Snoop Dogg, Daz Dillinger et Kurupt, tous membre du groupe Dogg Pound !

Un tir ciblé

En plus cœur du fameux clash opposant New York à L.A, le groupe californien débarque à New York en décembre 1995 pour y tourner le clip intitulé « New York New York ». Un titre perçu comme un clash à l’encontre de la Big Apple et une provocation directe à l’égard de Biggie de se pavaner dans « sa » ville. Reggie Wright Jr raconte : « Ce n’était pas des tirs dans le tas, mais un tir visé sur leur camion. Cela aurait pu toucher n’importe qui. On a vraiment le sentiment que Biggie en était la cause ».

Il est bien sûr impossible de vérifier cette information mais cela prouve encore une fois que cette guerre était bien réelle et que la tension est montée petit à petit pour finir sur des drames terribles. Avec les meurtres de Tupac à Notorious B.I.G, le hiphop a perdu deux de ses héros les plus flamboyants, pour des histoires de rivalités et de fiertés mal placées.

On termine en musique en se refaisant le clip de « New York New York » qui selon Snoop, Daz et Kurupt était un hommage à la ville et non pas un clash.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Vous aimerez aussiHHC
Recommandé pour vous
C'est Frais
Dans la rubriqueHHC
Recommandé pour vous
C'est brûlantHHC
Recommandé pour vous