image-hugo-tsr-dégradation-flashback

[Flashback] Quand Hugo du TSR Crew incitait à la “Dégradation” !

L’indé parisien est un milieu qui regorge de talents à couper le souffle, et Hugo est incontestablement l’un de ceux là, il sortait en 2012 l’album “Fenêtre sur Rue” inspiré du film d’Hitchcock et sur lequel figurait le track “Dégradation“.

La première fois qu’on écoute un track de la tête d’affiche du TSR Crew on reste abasourdi par sa maîtrise du flow et ses punchlines souvent tournés en comparaisons brillantes et en images fortes.

“Paris est tatouée pas besoin d’shit pour avoir les yeux rouges”

Trop souvent le mouvement hip-hop est réduit au rap, qui est devenu une machine à fric d’ampleur mondiale et qui bénéficie donc d’une médiatisation colossale ( simple constat) mais le mouvement est bien plus large que ça et s’il y a bien une branche qui est restée undaground, c’est celle du graff.

Sors le Baranne !

Le morceau du jour est clairement une incitation au graffiti dans sa plus pure tradition, c’est à dire illégal et sauvage. Si cela peut choquer mémé, rappelons par ailleurs que les adeptes de cet art de rue ont néanmoins un message à faire passer et que si au final ils font la même chose que la pub, c’est à dire accaparer votre champ de vision, eux n’ont rien à vous vendre !

Tous ceux qui ont déjà fait une session digne de ce nom se sentiront concernés par ce titre au style vandale et seront donc peut être tentés de glisser après écoute quelques bombes dans le sac … Pour autant nous vous rappelons humblement que les risques sont réels, aussi ne vous mettez pas en danger outre mesure et restez à l’affût. Si vous recherchez l’esthétisme plus que l’adrénaline et que la notion de puriste vous est étrangère, nous vous invitons à contacter votre MJC ou mairie afin de trouver un terrain d’entente pour peindre en toute légalité. Il existe aujourd’hui de nombreuses déclinaisons légales pour permettre au plus grand nombre de s’initier en toute quiétude à la pratique du graffiti !

Big up aux artisans de la bombe, aux nerveux du fat cap, à tous les amateurs de tag ainsi qu’à Hugo TSR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*