[FLASHBACK] Quand Papi Fredo condamnait « Les Kissdés »

-

Une voix folle, un flow de dingue et des textes violemment bons, Papi Fredo c’était bel et bien un de ces déments du son qu’on adore !

Le zoom se porte aujourd’hui sur un des gros morceaux de son album « Gaze mon petit » sorti en 97.

Condé, tes heures sont comptées !

Le morceau sortira deux fois durant l’année 97, il fera son apparition sur le skeud de Papi Fredo bien entendu, mais aussi sur la compile « Police » que nous vous recommandons chaudement dans son entièreté.

On comprend sans mal pourquoi le track incendiaire du rappeur figure sur une compile aussi explicite … son titre ne l’était pas moins. Il raconte sa position par rapport aux policiers français et le regard qu’ils lui portent, le jugeant bon à rien au faciès alors qu’il le rappelle « je vaille -tra j’en ai pas l’air mais je paie ton salaire« .

L’acharnement policier sur les jeunes de cité inspirait déjà beaucoup d’artistes banlieusards à l’époque, qui réagissaient parfois avec virulence à cette répression quotidienne.

Et c’est certainement l’un des meilleurs morceaux sur la bleusaille hexagonale que le Papi Fredo nous livrait en cette année 97 … Nuff respect l’ancien !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Vous aimerez aussiHHC
Recommandé pour vous
C'est Frais
Dans la rubriqueHHC
Recommandé pour vous
C'est brûlantHHC
Recommandé pour vous
Hip Hop Corner

GRATUIT
VOIR