Gradur donne de nouveaux détails importants sur le projet Congo

Le projet Congo s’étendra dans la durée.

Gradur est à la tête d’une belle initiative qui fédère les artistes congolais autour de leur passion commune qui est la musique. Le Sheguey a initié le projet Congo qu’il définit comme un album réalisé par des artistes qui ne sont que d’origine congolaise. Ninho, SDM, Koffi Olomide et bien d’autres font partie du projet et devraient rejoindre Gradur sur cette belle initiative. 

En attendant d’en écouter les premiers extraits, Gradur a donné quelques informations en exclusivité concernant ce projet programmé pour 2023. La plus grosse annonce est qu’il y aura plusieurs volumes.

Un projet avec plusieurs volumes

C’est durant son passage chez Konbini que Gradur a répondu à toutes les questions que lui ont posées les internautes. Entre autres interrogations, il a été demandé au sheguey s’il se reconnaît comme un faiseur de hits. L’invité n’a pas hésité à répondre par l’affirmative à 1 minute 7 secondes. « Dans mon album, il y a toujours un gros hit. Les gens disent que c’est difficile à faire, mais après je trouve que c’est la chose la plus facile pour moi. Juste au refrain, tu sais déjà que ça va être quelque chose de fort. Mais après c’est toujours le public qui décide. », a-t-il dit avant d’aborder le projet Congo. « Je pense que le premier extrait du projet Congo, c’est très très fort. L’album je vais tout faire pour le sortir pour courant 2023. En tout cas ça va se faire en plusieurs volumes. On est énormément d’artistes congolais. Je pense que le jeu en vaut vraiment la chandelle. C’est un gros projet et il faut le faire ».

En somme, le projet Congo sortira en plusieurs volumes et le premier extrait ainsi que le premier volume sortiront cette année 2023. Gradur est déjà certain que le premier extrait sera un succès.

https://www.youtube.com/watch?v=KfWU3Mfy54M
Sidoine
Sidoine
Journaliste et traducteur EN-FR, je suis passionné d'Internet, de technologies, de crypto-monnaies et de musique, le Rap tout particulièrement. Je suis tombé dans le chaudron de MC Solaar lorsqu'avec l'aide du druide Jimmy Jay, il préparait l'album Qui sème le vent récolte le tempo.

Dans la même rubrique

Recommandé pour toi