image j cole album kod

J. Cole toujours aussi mystique dans son album “KOD” !

Au concours du rappeur le plus coté dans le domaine du “MC qui délivre des messages puissants et ont un regard très aiguisé sur la société actuelle”, J. Cole arrive deuxième, pas très loin derrière Kendrick Lamar. Ça n’est d’ailleurs pas un hasard si une rumeur sur un album commun entre les deux circulaient à l’époque. Mais c’est bien en solo qu’il est de retour, 2 ans après “4 Your Eyes Only”.

Un projet arrivé par surprise, presque sans aucune promo, à part depuis une semaine peut-être. On va donc regarder ce qui se cache dans ce cinquième album solo, “KOD”, sorti aujourd’hui même.

J. Cole dans la trap house

Si l’on en croit les observateurs, et la pochette étrange du projet, il est beaucoup question de substances chelou et de drogues dans cet album, et du coup, l’ambiance qui s’impose, c’est forcément celle de la trap. Le MC né dans une base militaire en Allemagne a toujours eu un regard assez juste sur les problèmes de sa communauté aux USA, et la drogue est un phénomène qu’on ne peut plus esquiver dans un album de rap. Ça commence brutalement par “KOD”, avec son refrain “This here’s what you call a fip, ten keys from a quarter brick, Bentley for his mama’s whip, K.O.D., he hard shit”. Le “flip”, c’est réussir à faire de gros bénéfices avec une drogue pas très chère à la base. Tous ces mots venus de l’argot de la drogue vont se retrouver sur tout le projet, faisant de la dope un thème central.

Au niveau des ambiances musicales, on trouve beaucoup moins de jazz et de blues (sur “The Cut Off”, “Brackets” ou “Once an Addict” à la limite), et bien plus d’instru typées Atlanta ou Chicago. D’ailleurs, J. Cole se charge lui-même de la plupart des prods. On a donc toujours le droit à un projet très musical, avec énormément de mélancolie et assez peu de morceaux qui vous filent vraiment la pêche (à part “ATM” peut-être). Beaucoup de thèmes, donc, le trafic, l’addiction, la défonce, le racisme, le manque de solidarité dans la communauté, bref, J. Cole a encore tapé très fort. On aime particulièrement le morceau “Kevin’s Heart”.

Et le projet devrait être un énorme succès.

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Résoudre : *
1 × 1 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.