AccueilRap US : Le meilleur et dernières actualités du Rap Américain 2021Le basketteur Kawhi Leonard sort Culture Jam Vol 1...

Le basketteur Kawhi Leonard sort Culture Jam Vol 1 avec beaucoup de collaboration

-

Culture Jam Vol 1 a vu le jour ce vendredi 22 octobre 2021. Sur ce projet, le basketteur a collaboré avec plusieurs artistes.

Il n’est jamais tard pour concrétiser ses rêves. Kawhi Leonard nous l’a une fois de plus prouver. Le basketteur a décidé de passer à l’action au sujet de sa théorie de ne pas mettre tous les œufs dans un même panier.
Il a procédé à la sortie de son projet musical de 7 morceaux avec beaucoup d’artistes.
Intitulé Culture Jam vol 1, le projet a connu la participation de plusieurs hitmakers dont Rod Wave, NBA YoungBoy, Gunna, Polo G, A Boogie wit da Hoodie, Capella Grey, Stefflon Don, Ty Dolla $ign, Wale, Yung Bleu, NLE Choppa et BlueBucksClan.
Dans Everything Different, Leo a collaboré avec Rod Wave et YoungBoy Never Broke Again. Même scénario sur Waves avec Gunna et Polo. Lil Uzi Vert a aussi soutenu le projet en se produisant sur Thankful. Léonard a pris du plaisir avec A Boogie wit da Hoodie et Capella Grey sur Bestie. Wale s’est également produit sur Gotta Have It sans se douter que le projet sortira le même jour que son Folarin IIEverywhere you go a permis au basketteur et à Yung Bleu et NLE Choppa de valoriser les belles notes de piano de l’instrumental. No Thank You a fermé la boucle avec la participation de BlueBucksClan.

Voici la Tracklist du projet :


1. Everything Different with Rod Wave ft. YoungBoy Never Broke Again
2. Waves ft. Gunna & Polo G
3. Thankful with Lil Uzi Vert
4. Bestie ft. A Boogie wit da Hoodie & Capella Grey
5. Gotta Have It with Stefflon Don, Ty Dolla $ign ft. Wale
6. Everywhere You Go with Yung Bleu, NLE Choppa
7. No Thank You with BlueBucksClan


Une détermination qui a payé

Après l’annonce de son envie de faire un tel projet, Kawhi Leonard a essuyé des critiques qui n’ont pas émoussées son ardeur. Il a tenté de recadrer les critiques. En mai dernier, il a expliqué que le projet visait à davantage valoriser la communauté et à faire fusionner deux activités parallèles qui puisent leur source dans la même culture. « Cela fusionne simplement le basket-ball et la musique. J’ai toujours voulu faire quelque chose dans mon esprit, donc c’est juste quelque chose qui peut élever notre communauté », avait-il déclaré.


Par cette sortie ce 22 octobre, le basketteur survole les critiques et s’inscrit dans la durée désormais. Le fait de désigner cette sortie comme le premier volume renseigne sur le fait d’attendre de nombreux autres volumes.


Une générosité manifeste


Même sur des projets individuels, l’ailier des Los Angeles Clippers a toujours l’esprit d’équipe en lui. Il a du mal à s’en défaire. C’est ce qu’il convient de conclure lorsqu’on se rend compte que le sportif ne dispose d’aucun projet solo sur Culture Jam vol 1. Toutes les pistes ont été des collaborations. Pour ses premiers pas en musique, la star de la NBA a voulu qu’on lui tienne la main donc.
En retour, il a souhaité tendre la main à d’autres personnes dans le besoin. Il a donné une couleur caritative à son projet musical par des dons qui iront à la Fondation Mamba & Mambacita. Il l’avait annoncé en mai dernier en ces termes : « Une partie de chaque flux ira à la Fondation Mamba & Mambacita ». Il offre ainsi l’occasion à tous ceux qui s’intéresseront au projet de faire œuvre utile.  

Sidoine
Sidoine
Journaliste et traducteur EN-FR, je suis passionné d'Internet, de technologies, de crypto-monnaies et de musique, le Rap tout particulièrement. Je suis tombé dans le chaudron de MC Solaar lorsqu'avec l'aide du druide Jimmy Jay, il préparait l'album Qui sème le vent récolte le tempo.
Vous aimerez aussiHHC
Recommandé pour vous
C'est Frais
Dans la rubriqueHHC
Recommandé pour vous
C'est brûlantHHC
Recommandé pour vous