AccueilDossiersLes avocats de Young Thug ont déposé une requête...

Les avocats de Young Thug ont déposé une requête pour éviter l’usage des paroles de l’artiste dans l’affaire RICO

-

Young Thug est derrière les barreaux dans le cadre d’une affaire fédérale. L’affaire RICO qui l’expose lui, Gunna et d’autres membres de son collectif YSL à plus de 56 chefs d’accusation sera révolutionnaire. En effet le juge Ural Glanville compte bien utiliser les paroles de chanson du rappeur contre lui dans ce procès. Ural a déjà refusé la libération conditionnelle à Thug et veut bien le fait accuser dans cette procédure.

En attendant le démarrage du procès prévu pour le 9 janvier 2023, l’équipe juridique de Young Thug tente de mettre les gardes fours.

Une requête

Les avocats de Young Thug ont introduit une requête auprès de l’appareil judiciaire. Ils ont demandé que les paroles des chansons, les publications, les poésies ou tout autre propos ne soit considérés comme preuve contre leur client. C’est AllHiphop qui est tombé sur les documents et qui en a fait cas par publication d’extrait. « L’admission et l’utilisation de ces paroles/poésie/art contre [Young Thug] dans son prochain procès seraient une violation constitutionnelle et un abus de pouvoir discrétionnaire, trop préjudiciable et inconstitutionnel ».

Le second argument exploité par l’équipe juridique de Young Thug est le volet discriminatoire d’une telle approche. « De plus, utiliser ces paroles/poésie/art/discours contre [Young Thug] est raciste et discriminatoire parce que le jury sera tellement empoisonné et préjugé par ces paroles/poésie/art/discours. »

Une mobilisation commune

Il n’y a pas que l’équipe juridique de Young Thug qui hausse le ton. En début de mois, 50 Cent et bien d’autres rappeurs ont signé une lettre qui appelle à interdire l’usage de parole d’artiste comme preuve criminelle. Le collectif fort d’une centaine d’artistes avait attiré l’attention du système judiciaire sur le rôle de l’artiste. « Quel que soit le médium – musique, arts visuels, écriture, télévision, cinéma – les fans comprennent implicitement que l’expression créative est enracinée dans ce que les artistes voient et entendent. C’est le reflet de l’époque dans laquelle nous vivons. L’œuvre finale est le produit de la vision et de l’imagination de l’artiste. »

Sidoine
Sidoine
Journaliste et traducteur EN-FR, je suis passionné d'Internet, de technologies, de crypto-monnaies et de musique, le Rap tout particulièrement. Je suis tombé dans le chaudron de MC Solaar lorsqu'avec l'aide du druide Jimmy Jay, il préparait l'album Qui sème le vent récolte le tempo.
Vous aimerez aussiHHC
Recommandé pour vous
C'est Frais
Dans la rubriqueHHC
Recommandé pour vous
C'est brûlantHHC
Recommandé pour vous