Lomepal à travers ses paroles

-

En seulement quelques années, Lomepal est devenu l’un des tauliers du rap game actuel. Maniant les mots et les flows à la perfection, l’artiste démontre tout son talent à travers ses singles et ses albums. Après le succès de ses projets “Flip” et “Jeannine”, Lomepal signe un retour fracassant avec son tout nouvel album qu’il a choisi de nommer “Mauvais Ordre”. Après une période très compliquée durant laquelle il a fait un burn-out comme il l’a expliqué lui-même il  y a quelques semaines : « On vendait de plus en plus de tickets, tout marchait de mieux en mieux, la furie n’arrêtait jamais de monter, et ça me tuait. Je n’avais qu’une envie : prendre de longues vacances et ne réfléchir à rien », Lomepal revient en force. 

 Fidèle à lui-même, l’artiste offre à ses auditeurs un opus de 15 titres à travers lesquels il rap à cœur ouvert. Après plusieurs mois d’absence durant lesquels Lomepal s’est fait très rare dans le game, le rappeur revient avec “Mauvais Ordre”. Un opus dans lequel il parle de la société actuelle, son ascension fulgurante dans le monde de la musique ou encore parle de ses amours, le tout sur des instrumentales mêlant des sonorités Rock, pop et hip-hop. Dans un entretien accordé à Radio France, Lomepal a expliqué un peu plus en détail sa démarche artistique : « Le nom de l’album est un concept : chaque chanson parle d’un moment de vie, mais dans le désordre. C’est aussi l’idée que faire des mauvais choix peut t’amener au bon endroit, comme un besoin de se tromper. J’aime beaucoup cette image ».

 Lomepal annonce la couleur dès le premier morceau de son nouvel album, un son qui porte le même nom que le projet. L’artiste a écrit :”J’ai mis les bons mots dans le mauvais ordre, j’ai encore tout emmêlé” comme pour inviter ses auditeurs à être très attentifs pour ce qui suit. Dans ce titre, Lomepal glisse également quelques punchlines percutantes qui viennent appuyer un texte merveilleusement bien écrit, on peut notamment relever la phase dans laquelle le rappeur dit :”On parle la même langue mais on se comprend jamais”. Dans d’autres titres plus calmes tels que “Maladie Moderne”, Lomepal se confie sur ses doutes. Le pré-refrain du morceau le résume d’ailleurs parfaitement :”Et la nuit porte le doute. Perdu, je sais plus si j’suis bloqué dans ma chambre ou bloqué dans ma tête vu que rien ne change, j’me dis qu’j’ai pas de chance comme la plupart des gens Mais j’le mérite peut-être”. 

 Lomepal marque une petite pause dans le projet avec le dixième titre qui s’intitule “Skit it”, un morceau dans lequel on entend Lomepal parler de l’univers de son nouveau projet lors d’une séance d’enregistrement en studio avec toute son équipe. Il déclare notamment :”Ce mec-là, là, qui arrive à être lui-même que tout seul et qui, qui, qui est à la fois G, tu vois ? À la fois fier et tout, et en même temps qui, qui est très seul. Il réfléchit et, et tout le temps, il se pose des questions et il essaie d’aller dans le contact avec les autres mais il sent que chez lui, c’est pas naturel, tu vois”. Lomepal parle également d’une femme, laissant planer le doute sur qui peut être cette personne :”Y a une seule meuf, qui revient, mais on sait pas si c’est son ex ou si c’est son idéal ou si c’est son amour d’enfance…

 Dans d’autres titres tels que “Autoburn”, Lomepal fait parler sa technique et varie les flows sur des instrumentales mêlant trap et Rock. Le rappeur démontre qu’en plus de ses textes merveilleusement bien écrits, sa technique elle aussi n’a rien perdu de son éclat. Sur le titre “Pour de Faux”, Lomepal manie le chant à la perfection. Sur une prod composée d’une magnifique mélodie de piano, l’artiste signe un morceau qui se rapproche de la pop. D’ailleurs, plusieurs titres de cet album sont dans cette même direction artistique. C’est ce qu’on peut notamment relever avec le titre “Crystal”, une véritable masterclass que ce soit au niveau du texte comme pour l’excellente instrumentale signée par les très talentueux Stwo, Pierrick Devin ainsi que 2 More.

Pour son 3ème album studio en carrière, Lomepal a fait les choses bien comme à son habitude. Après cette pause qui aura duré près de trois ans, le rappeur revient en force avec cet opus qui dure 52 minutes au total. D’ailleurs, l’artiste a annoncé une tournée événement qui sera dédiée à son nouveau projet avec en prime trois dates à l’Accor Arena en mars 2023. De quoi faire très plaisir à ses fans qui attendaient son retour avec grande impatience. “Mauvais Ordre” quant à lui est désormais disponible sur toutes les plateformes de streaming.  

Vous aimerez aussiHHC
Recommandé pour vous
C'est Frais
Dans la rubriqueHHC
Recommandé pour vous
C'est brûlantHHC
Recommandé pour vous