spot_img
spot_img
AccueilRap US : Le meilleur et dernières actualités du Rap Américain 2021Meurtre Tupac : Pour Napoleon, la cible était Suge...

Meurtre Tupac : Pour Napoleon, la cible était Suge Knight et Orlando Anderson n’est pas le tireur

-

Plus de 20 ans après, le mystère sur la mort de Tupac continue de planer. Et chacun à ses théories. Napoleon, membre de l’ancien groupe de 2pac The Outlaws, a accordé une interview vidéo pour le programme « The Art of dialogue ». Dans cet entretien, celui que l’on nomme maintenant Mutah Wassin Shabazz Beale revient inévitablement sur le meurtre de son pote le 13 septembre 1996 à Las Vegas.

Suge Knight était la cible

Présent au volant de la voiture avec Pac à ses côtés, l’ancien patron de Death Row revient fréquemment comme un des responsables de la fusillade. Pour Napoleon, il l’est, mais indirectement : « Suge n’a pas tué Pac. Ils voulaient tuer Suge, c’est ce que les gens ne réalisent pas. » Pourquoi n’aurait-il pas fait ça ?. « Suge avait les clés de chez Tupac. Il connaissait tout son emploi du temps. Pourquoi attendre d’être dans une voiture pour s’en prendre à lui ? ». Napoleon continue son argumentaire et confirme que Suge a pris une balle dans la tête comme tout le monde le sait mais aussi dans la poitrine. « De ce que je voyais Pac aimait Suge et Suge aimait Pac. »

Napoleon revient ensuite sur la théorie la plus répandue : c’est le crips Orlando Anderson qui aurait assassiné Tupac après s’être fait lyncher par lui et son équipe dans le hall d’un hôtel. Là encore, Napoleon n’y croit pas, s’appuyant sur les propos d’un autre ancien membre des Outlaws, Yaki Khadafi, présent ce soir-là et décédé le mois suivant la fusillade. « Khadafi a vu celui qui a tué Tupac. » L’homme se retrouve à regarder le tireur les yeux dans les yeux, sans se douter que celui-ci aller sortir une arme. « Je ne pense pas que celui qu’a vu Kadafi était Baby Lane (Orlando Anderson) » poursuit-il sans donner plus de précision.

Retrouvez l’interview intégrale ci-dessous. Si sa théorie sur Orlando Anderson reste floue, ses arguments en faveur de Suge Knight qu’il côtoyait via Tupac – pour qui il avait un amour immodéré – sont un bel argument de défense pour l’ancien boss de Death Row.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Vous aimerez aussiHHC
Recommandé pour vous
C'est Frais
Dans la rubriqueHHC
Recommandé pour vous
C'est brûlantHHC
Recommandé pour vous