Retour vers le classique: “Hip-Hop” de Dead Prez

-

Que serait votre week-end sans un bon vieux Retour vers le classique ? Ne délaissons pas votre playlist et, bien au contraire, allons la garnir de nouveaux titres et artistes ! Si l’on parle souvent de bangers et autres titres faisant bouger la tête et ventant les mérites de l’argent facile entre autres, nous savons tous que le rap revêt différents masques et peut nous délivrer plus d’un message. A chacun sa spécialité donc, et si pour vous musique est synonyme de réflexion, alors le Retour vers le classique d’aujourd’hui est assurément fait pour vous ! Nous allons effectivement faire un petit tour du côté de la Floride, mais loin de Miami Beach, nous allons plutôt nous adonner aux réflexions poussées que nous offre un duo originaire de la région. Un certain Dead Prez, qui auront su se démarquer avec leur titre “Hip-Hop”.

Engagez-vous qu’ils disaient

Si leur nom de “Dead Prez” fait directement référence à l’expression “dead president” utilisée pour désigner les billets de dollars (dont y figurent le portrait des précédents chef d’états), gardons bien à l’esprit que nos rappeurs ne sont pas là pour l’argent. Stick.man et M-1 usent au contraire de leur musique pour dénoncer le racisme, le contrôle éhonté des grandes entreprises sur le monde et les médias (dont les labels musicaux), l’hypocrisie du gouvernement, etc… Un rap profondément engagé donc, et 100% conscient. Les deux MC’s se rencontrent à l’université et se lient d’amitié, retrouvant l’un dans l’autre la même idéologie politique et les même goûts musicaux. Rapidement, leur rap s’orientera sans cesse dans cette direction, dénonçant principalement les inégalités sociales dont est victimes la communauté afro-américaine.   et affirmant une volonté de se libérer de cette condition. Ils finiront enfin par publier leur premier album en 2000 dont le titre évoque tout à fait cette volonté: “Let’s Get Free”. Un album bien accueilli par la presse spécialisée qui apprécie ce retour aux sources d’un rap profondément engagé, allant même jusqu’à comparer le jeune duo avec l’entité Public Enemy (dont un précédent Retour vers le classique portait sur le son  “Fight The Power”). Les titres tels que “It’s Bigger Than Hip-Hop” et “Hip-Hop” participent également au succès du groupe.

Cette petite voix qu’on appelle conscience

“Hip-Hop” qui nous intéresse présentement représente par ailleurs totalement cet esprit engagé, la cause noire étant défendue dès le début du son (“White folks say it controls your brain”). M-1 en profite également pour livrer sa volonté de ne pas rester à subir sans rien faire, bien au contraire (“Rather attack and not react”). Plus globalement, ils s’en prennent également au game, comme ne se gêne pas de faire Stic.man (“Mc’s get a little bit of love and think they hot/Talkin’ bout how much money they got, all y’all records sound the same”) critiquant surtout la portée commerciale du hip-hop (“sick of that fake thug, r & b, rap scenario all day on the radio”). Totalement réfractaire à l’idée, Stic.man est surtout conscient que dans ce milieu, ce sont les maisons de disque qui se font de l’argent, pas l’artiste. Et à ceux qui rêvent d’argent, il leur répond qu’il vaut mieux être conscient de la réalité et ne pas se laisser allez à rêver (“Still a nigga like me don’t playa’ hate, I just stay awake”). M-1 prévenait aussi son public dans son couplet, les gardant bien de croire à ce que tous les rappeurs prétendent. Au final ils ne sont pas si différents que ça sans strass ni paillettes (“In the real world, these just people with ideas/They just lik and you we mehen the smoke and camera disappear”). Une ligne importante du son, capitale même puisqu’elle illustre toute la portée de la musique de Dead Prez: faire du vrai hip-hop, un rap pur et simple, épuré et lavé de tous les faux ornements qu’il peut connaître ailleurs.

Et c’est au final bien ce qu’on retiendra de Dead Prez. Un duo mû par une volonté unique de livrer un rap sincère et profond, engagé humainement et politiquement. C’est en cela que Stic.man et M-1 peuvent se démarquer du reste du rap game. De par leur volonté d’offrir un rap 100% conscient, ils maintiennent l’esprit d’une musique qui aura toujours su être véhiculeur de message pour la société. Pour eux bien plus que du hip-hop, bien plus que du classique…

 

image cover album Let's Get Free de Dead Prez
pochette de l’album Let’s Get Free de Dead Prez

 

Vous aimerez aussiHHC
Recommandé pour vous
C'est Frais
Dans la rubriqueHHC
Recommandé pour vous
C'est brûlantHHC
Recommandé pour vous