in

Dreezy et PnB Rock donnent une leçon de flow

image dreezy pnb rock can't trust a soul
Très bonne rappeuse et charmante, que demander de plus...

Alors que petit à petit, la trap, le cloud et l’autotune sont en train de s’imposer partout aux USA comme des incontournables (et ce depuis quelques années déjà), certains sont bien décidés à remettre un peu de hip hop au milieu de tout ça. Les flows des rappeurs disparaissent, ou deviennent tous les mêmes (à la Migos), mais certains veulent encore montrer à la concurrence ce que c’est que rapper, pour de vrai.

C’est le cas de la jeune rappeuse américaine Dreezy qui, à 23 ans, n’a rien à envier à la concurrence, en termes de flow comme en termes de textes. Pour le morceau « Can’t trust a soul », elle a appelé ne autre star montante, PnB Rock, afin d’assurer un refrain un peu moderne. Et franchement, c’est surprenant.

La relève du rap

En effet, on est vraiment interpellés par l’aisance au micro de la jeune femme, qui rappelle Nicki Minaj dans ses jeunes années (le flow rapide et la voix un peu aussi), sauf que Dreezy semble avoir quelque chose de plus : des textes, et pas que dans l’egotrip. Dans ce morceau, elle interpelle d’ailleurs le président Trump, au d’autres rappeurs comme Kodak Black.

Et son flow est impressionnant, probablement la touche de Chicago. PnB Rock, quant à lui, utilise l’autotune, mais le fait bien, et continue à kicker pendant les refrains, ce qui ne casse donc pas le rythme. Ça apporte juste quelques notes supplémentaires pour un refrain, et quand on se limite à ça, c’est très bien !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ton avis?

image psycho realm concert rex toulouse

Jeu concours : gagnez vos places pour voir The Psycho Realm à Toulouse !

image eminem flou album

Eminem maintient le flou autour de son album