Tory Lanez lâche un freestyle d’anthologie

-

Tory Lanez fait partie de la toute récente génération d’artistes hip hop en provenance du Canada. Cette génération a évidemment était fortement influencée par Drake, qui a fait office de moteur pour tous ceux là, aussi bien que de ”pilleur” : voler les meilleures idées aux artistes les plus avant-gardistes, mais pas trop connus, pour en faire quelque chose de plus ouvert et plus commercial, et récolter les honneurs.

C’était d’ailleurs une des causes de l’embrouille entre Drake et Tory Lanez, jusqu’à ce que Drake décide de faire la paix, plutôt que de continuer dans un clash qu’il aurait musicalement perdu (mais gagné grâce à l’applaudimètre).

Un rappeur incroyable

Car Tory n’est pas qu’un artiste utilisant l’autotune, comme beaucoup d’autres. C’est un vrai rappeur, doublé d’un chanteur pas si mauvais (même sans autotune), et il était bien décidé à le démontrer au micro de Funkmaster Flex, sur Hot 97.

Au programme, 7 minutes de kickage en règle, pour prouver à tout le monde que si il y a battle, Tory répondra présent. Son freestyle est d’ailleurs construit comme un egotrip de battle, durant lequel il s’adresse à un rival imaginaire. Le tout sur une instu de Nas, ”Oochie Wally”.

Funk’Flex est tellement impressionné qu’il sort encore le téléphone, et surtout, Tory passe de la pommade sur le cœur de tous les puristes, en affirmant qu’il sait d’où il vient, et qu’il n’a pas oublié les pères fondateurs du rap US comme Styles P et d’autres.

Et le pire, c’est qu’on ne peut même pas lui reprocher de faire toujours les mêmes rimes: dans ses chansons, Tory est toujours sous autotune et chante beaucoup plus lentement. Ici, il débit des rimes nouvelles, une belle leçon de polyvalence donnée au reste du game US.

Vous aimerez aussiHHC
Recommandé pour vous
C'est Frais
Dans la rubriqueHHC
Recommandé pour vous
C'est brûlantHHC
Recommandé pour vous