in

Hommage : la carrière de Prodigy en 10 sons marquants

prodigy image mobb deep

Si Prodigy est décédé en 2017, à l’âge de 42 ans, des suites de sa maladie chronique – la drépanocytose – son œuvre vivra elle pour toujours. Il restera à jamais lié à son acolyte Havoc, avec qui il a formé Mobb Deep. Un groupe de deux jeunes loups issus du quartier de Queenbridge qui est vite devenu un incontournable, avec ses albums The Infamous et Hell On earth en 1995 et 1996.

Prodigy, le plus brillant des deux Mc’s, qui marquait les auditeurs par sa voix grave et sa prestance, s’est ensuite essayé à une carrière solo, sans jamais renier son pote de toujours. Avec succès, laissant nombres de classiques dans les années 2000. Si il n’est pas aisé de se défaire de la patte Mobb Deep si particulière, il  est allé explorer d’autres musicalités, en s’alliant notamment avec le G-Unit dès 2005, mais aussi avec son beatmaker favori The Alchemist. Une carrière riche, fidèle à ses principes, qui fut entrecoupée par une peine de prison de 2007 à 2011, et fut malheureusement écourtée par sa maladie en juin 2017. En son hommage, le jour de ce qui aurait dû être son 46ème anniversaire, on vous propose 10 titres de Prodigy pour retracer sa carrière (Ceci n’est pas une hiérarchie de ses meilleurs tracks).

Peer Pressure – Mobb Deep

Peer Pressure est un des singles de leur premier album « Juvenile Hell », qui sort en 1993. Comme le nom l’indique, les deux rappeurs sont encore dans l’adolescence et leur voix n’a pas encore totalement muée mais la violence des propos et le clip montrent les prémices de ce que deviendra Mobb Deep.

Mobb Deep – Shook Ones Part II

Il s’agit d’un des chefs d’œuvre du groupe. La première version enregistrée en 1994 passe inaperçue mais la suite, qui sera sur leur album « The Infamous » en 1995 va faire parler d’elle et marquer à vie les amateurs de hip hop. Porté par le beat macabre de Havoc, le morceau est une mise en garde violente envers tous leurs ennemis. Incontournable.

Mobb Deep – Survival Of The Fittest

Autre gros titre de l’album « The Infamous », dans lequel Havoc et Prodigy racontent avec une simplicité frappante leur quotidien dans le ghetto New Yorkais. Survie, coups bas, drogues, ils n’éludent rien et utilisent le « Je » pour bien montrer qu’ils sont les deux pieds dans cette réalité. Le clip est d’ailleurs très parlant.

Mobb Deep – Quiet Storm

Issu du quatrième album de Mobb Deep « Thug musik » qui sort en 1999. Un titre qui fera office de single d’un projet moyennant bien accueilli. Mais la prod angoissante de Quiet Storm et la performance de Prodigy au micro donnent aux fans ce qu’ils veulent : du Mobb Deep pur et dur. Un classique.

Prodigy – Keep It Thoro

Extrait de son premier album solo « H.N.I.C » en 2000, qui connaîtra un beau succès, étant certifié disque d’or. Keep It Thoro est le morceau fort du projet et est produit par The Alchemist, un artiste important dans la suite de sa carrière. La légende raconte que la voix de Prodigy est quelque peu différente car celui-ci avait un rhume le jour de l’enregistrement.

Prodigy – Genesis

Un excellent morceau aussi issu de son premier album qui montre qu’il n’a pas coupé les ponts avec Havoc puisque celui-ci est à la prod. Une instru mélancolique qui reprend le groupe de rock Genesis et permet à Prodigy de déverser ses peines et sa rage au micro sans refrain.  Frissons garantis.

https://www.youtube.com/watch?v=5qNnUQ_5lPQ

The Alchemist ft Prodigy, Nina Sky, Illa Ghee – Hold you down

Prodiy n’a pas pour habitude de se mélanger mais pour son pote The Alchemist, il n’a pas hésité. Pour « 1st Infantry », premier album du beatmaker, le rappeur a donné de la voix sur une instru soulful pour un rendu moins énervé qu’à l’accoutumée. Bonus : The Alchemist pose même un couplet.

Outta Control (Remix) – 50 Cent Ft Mobb Deep

Ce titre est important puisqu’il marque une nouvelle étape dans la carrière de Mobb Deep. Le groupe signe en 2005 chez G-Unit et s’allie donc à 50 Cent, qui n’est autre que le rappeur le plus puissant du game. Prodigy pose sur un beat plus moderne, qui le sort de son confort. Le son rencontre un succès énorme et permet à Mobb Deep de toucher un audimat nouveau.

Prodigy – Mac 10 Handle

Saut en 2007 pour le deuxième album solo de Prodigy dont le titre annonce la couleur « Return of the Mac ». Un projet de grande qualité entièrement produit par The Alchemist. Le rappeur nous plonge à nouveau dans une atmosphère angoissante mais cette fois-ci dans un huit-clos où il semble seul avec ses démons et sa paranoïa.

Mobb Deep – Get Down (ft. Snoop Dogg)

Un titre extrait du dernier album en date du groupe « The Infamous Mobb Deep » qui est sorti en 2014 et est un mélange entre titres originaux et  inédits. Parmi la première catégorie, on s’est attardé sur ce featuring avec Snoop Dogg, connexion à laquelle on n’aurait jamais pensé à la grande époque. Et c’est très bon.

Prodigy – R.I.P Ft Raekwon et Havoc

Un track tiré de l’album commun entre The Alchemist et Prodigy datant de 2013 intitulé « Albert Einstein ». Il invite Havoc avec qui il a finalement toujours collaboré et une autre légende New Yorkaise en la personne de Raekwon. Et le titre parle de lui-même. R.I.P Prodigy.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ton avis?

Snoop Dogg revient avec un album

Snoop Dogg va sortir un nouvel album « 3Take It From A G »

Busta Rhymes sort le clip de "Czar"

Busta Rhymes & M.O.P sont réunis dans « Czar » [Clip]