spot_img
spot_img
AccueilRap français : Actualité, sorties d'albums et sons du momentAteyaba: « Je suis dans le “me faire plaisir”....

Ateyaba: « Je suis dans le “me faire plaisir”. Je suis un artiste, pas une machine à créer »

-

Dans un entretien avec Hypebeast, le rappeur originaire de Montpellier s’exprime sur sa spiritualité, son rôle de père , la mode et son processus créatif.

Depuis sa dernière sortie musicale en 2015 avec le E.P Delorean Music, Joke devenu Ateyaba (son prénom), s’est fait plutôt rare. Face à des fans qui attendent impatiemment la sortie du deuxième album studio, Ultraviolet et une industrie musicale boulimique de nouveauté, Ateyaba a décidé de prendre son temps. Avec nos confrères de Hypebeast, il rompt le silence pour leur accorder une interview exclusive et un shooting mode.

En plus d’aborder des sujets personnels comme son rapport à la spiritualité et à ses racines africaines, le rappeur originaire de Montpellier, semble plus mûr, plus apaisé aussi depuis l’époque de la sortie du premier album, Ateyaba. S’il révèle qu’il est père d’une petite fille de 4 ans, l’artiste s’explique aussi sur changement de nom de scène. « C’est marrant Joke mais je voulais quelque chose de plus vrai. Ateyaba c’est le nom que ma mère m’a donné, c’est aussi le nom de mon grand-père, il représente mes racines et l’Afrique. » déclare t-il.

Comme on l’a dit plus haut, le rappeur s’est surtout fait rare au niveau du son. Même si quelques collaborations sont apparues ces derniers temps, Ateyaba semble s’éloigner davantage du rap français. Expliquant qu’il n’écoute plus du tout ses confrères français, Ateya n’a pas lâché définitivement le micro et s’explique sur sa nouvelle philosophie: «J’ai continué de faire de la musique, d’enregistrer pleins de titres. Maintenant j’aborde les choses différemment, si je n’arrive pas à écrire un morceau ou à créer je me dis simplement que ce n’est pas le moment. Je ne me prends plus la tête. Je fais confiance et j’ai confiance. Je surfe on va dire, je prends les choses comme elles viennent et je m’écoute.» En témoigne la création d’une nouvelle chaîne Youtube, Spirit of Ecstasy où l’artiste publie des chansons inédites.

Avec cette interview sincère, on en apprend beaucoup sur l’artiste et espérons que cela permette à ses fans de le comprendre davantage et d’attendre patiemment son nouvel album. Pour retrouver l’entretien en intégralité, rendez-vous sur ce lien.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Vous aimerez aussiHHC
Recommandé pour vous
C'est Frais
Dans la rubriqueHHC
Recommandé pour vous
C'est brûlantHHC
Recommandé pour vous