spot_img
spot_img
AccueilRap français : Actualité, sorties d'albums et sons du momentLionel D, pionnier du hip-hop en France est décédé

Lionel D, pionnier du hip-hop en France est décédé

-

Lionel D, rappeur, célèbre animateur radio et l’un des pères-fondateurs du rap en France nous a quittés ce mercredi 26 février 2020.

Les plus jeunes d’entre vous l’ignorent sans doute, mais Lionel Eguienta aka Lionel D était l’un des pionniers du mouvement hip-hop en France. Une figure phare donc, mais qui n’est malheureusement plus de ce monde et laisse le hip-hop orphelin. Selon les sources de IHH Magazine, il est décédé d’un arrêt cardiaque dans un hôpital de Londres ce mercredi matin (26 février) à l’âge de 60 ans

Dans les années 1980, il animait l’émission Deenastyle sur Radio Nova, aux côtés de son acolyte Dee Nasty. Une émission de référence à l’époque qui nous a fait découvrir des noms comme NTM, mais aussi Assassin, MC Solaar ou encore les rappeurs du Ministère A.M.E.R.

En plus de promouvoir cette culture à la radio, Lionel D était évidemment un éminent MC, autant en solo qu’en duo avec son groupe Fresh MC  qu’il forme avec d’autres Maître de Cérémonie de Vitry Sur Seine. Il a sorti son unique album studio, Y’a pas de problème, en 1990, mais aussi trois maxis entre 1990 et 1991. Son CV le reconnaît également comme l’un des premiers rappeurs freestyleurs de l’Hexagone.

En lien étroit avec le hip-hop, il a participé au deuxième épisode de la série d’émissions de Canal + L’Œil du cyclone où il commenta l’année 1991 aux côtés d’autres acteurs du mouvement hip-hop en France tels que Dee Nasty, MC Solaar, IAM ou les Little MC.

De par son importance, il est plusieurs fois l’invité d’émissions TV, qu’elles soient consacrées au rap comme RapLine d’Olivier Cachin sur M6, ou à l’actualité de la ville et de la banlieue comme Saga-Cités de Bernard Loche sur France 3. Il disparaîtra progressivement des ondes et des écrans vers le milieu des années 1990, mais laissera une marque indélébile sur le hip-hop en France.

Face à sa mort, on ne peut s’empêcher de se souvenir qu’en 2011, il avait déjà été prétendu mort, dans l’anonymat, par certains médias. Une rumeur qu’il a finalement démentie dans une interview publiée en 2016 dans le grand International Hip-Hop Magazine (IHH).

Malheureusement aujourd’hui, ce n’est visiblement pas un canular, ni une mise en scène et de nombreux acteurs du mouvement hip-hop en France lui ont déjà rendu hommage. A l’image de DJ Djel.

Repose en paix l’artiste, et merci pour tout.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Vous aimerez aussiHHC
Recommandé pour vous
C'est Frais
Dans la rubriqueHHC
Recommandé pour vous
C'est brûlantHHC
Recommandé pour vous