in

Varnish la Piscine sort un film et sa BO [Stream]

Dimeh, Makala & Slimka sont chaud et le fond savoir!

Avec la sortie du court-métrage Les Contes du Cockatoo accompagné de sa BO, Varnish la Piscine déploie sa singularité bien au-delà des frontières du rap.

Varnish la Piscine, le producteur star de Makala et de la Superwak Clique (Di-Meh, Slimka etc) n’est pas à son premier pas de côté dans le milieu du rap. Déjà en 2019, il construisait en duo avec Makala, un album dont le titre, Radio Suicide, indiquait déjà d’un OVNI.

La même année, avec Le regard qui tue, il se lance dans la réalisation d’un film auditif, comme il le caractérise. Un album, si on peut l’appeler ainsi où l’on croise Makala ou encore Bonnie Banane dans le rôle de Gabrielle Solstice. On découvre une pastille musicale aux diverses influences, de la série B expérimentale au film noir. Une partition funk qu’on retrouve dans le court-métrage de 45 minutes, Les Contes du Cockatoo.

Varnish la Piscine Court-Métrage 2
Makala dans le court-métrage de Varnish La Piscine

Un objet bizarroïde et polychrome

Varnish la Piscine aka Pinkle Vernis aka Pink Flamingo, transporte à l’écran les influences déjà perçues dans ses productions. Ainsi le film, disponible sur Youtube raconte l’aventure de quatre personnages ordinaires à qui il arrive des choses extraordinaires. L’utilisation dans le synopsis du terme « personnage », n’est d’ailleurs pas anodine puisqu’il continue à briser les frontières de la fiction et du réel.

De la même manière qu’il s’amuse à mélanger rap, bossa nova, soul et funk dans ses productions, Varnish perd le spectateur de manière volontaire dans les genres cinématographiques. Ce mélange entre film de science-fiction, giallo et film noir abouti d’un objet déroutant et intriguant. Ainsi, cette parodie des genres donne vie à une palette de couleurs énormément variée. Ceci dans une ambiance très influencée par les années 70.

Varnish la Piscine Court Métrage 3
Varnish La Piscine

De plus, Makala et Rico TK interprètent leurs propres rôles. Quant à Varnish, celui-ci se prend pour le Christ rédempteur en remettant un prix d’interprétation Corcovado. Le tout est dans une atmosphère très parodique. Les bruitages plus qu’accentués, donnent un vrai côté burlesque au film. Ici, le son fait action.

La BO du film

Si le court-métrage de Varnish la Piscine est sorti il y a une semaine, sa BO est disponible depuis seulement minuit en streaming. Twist Amazone accompagne de belle manière l’objet étrange visionné auparavant. Composé de treize titres, l’album alterne entre bangers et surtout synthés mélodieux. On y retrouve évidemment les habitués de la clique, Makala, Slimka et Rico T.

Teintées de surréalisme, ces deux œuvres caractérisent bien l’univers visionnaire de Varnish la Piscine qui repousse les limites entre les genres.

Ton avis?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Football Ligue 1 suspendue coronavirus

Football : la Ligue 1 suspendue à son tour

Kevin Love

Kevin Love verse 100 000$ aux employés des Cavaliers