in

Dave East frappe fort, très fort avec son premier album Survival [Stream]

image-dave-east-survival-cover-2019

Après dix ans d’activité dans l’ombre du rap mainstream, le rappeur de Harlem Dave East dévoile enfin son premier album, Survival.

Comme l’a dit si bien Mobb Deep, dans la vie, c’est la loi du plus fort et seuls les plus forts survivent. Le rap game, c’est pareil et ça, Dave East l’a bien compris.

Déjà bien ancré parmi les lyricistes les plus brillants de sa génération, le MC de Harlem a pris son temps avant de balancer son premier album. A coups de mixtapes et EP, il a judicieusement préparé le terrain avant son saut dans le grand bain. Après dix ans de carrière et après avoir été adoubé par bon nombre de ses homologues, c’est le jour J, celui de la sortie de son premier album, Survival.

Après les très bonnes mixtapes Beloved et Karma 2 sorties l’année dernière et l’EP Survival Pacc balancé il y a trois mois, le protégé de Nas avait mis la barre très haute. Forcément que les attentes étaient très grandes. Pour nous combler, Dave East et son mentor ont fait le choix d’un album dense de 20 titres au total. (18 titres + 2 bonus). Au menu, son quotidien à Harlem, introspections, storytelling et défense des valeurs du hip-hop. Le tout sur un ensemble de production varié, mais toujours de très bonne facture.

Pour raconter son histoire et présenter son projet, Dave East avait, une semaine avant la sortie, publié une série de quatre documentaires éponymes sur sa chaîne YouTube. De quoi donner une dimension cinématographique réaliste à l’opus, en présenter le background et le rendre encore plus authentique.

Bien entendu dans le lot, une flopée de collaborations prestigieuses. Ty Dolla Sign, Lil Baby, Gunna, Rick Ross, Nas, The-Dream, DJ Premier, Fabolous et Teyana Taylor parmi tant d’autres. Et histoire de finir sur une belle note, le rappeur se targue même d’un hommage émouvant à son ami et collaborateur Nipsey Hussle, avec lequel il prévoyait de sortir un album commun. Dans une interview accordée à Revolt, il confiait que la disparition de ce dernier l’avait bouleversé au point d’avoir repoussé la sortie de son album

« J’étais tout retourné. Je ne voulais pas enregistrer. J’avais une musique que j’avais déjà faite. Mais beaucoup de gens ne comprenaient pas. On me demandait pourquoi j’ai repoussé si longtemps Survival? Parce que la mort de Nipsey m’a mis au sol, mon frère. Je ne voulais pas sortir de nouvelle musique. Mon pote avait tellement de sons qu’il prévoyait de sortir. Sa mort m’a permis de prendre du recul et c’est une bonne chose. Je ne voulais pas faire de musique, mais, maintenant, il est temps. »

Chacun se fera son avis sur la qualité et l’impact de ce projet sur le hip-hop, mais Dave East peut déjà être fier d’une chose : en plus d’avoir fédéré tout un public autour de lui, de là-haut, Nipsey Hussle est sûrement très fier de lui.

What do you think?

image-leys-makelele-clip

Leys se comporte comme « Makelele » [Clip]

EarthGang brille toujours plus fort en interprétant "This Side" dans Colors

EarthGang brille toujours plus fort en interprétant « This Side » pour COLORS [Video]