in

Ces rappeuses tout droit venues d’Angleterre que vous devez connaître

La scène rap anglaise (UK) regorge de rappeuses talentueuses. Plus discrètes que leurs homologues américaines, les anglaises ont la volonté de s’imposer et montrer de quoi elles sont capables.

Capitale oblige, la ville de Londres est une terre fertile en terme de rap britannique. Et contrairement à ce que l’on pourrait croire, la scène hip-hop UK londonienne n’est pas uniquement faite de testostérone. Le rap féminin s’y impose depuis quelques années déjà, et ne cesse de gagner en popularité, notamment grâce à MS Banks, Little Simz, Flohio et Nadia Rose.

Ces quatre rappeuses ne vous disent peut-être pas grand chose. Pourtant ces londoniennes promettent de conquérir le monde grâce à leurs flows et leur accent « british ». Afro, grime, hip-hop soul, drum & bass, elle savent tout faire. Toutes trois très différentes musicalement, ces rappeuses ont toutes des univers à défendre et représentent fièrement l’avenir du rap UK.

Ms Banks la reine du hip-hop afro haut en couleurs

C’est en 2019 avec le banger « Snack » que l’aventure commence réellement pour Thyra Oji. Cette jeune londonienne aux origines nigériennes et ougandaises se lance dans la musique en 2014. Elle sort au total trois mixtapes dont la dernière, The Coldest Winter Ever est sortie en 2018.

Entre temps, elle gagne en popularité et se fait rapidement remarquer par de grands artistes qui l’invitent sur des morceaux et des tournées. Par exemple, elle collabore avec Tinashe sur le titre « Die A Little Bit » ou encore avec Jorja Smith sur le remix de « Be Honest« . L’année dernière, sa carrière a décollé avec le titre « Snack » en duo avec Kida Kudz, un autre artiste londonien originaire du Niger. En cette année 2020, la rappeuse travaille sur de nouveaux projets. L’occasion parfaite pour se pencher sur son univers.

Little Simz, entre rap et chant

Simbi Ajikawo alias Little Simz est une musicienne actrice et rappeuse londonienne. Probablement la plus connue de notre sélection, comme Ms Banks, elle a des origines africaines. Qualifiant sa musique de « rap expérimental » elle puise son inspiration en ses idoles : Lauryn Hill, 2Pac, Jay-Z ou encore Missy Elliott. Elle s’est fait connaître au travers les douze projets musicaux qu’elle a réalisés entre 2010 et 2015.

Sa diction parfaite et son style terre-à-terre détonne. La jeune artiste sait jongler entre le chant et le rap avec aisance et c’est ce qui fait son point fort. Grâce à son travail, elle a suscité la curiosité d’artistes comme Tinie Tempah et Estelle avec qui elle s’est produite sur scène. Ainsi, elle a été invitée à deux reprises sur le Colors Show. Son dernier album Grey Area sorti en mars 2019 a reçu les éloges des critiques.

Flohio, un flow incisif et un style hybride

Funmi Ohiosumah est née à Lagos au Nigéria. Elle vit depuis ses 8 ans au sud de Londres où elle découvre le rap au début de son adolescence. Très tôt, elle se met à écrire des textes et intègre un collectif de jeunes artistes londoniens. Après avoir balancé quelques titres sur ses réseaux sociaux, elle sort un premier EP, Wild Yout, en 2016. S’en suit un deuxième EP deux ans plus tard.

Flohio a un style bien particulier. Elle aime mélanger les genre : grime, techno, drum, electro… L’artiste aime toucher à tout. Avec ses rimes poétiques, elle conquiert l’Europe et se produit à Bruxelles, Hambourg ou Paris. Comme sa consœur Little Simz, elle est aussi passée par le Colors Show en interprétant son titre « Bands« .

Nadia Rose, le grime au féminin

La petite cousine de Stormzy a pris la relève à sa manière. Depuis le sud de Londres dans la petite ville de Croydon, elle impose son rap énergique et son grime. Tout a commencé grâce a trois singles : « Station », « BOOM » et « D.F.W.T ». Tout naturellement, l’artiste a fini par réaliser un EP, Highly Flammable en 2017. Cet EP est le tournant de sa carrière musicale puisqu’il l’a fait connaître très rapidement bien au delà des frontières du Royaume-Uni.

Le titre le plus connu de l’artiste reste « Skwod ». Sorti il y a 3 ans ce single cumule les 10 millions de vues sur YouTube. Les refrains entêtants, l’humour et l’originalité de Nadia Rose lui assurent aujourd’hui une carrière prometteuse. D’ailleurs, le nouveau single de la rappeuse, « Sugar Zaddy » a été révélé, il y a à peine quelques jours.

Chacune de ces artistes a son propre univers, mais sont liées par une volonté de s’exprimer en tant que femme et musicienne. 2020 promet d’être une année riche en nouveautés musicales de l’autre coté de la Manche. Les Anglaises n’ont décidément pas la langue dans leurs poches, et grâce à elle, le rap UK ne s’en porte que mieux.

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Little Simz dévoile «Drop 6», son nouvel EP

Découvrez Drop 6, le nouveau projet poétique et introspectif de Little Simz [Stream]

Zola revient avec «Bro Bro»

Zola revient en force avec un nouveau titre, «Bro Bro»