AccueilDossiersTony Yayo se souvient de la première rime faite...

Tony Yayo se souvient de la première rime faite par 50 Cent

-

Tony Yayo se souvient encore de la première rime de 50 Cent. Il l’a rappelé en précisant que son ami ne l’a jamais rappé.

L’interview de Tony Yayo avec VladTV a longuement abordé la relation entre l’invité et 50 cent. À un moment de la discussion, Tony Yayo a voulu montrer qu’il avait de la mémoire en se rappelant des débuts de FIF.

Les premières rimes de 50 Cent

Pour commencer, Tony Yayo a rappelé le contexte dans lequel 50 Cent a sorti ses premières rimes. Yayo se souvient qu’il était avec FIF dans le sous-sol d’un ami avec 50 cent. Ce dernier a donc voulu étaler ses compétences de rapper. « La vente est devenue périmée/ Quart de mil caution/ Fraîchement sorti de la prison/ La merde est vraiment réelle/ N-ggas est enfermé homme Je prie pour qu’ils ne le disent pas/ 100 hommes d’accusation mon avocat doit se battre contre cela/ N-ggas savent que je ne suis jamais pressé pour de la pâte », a rappé Yayo. « N-ggas sait que je ne sers personne que je ne connais pas/ Son fils a dit qu’il était de l’OT/ Vendu 11 à Oz/ Son homme me l’a amené mais il ne sait pas vraiment, b/ À dit que c’était chaud, Duke était un flic. »

Yayo a expliqué que le sous-sol de l’ami était leur refuge lorsqu’ils étaient poursuivis par la police. Pour s’occuper, ils faisaient du freestyle.

Le rap n’était pas le plan A

Vlad a apprécié la rime et a reconnu que 50 Cent avait le talent. C’est à ce moment que Yayo a rappelé qu’aucun parmi eux ne voulait faire du rap une carrière. « Je pense que les gens s’y mettent comme vous voyez les enfants du Bronx, ils vont juste au studio qu’ils forent, je ne pense pas que ça aime… nous étions toujours dans les rues », a déclaré Yayo. « S’il vendait de la drogue plutôt que de la musique, il vendait de la drogue. La musique ne me rapportait pas d’argent à l’époque, donc c’était un passe-temps pour moi. »

Sidoine
Sidoine
Journaliste et traducteur EN-FR, je suis passionné d'Internet, de technologies, de crypto-monnaies et de musique, le Rap tout particulièrement. Je suis tombé dans le chaudron de MC Solaar lorsqu'avec l'aide du druide Jimmy Jay, il préparait l'album Qui sème le vent récolte le tempo.
Vous aimerez aussiHHC
Recommandé pour vous
C'est Frais
Dans la rubriqueHHC
Recommandé pour vous
C'est brûlantHHC
Recommandé pour vous