AccueilRap US : Le meilleur et dernières actualités du Rap Américain 2021Travis Scott aurait été averti de l’état de la...

Travis Scott aurait été averti de l’état de la foule à l’Astroworld Festival par le chef de la Police de Houston

-



L’incident du vendredi soir lors de l’Astroworld Festival aurait pu être évité si Travis avait pris en compte les recommandations de la Police. C’est ce qu’il convient de retenir de la déclaration faite par le chef de la Police de Houston.

La Police et le service des sapeurs-pompiers de la ville de Houston ont été fortement sollicités ce vendredi 5 novembre. Si l’encadrement de foule fait partie des missions de routine que mènent les hommes en uniformes, les 360 agents de police et 240 agents de sécurité mobilisés n’étaient visiblement pas préparés à faire face au chaos qu’il y a eu au NRG Park dans le cadre de l’Astroworld Festival. Une bousculade meurtrière a été déclenchée et a présenté un triste bilan de 8 morts et de 12 blessés. Le maire de Houston, Sylvester Turner a informé dans la foulée de l’ouverture d’une enquête. Le samedi, lendemain du drame, Travis a rompu le silence et a déclaré sur les réseaux sociaux : « Je suis absolument dévasté par ce qui s’est passé hier soir. Mes prières vont aux familles et à toutes les personnes touchées par ce qui s’est passé au festival Astroworld. La police de Houston a tout mon soutien alors que l’enquête sur ces pertes de vie tragiques se poursuit ».



Travis Scott pointé du doigt par les autorités policières

Travis scott se retrouve seul responsable de la bousculade meurtrière. En effet, le chef de la police, Troy Finner semble avoir rempli sa part du job et dégage sa responsabilité. Selon le New York Times, Troy se serait en personne rendu dans la caravane de Travis Scott pour le convaincre des risques potentiels de débordement de foule en cas de poursuite du festival et de montée sur scène de l’artiste. La ferveur populaire n’a pas permis à Scott de prendre en considération les risques potentiels à lui présentés par l’autorité compétente. Il est monté sur scène et il s’en est suivi vers 21 heures, un mouvement de foule avec bousculade vers l’avant et un bilan qu’il vaut mieux ne pas rappeler.
Pour le chef des pompiers, Travis Scott avait la possibilité de limiter les dégâts en suspendant sa prestation. Pour lui, Travis avait le micro et tout l’arsenal nécessaire pour canaliser la foule rien qu’avec quelques mots. « La seule personne qui peut vraiment demander et obtenir une pause tactique lorsque quelque chose ne va pas est cet interprète. Ils ont cette chaire d’intimidateur et ils ont une responsabilité », a déclaré au Times, le chef des pompiers en la personne de Samuel Peña.
Cette déclaration vient conforter ceux qui affirment que Travis a continué sa prestation malgré le mouvement de foule.



De l’enfant bien-aimé au traîné devant la justice

Travis Scott a prouvé tout l’amour qu’il porte pour sa ville natale. Sa Fondation Cactus Jack œuvre pour l’amélioration des conditions de vie et pour l’épanouissement de sa communauté. Autant d’actes qui ont permis à Travis d’être dans le cœur des habitants de Houston. Cependant, le drame du vendredi soir a déjà fait virer le cœur de certains.
La première plainte contre Travis a été déposée le dimanche par l’une des personnes grièvement blessées dans l’incident.
Le cabinet texan Thomas J. Henry Law a tweeté dimanche un article publié par le quotidien Daily Mail sur ces poursuites. Le cabinet d’avocat a confirmé que Kristian Paredes, le plaignant résidant au Texas et âgé de 23 ans, a porté plainte contre Travis Scott et Drake pour avoir semé la pagaille. Le nom de Drake figure pour la simple raison qu’il était monté sur scène afin d’accompagner Travis.

La plainte vise également les organisateurs du concert, Live Nation, et la salle de spectacle. Selon la même plainte,  «Plusieurs personnes ont supplié les agents de sécurité de Live Nation de les aider, mais ont été ignorées »
En attendant d’avoir plus d’informations sur la suite des procédures, nous présentons nos sincères condoléances aux familles éplorées.


Sidoine
Sidoine
Journaliste et traducteur EN-FR, je suis passionné d'Internet, de technologies, de crypto-monnaies et de musique, le Rap tout particulièrement. Je suis tombé dans le chaudron de MC Solaar lorsqu'avec l'aide du druide Jimmy Jay, il préparait l'album Qui sème le vent récolte le tempo.
Vous aimerez aussiHHC
Recommandé pour vous
C'est Frais
Dans la rubriqueHHC
Recommandé pour vous
C'est brûlantHHC
Recommandé pour vous