AccueilInterviewsUGK, le duo du Texas aurait manqué de signer...

UGK, le duo du Texas aurait manqué de signer chez Bad Boy selon les confessions de Bun B

-

Bun B continue de révéler quelques faits qui ont marqué sa carrière aux côtés de son défunt coéquipier Pimp C de UGK. Après les anecdotes sur les coulisses du clip “Big Pimpin”, notamment les quelques tensions entre Jay-Z et Pimp C, c’est un contrat raté entre le duo et Puff Daddy que révèle le rappeur au public.

Le passage de Bun B sur les plateaux de B High ATL aura été un moment de révélation des coulisses du groupe UGK, l’Underground Kingz. L’autre information que le public aura tirée de son passage est cette tentative de Puff Daddy de faire signer le Duo du Texas sous son Label Bad Boy. 

On savait Diddy aussi bien homme à succès avec ses sorties de disques qu’avec les artistes que signe son Label. L’exemple Notorious B.I.G est, entre autres, un témoin des exploits du producteur de disques qu’il est. On aurait pu ajouter à sa liste le duo UGK. Et c’est Bun B qui révèle qu’en 2000, Puff Daddy avait courtisé le duo en vain. 

Selon les confessions de Bernard Freeman, le propriétaire de Bad Boy était prêt à tout miser pour que le duo se range dans son écurie. “Pimp était enfermé à l’époque ; je me souviens que Puff avait organisé une grande fête à Houston et nous y sommes allés. Nous sommes allés dans la section de Puff – il était derrière toutes les cordes et autres – ils nous ont laissé passer, ma femme et moi”, a déclaré Bun.

On comprend alors que Angela Walls alias Queenie, l’épouse de Bun B était un témoin privilégié de la cour que ferait Puff Daddy au duo UGK. Elle sera d’ailleurs le pion que Diddy voudra utiliser pour atteindre son but. C’est, en effet, par Queenie que P. Diddy espérait convaincre Bun de rejoindre Bad Boy. « Je vais donner telle somme à votre mari. Je vais en donner autant à son frère. Et quand son frère rentrera à la maison, ils seront Bad Boy, nous allons le faire”, aurait déclaré Diddy à Queenie. Cela aurait peut-être marché si Pimp C, l’alter ego de Bun B n’était pas en prison. 

En effet, Bun B n’entendait pas prendre une décision de signature avec Bad Boy sans que Pimp C ne se prononce à propos. Il était hors de question que cet accord soit conclu dans le dos de Pimp C. “ça ne marchera tout simplement pas”, aurait-il martelé à sa femme qui, elle, trouvait stupide de laisser passer une telle opportunité. 

Finalement P. Diddy est resté sur sa faim et le duo n’a pas rejoint Bad Boy. Cela n’a pas empêché UGK de continuer son parcours dans le showbiz et de connaître d’autres succès comme la première place qu’il a occupée au Billboard 200 et Top R&B en 2007, soit 7 ans plus tard.

Sidoine
Sidoine
Journaliste et traducteur EN-FR, je suis passionné d'Internet, de technologies, de crypto-monnaies et de musique, le Rap tout particulièrement. Je suis tombé dans le chaudron de MC Solaar lorsqu'avec l'aide du druide Jimmy Jay, il préparait l'album Qui sème le vent récolte le tempo.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Vous aimerez aussiHHC
Recommandé pour vous
C'est Frais
Dans la rubriqueHHC
Recommandé pour vous
C'est brûlantHHC
Recommandé pour vous
Hip Hop Corner

GRATUIT
VOIR