AccueilRap français : Actualité, sorties d'albums et sons du momentPrenez une bonne dose de Dopamine avec Wilko &...

Prenez une bonne dose de Dopamine avec Wilko & NDY [Portrait]

-

Les frères de sang et de son marseillais Wilko & NDY viennent de sortir leur nouveau projet. Un album de neuf titres 100% plaisir et intitulé Dopamine.

Dans la jungle mouvante et toujours plus peuplée qu’est l’industrie musicale, il est de plus en plus difficile pour un artiste de se démarquer. Pour tirer son épingle du jeu, il faut sans cesse surprendre et innover. Si pour certains audacieux, la mayonnaise prend, parfois, d’autres à côté, se plantent lamentablement. Pour Wilko & NDY (Nés Bastien et Andy), pas d’inquiétude, leur alliance fraternelle et artistique fonctionne du feu de Dieu.

Tout commence en 2017 pour les deux frères originaires de Marseille. Alors que chacun fait de la musique de son côté, leur parcours de vie et leur sensibilité respective finiront par les rassembler sous une seule et unique entité, Wilko et NDY. “A ce moment précis de nos vies, nous avions la même vision, les mêmes motivations, et on allait dans la même direction. On s’est donc rejoint tout naturellement”, explique Andy, l’aîné de la fratrie.

Ensemble, ils sortiront en juin 2017, un premier EP intitulé Trou Noir. Composé de quatre titres, cette première esquisse donne un aperçu de leur univers onirique et aérien, mêlant hip-hop, musiques électroniques et pop.

Grâce à ce cocktail musical moderne et audacieux, les frangins se sont progressivement forgé une solide réputation. Ils seront parmi les Inouïs du Printemps de Bourges en 2018 et enchaîneront les dates, les festivals, en passant par les premières parties de Vald, Lorenzo, Lomepal ou encore L’or du Commun.

De ces deux dernières années folles, ils sont évidemment sortis grandis, et en ont gardé de nombreux souvenirs. De cette irrésistible ascension est justement né leur premier album, Dopamine.

Wilko & NDY, la fraîcheur marseillaise

Petit rappel de vos cours de SVT : la dopamine est un neurotransmetteur. Aussi appelée “molécule du bonheur”, elle est responsable chez un individu, de toutes ses sensations liées au plaisir. C’est justement par cette métaphore que nos deux artistes ont choisi d’illustrer leurs vies et leurs deux ans de parcours artistique commun : un plaisir intense et immédiat dans lequel les souvenirs, les sentiments, le bonheur et la mélancolie s’entremêlent. “L’année 2018 a été riche pour nous. Entre les projets, les dates, les rencontres, il a fallu digérer un peu tout ça“, confie Wilko.

Qu’ils parle d’amour, de plaisir charnels, d’expériences du quotidien, de leurs ambitions ou qu’ils fassent preuve d’introspection, les deux artistes restent toujours authentique et fidèle à eux-même, en proposant des textes à la fois fins, forts, et très imagés. On a mis beaucoup de nous dans ce projet. Notre écriture est énormément basée sur nos émotions du moment. Ce sont des émotions éphémères puissantes, frappantes et qui laissent des marques personnelles”, affirme NDY. En somme, cet album, sans être thématique, est réflecteur de leur état émotionnel dans l’instant : entre plaisir, exaltation des sens, émotion, et destruction.

Mais s’ils évoquent leurs états d’âme et leurs visions personnelles, leurs textes ont aussi une portée universelle. Parler de soi tout en permettant aux autres de s’identifier à son histoire, n’est-ce pas cela le but ultime d’un artiste ? C’est ainsi que les neuf titres de Dopamine nous plongent plus largement dans tous les paradoxes de la jeunesse d’aujourd’hui. Une génération désabusée, car tiraillée entre ses aspirations futures, son désir de liberté, ses émotions parfois irrationnelles, et les réalités froides du monde.

Autant la mélancolie que le bonheur intense sont des sensations agréables et inspirantes. C’est une bonne chose parfois de se complaire dans l’ivresse émotionnelle. C’est mieux que de se laisser guider par la haine ou les regrets qui vont nous ronger à petit feu”.

Au rollercoaster émotionnel de leurs plumes se superposent les sonorités si particulières du duo. Les productions, c’est surtout Wilko qui s’en charge. Des instrumentales impressionnistes et aériennes qui puisent leur force dans une utilisation habile de synthétiseurs. “J’aime la profondeur de son des synthés, ils provoquent énormément d’émotions chez les gens”.

A cela s’ajoute un subtil mélange de rap et de chant. Des envolées vocales maîtrisées qui viennent ajouter du volume aux différents morceaux : On adore quand ça kicke, mais aussi quand ça chante. C’était important pour nous de mettre de la voix pour coller à l’aspect mélodique des instrus“, explique Andy. Wilko ajoute : “Le hip-hop reste quand même le cœur de notre son, car si on a une signature electro-pop, on vient de cette culture, c’est elle qui nous a forgés. En définitive, le melting pot de tout ça nous fait voyager dans une spirale émotionnelle enivrante qui ne laissera personne indifférent.

Rassurez-vous, l’effet de la dopamine n’est pas prêt de s’arrêter. Wilko et NDY prévoient de faire vivre leur projet sur la durée. De nouveaux clips et une tournée sont en préparation. Tout comme une mini-série de capsules vidéo de trente secondes sur les réseaux sociaux. “L’idée est de proposer un format court pour présenter et illustrer chaque morceau de l’album en détails”. On a déjà hâte de voir de quoi il en retourne.

Désireux de se différencier profondément du reste de leurs homologues, Wilko et NDY y sont parvenus tout en restant rester fidèle à leurs valeurs et à leurs influences. Et ce sans pour autant partir vers quelque chose de trop alternatif. La prouesse est à saluer tant la tâche est loin d’être évidente. En effet, obnubilé par une quête perpétuelle d’originalité, les artistes ont vite fait de tomber dans le piège du trop-plein de fantaisie. C’est en voulant montrer une vision trop originale ou subversive, que certains finissent par perdre leur public et se perdre eux-mêmes.

Ensemble, Wilko et NDY parviennent au contraire à se sublimer l’un l’autre, tout en exaltant chacun leur singularité. Enfermée dans leur bulle de plaisir intense et éphémère, leur musique résonne pourtant jusque dans nos cœurs. Ils ont beau être angoissés par l’avenir, face à ce fléau, ils peuvent se rassurer d’avoir à disposition la plus puissante des armes : une motivation inébranlable et un élan créatif inépuisable.

Vous aimerez aussiHHC
Recommandé pour vous
C'est Frais
Dans la rubriqueHHC
Recommandé pour vous
C'est brûlantHHC
Recommandé pour vous