AccueilRap US : Le meilleur et dernières actualités du Rap Américain 2021Cinq choses à savoir sur Nate Dogg, le légendaire...

Cinq choses à savoir sur Nate Dogg, le légendaire crooner du G-Funk

-

Il y a dix ans jour pour jour, soit le 15 mars 2011, le hip-hop perdait l’une de ses plus belles voix, Nate Dogg. En souvenir, revenons ensemble sur cinq anecdotes relatives à la légende du G-Funk.

Nate Dogg… Y-a t-il vraiment besoin de le présenter ? Le crooner californien possède incontestablement l’une si ce n’est la plus belle voix de rap US. Connu principalement pour ses refrains mélodieux venus sublimé les plus grands classiques du genre, son chant aura caressé les oreilles de nombreux fans de hip-hop west coast.

Malheureusement, il y a une décennie jour pour jour, soit le 15 juin 2011, Nathaniel Dwayne Hale est parti rejoindre les anges des suites des séquelles de deux attaques cérébrales successives… Une nouvelle légende partie bien trop tôt, mais dont l’héritage musical est resté intact et intemporel. Encore aujourd’hui, nombreux sont les auditeurs de rap à vibrer au son des plus grandes prouesses vocales de Nate Dogg, et ce non sans une certaine nostalgie. En souvenir de la légende, revenons ensemble sur cinq faits que vous ne connaissez peut-être pas sur le « hook master ».

Avant de chanter, Nate Dogg a servi dans la Marine américaine

Il est toujours intéressant de se pencher sur ce que faisaient nos artistes préférés avant de percer dans le rap. C’est bien connu, la plupart d’entre eux écumaient les petits boulots ou exerçaient des activités illicites dans la rue. Nate Dogg lui, avant de former le 213 avec Snoop Dogg & Warren G a servi chez les Marins américains. Alors qu’il n’avait que 16 ans, le jeune Nathaniel s’ennuyait à l’école. Il a finalement abandonné ses études secondaires pour rejoindre le Corps des Marines des États-Unis, l’une des six branches de l’armée américaines.

Dans une interview, il avait déclaré « J’ai fait ça car je voulais voir si j’étais un homme. J’ai donc rejoint l’armée pour me prouver des choses à moi-même. C’était un test décisif« . Un test mitigé puisque le spécialiste des munitions est finalement renvoyé pour mauvaise conduite. Après quoi, il est retourné à Long Beach et a renoué avec ses potes Snoop et Warren G. C’est à partir de là qu’ils ont pris le rap au sérieux et qu’ils se sont lancés ensemble en groupe, en reprenant le nom de leur code postal « 213 ».

Ses talents de chanteur ne sont pas dû au hasard…

Si tout le monde s’accorde à dire que Nate Dogg possède l’une des plus belles voix du rap US, vous êtes-vous déjà demandé d’où lui venait ce don hors du commun ? Un don divin venu du ciel ? Peut-être bien. En effet, le regretté chanteur était le fils de Daniel Lee Hale, un pasteur de l’église Baptiste Life Line de Clarksdale dans le Mississippi. Quant à sa mère, Ruth Holmes, elle était la leader de la chorale de cette même église. Il a ainsi baigné toute sa vie dans le chant religieux et a eu tout le temps de façonner ses divines cordes vocales.

C’est donc en toute logique que Nathaniel a perpétué la tradition en intégrant à son tour les chœurs de l’église familiale, et ce dès son plus jeune âge. Les plus croyants diront alors que la voix unique de Nate Dogg était en fait un don de Dieu lui-même. Impossible à savoir, mais une chose est sure, c’est que de son vivant, il en aura fait bon usage. Cela jusqu’à son dernier souffle.

Nate Dogg : sa nouvelle pierre tombale est une oeuvre d'art
La tombe de Nate Dogg

Malgré plusieurs nominations, Nate Dogg n’a jamais obtenu son Grammy

Ce week-end avait lieu l’édition 2021 de la cérémonie des Grammy Awards. Fait notable, Nas a remporté son premier trophée en plus de 25 ans de carrière. Vous trouvez aussi qu’au vu de son héritage, il en méritait d’autres avant ? C’est un fait. Et bien sachez que Nate Dogg lui non plus n’a jamais été récompensé en dépit de ses nombreux classiques.

Durant sa carrière, il a été nominé deux fois dans la catégorie « meilleure performance rap en duo » pour les titres « Regulate » avec Warren G en 1995 et « The Next Episode » avec Dr. Dre et Snoop Dogg en 2001, mais également deux fois dans la catégorie « meilleure collaboration » pour les singles « Area Codes » avec Ludacris en 2002 et « Shake That » avec Eminem en 2007. Malheureusement, aucun d’eux ne se verra récompensé d’un Grammy Awards. Du gâchis…

Depuis sa mort, Nate Dogg a ressuscité plusieurs fois

Contrairement à 2Pac ou Michael Jackson, Nate Dogg n’a pas eu droit à son hologramme. Malgré tout, cela ne l’a pas empêché de ressusciter… En musique bien sûr. Depuis sa mort en 2011, bien qu’il n’ait pas sorti d’album posthume, le crooner de la west coast nous est revenu à quelques reprises sur des morceaux çà et là.

Le premier « Party We Will Throw Now », en collaboration avec son pote Warren G et The Game est sorti en 2013. Sont venus ensuite « My House », un second titre avec Warren G en 2015 et le titre électrique « Gangsta Walk », en connexion avec le DJ et musicien américain SNBRN en 2016. Plus récemment, on a retrouvé le « hook master » aux cotés d‘Anderson .Paak sur le morceau « What Can We Do? » et en duo post-mortem avec Snoop Dogg sur le succulent « Wintertime in June ».

On s’accordera à dire que cinq morceaux en dix ans, c’est peu. Néanmoins, à l’inverse de certains artistes surexploités après leur mort par leurs maisons de disque, le fantôme de Nate Dogg brille par sa rareté, rendant donc chacune de ses apparitions posthumes exceptionnelles. Malgré tout, aimeriez-vous un jour voir débarquer un album posthume du crooner légendaire ?

Son fils Nhale est le digne successeur de son père

Depuis la mort de Nate Dogg, nombreux sont les artistes qui ont tenté de combler le vide qu’il a laissé dans le hip-hop. Mais bien évidemment, faire du Nate Dogg, ce n’est pas donné à tout le monde. Les seuls à pouvoir prétendre suivre ses traces musicales sont légitimement ses enfants, Naijiel Hale, ancien cornerback de l’équipe de foot de l’Université d’Etat du Montana et Nathaniel Hale Jr aka Nhale.

Tous les deux ont déjà rappé, mais actuellement, le plus actif d’entre eux n’est autre que Nhale, son second fils donc. En 2020, le jeune MC a sorti un EP, Young Dogg et une mixtape intitulée Young OG. S’il ne surpasse évidemment pas son père, on lui reconnaîtra aisément la signature vocale héritée de son paternel. Le jour célébrant les dix ans de ce dernier, Nhale a sorti son premier album intitulé The Next Episode. De là-haut, Nate Dogg doit être fier de lui.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Vous aimerez aussiHHC
Recommandé pour vous
C'est Frais
Dans la rubriqueHHC
Recommandé pour vous
C'est brûlantHHC
Recommandé pour vous
Hip Hop Corner

GRATUIT
VOIR
`