AccueilHip Hop CultureGrammy Awards 2022 : Retour sur les moments que...

Grammy Awards 2022 : Retour sur les moments que la télé n’a pas diffusés

-

La 64e cérémonie des Grammy Awards, c’est désormais du passé ! C’est maintenant le moment de revenir sur ces faits qui ont marqué l’événement, mais que vous n’avez pas forcément la chance de visualiser à la Télé ou sur les médias sociaux.

Voici les meilleurs moments des coulisses de la 64e cérémonie annuelle des Grammy Awards.

Nous savons déjà que la cérémonie des Grammy Awards de l’année dernière a été réduite et connu assez de restrictions en raison de la Covid-19. Nous n’avons pas non plus oublié que celle de cette année a connu un changement de date contraint par l’omicron. Toutefois, en dépit de toutes ces réalités, l’industrie musicale est arrivée en force pour la 64e cérémonie annuelle des Grammy Awards.

Nous nous proposons de vous faire donc vivre tous les moments marquants des coulisses de la prestigieuse cérémonie qui a eu lieu à Las Vegas.

Midi

Déjà à midi, les médias, en l’occurrence, la presse, les publicistes et le personnel des coulisses arrivaient déjà sur les lieux pour la cérémonie de lancement des Grammy. Depuis le centre des médias, il était assez évident d’entendre Billie Eilish répéter son morceau “Happier Than Ever“, qui est nominé à la fois pour l’enregistrement et la chanson de l’année.

12 h 38

À cette heure, une interprétation du tube “Dance to the Music” de Sly and the Family Stone donne le coup d’envoi du spectacle d’avant cérémonie. Ladite performance a été assurée par certains nominés, à savoir le leader de Blues Traveler, John Popper, l’artiste de jazz Nnenna Freelon, ainsi que la chanteuse folk Madison Cunningham.

13 h

À 13 heures déjà, un des faits improbables de la cérémonie était déjà au rendez-vous. En effet, dans la catégorie de la meilleure bande sonore pour les médias visuels, les Grammys ont connu une rare égalité.  Les groupes Queens Gambit et Soul ont tous deux été récompensés pour la même distinction. Il s’agit d’ailleurs la première récompense de la journée pour Jon Batiste, qui s’avérera plus tard être le musicien le plus distingué cette année.

13h15

Les initiateurs du concept TikTok The Unofficial Bridgerton Musical sont passés en coulisses pour discuter avec les journalistes du succès improbable de leur projet, qui se trouve être basé sur la populaire émission Netflix. “Nous adorons prendre des histoires préexistantes“, a déclaré Abigail. “Elles nous inspirent. Nous ne pouvons pas trop vous en dire, mais restez à l’affût pour la suite”, dit-elle, en évoquant ainsi un potentiel nouveau projet d’adaptation pour l’initiative.

13 h 35

Chris Stapleton remporte le premier prix de la Meilleure musique country : la meilleure performance solo country. Avec un chapeau de cow-boy en paille sur la tête, l’heureux lauréat s’est dirigé vers la scène pour accepter son prix des mains du présentateur Arlo Parks. Lors de son discours, il déclare que même si “il est écrit que c’est une performance solo, ce n’est pas le cas. Tous mes producteurs et ingénieurs, ce sont eux qui ont rendu ce spectacle possible. … Je suis choqué chaque fois que je reçois quelque chose comme ça”.

13h50

À 13 heures 50, l’on pouvait entendre depuis les coulisses, Justin Bieber faire une dernière répétition de “Peaches” avant son prochain set.

14 h 04

Cesar Rosas, le chanteur de Los Lobos a été sollicité par les journalistes afin de répondre à des questions en lien avec le prix du meilleur album Americana remporté par son groupe, « Native Sons ». “Ce disque est notre lettre d’amour à la ville de Los Angeles. Elle nous a inspirés depuis que nous sommes jeunes”.

14 h 22

En gardant une canne en main et avec l’aide de son kinésithérapeute, Joni Mitchell s’est rendue sur la scène pour faire une apparition surprise et accepter le prix du meilleur album historique. “Je ne m’attendais pas à ça !” déclare la chanteuse emblématique, compositrice et artiste visuelle pour qualifier la victoire du projet Joni Mitchell Archives, Vol. 1 : The Early Years (1963-1967). “Oh, tout le monde chez Rhino qui a rendu l’emballage si beau. Merci.”

Pour rappel, le Vendredi dernier, Mitchell a déjà été honorée en tant que personnage MusiCares de l’année par la Recording Academy pour l’ensemble de son œuvre.

14h32

L’homme de la soirée, Jon Batiste danse sur scène dans un costume pailleté argent et jaune pour accepter son prix du meilleur clip. “J’espère […] que tout esclavage et toute obscurité dans votre vie se transformeront en joie”. Ce fut la déclaration que le chanteur a laissé entendre en regardant son clip.

14 h 37

Les membres du groupe RÜFÜS DU SOL se rendent dans les coulisses pour dire quelques mots sur leur victoire dans la catégorie meilleur enregistrement de danse/électronique. “Nous aimons beaucoup d’artistes dans cette catégorie : James Blake, Bonobo… Les secondes qui ont précédé [la victoire] nous ont paru une éternité. Nous sommes encore sous le choc”.

15h40

La deuxième égalité parfaite de la journée est connue. Elle a été annoncée par le présentateur Jimmy Jam et cette fois-ci, c’est dans la meilleure performance R&B avec “Leave the Door Open” de Silk Sonic et “Pick Up Your Feelings” de Jazmine Sullivan qui remportent tous deux le prix.

15 h 59

Alors qu’elle a manqué l’annonce faite lors de la cérémonie, St. Vincent revient en coulisses commenter sa deuxième victoire du jour pour le meilleur album alternatif, remporté avec l’opus Daddy’s Home. “J’ai découvert que j’avais gagné alors que j’étais sur le tapis rouge, et Jack [Antonoff, qui a produit l’album] vient juste de gagner aussi !”, la chanteuse a-t-elle déclaré.

Par ailleurs, quand les journalistes lui demandent quel ressentiment elle a après avoir gagné plus d’une fois dans une catégorie typiquement masculine, St. Vincent répond : ” En 2015, j’ai été la première artiste féminine en 20 ans à gagner… mais juste depuis, il semble qu’il y ait eu toute cette juste multitude de femmes incroyables nommées, que ce soit Fiona Apple ou Japanese Breakfast. Je suis contente de voir que les temps changent”.

16h15

Jack Antonoff, producteur de St. Vincent est lauréat dans la catégorie Producteur de l’année, non-classique, comme la chanteuse l’avait évoqué. Il arrive en coulisses, visiblement stupéfait par sa victoire. Réputé dans l’industrie de la musique pour son travail prolifique soutenu par des déploiements sur des projets de Taylor Swift, Clairo, Lorde, St. Vincent et bien d’autres, M. Antonoff est l’un des meilleurs (si ce n’est le meilleur) de son domaine maintenant.

Il a expliqué qu’il choisissait ses projets en fonction d’une “sensation dans (ses) tripes… évidemment, les choses littérales aussi. Il faut aimer ce que fait quelqu’un, il faut aimer sa voix, son timbre, sa façon d’écrire, sa façon de penser.”

16 h 23

Après avoir remporté le prix du meilleur album R&B progressif avec le disque Table for Two, Lucky Daye fond en larmes en parlant aux journalistes dans les coulisses : “J’ai vraiment mis ma vie dans ce sh- Les obstacles que j’ai rencontrés… C’est accablant. Mais je me sens bien. Je me sens vivant.”

Aussi, l’artiste sacré a également tenu à aborder comment le fait d’avoir grandi en Nouvelle Orléans a impacté considérablement son travail, tout en le qualifiant justement de ” pot de gumbo d’influences. “

16 h 34

Le duo Brothers Osborne a fait un arrêt dans les coulisses quelques heures après leur victoire aux Grammy. T.J. Osborne, le membre du duo qui a fait son coming out en tant que gay en 2021, a parlé de son ressenti vis-à-vis de la réaction des fans face à son histoire. “J’ai ressenti cette incroyable étreinte… Surtout en voyant les foules quand nous sortons et nous nous produisons, en voyant les gens qui se sentent capables d’être qui ils sont là-bas.”

17h24

Curieusement, à cette heure, la salle de presse a été surprise par la victoire du morceau “Leave the Door Open” de Silk Sonic dans la catégorie Chanson de l’année, alors que de nombreuses voix  misaient sur un sacre de “permis de conduire” d’Olivia Rodrigo.

18 h 20

Bonnie Riatt se rend en coulisses pour s’entretenir avec la presse. La lauréate du prix pour l’ensemble de sa carrière cette année a été interrogée sur les artistes féminines qu’elle affectionne bien sur la scène musicale actuelle, ainsi que sur sa participation à l’événement Billboard Women in Music avec de nombreuses musiciennes de premier plan.

“Je n’ai jamais vu une meilleure récolte de nouveaux artistes. Je veux dire, dans tous les genres. Je pense que les femmes déchirent tout… Comme Olivia, Taylor, Billie Eilish, Adele. Je veux dire que la plupart des artistes masculins et féminins se montrent vraiment avec beaucoup plus de bons conseils juridiques et, vous savez, en contrôlant eux-mêmes leurs propres carrières, ce que je trouve vraiment génial.” L’icône de la musique ajoute d’ailleurs : “Je suis époustouflée par le fait que les artistes sont beaucoup plus conscients et avisés maintenant.”

18 h 43

 Baby Keem a été distingué dans la catégorie “meilleure performance rap” avec son morceau “Family Ties”.  Lorsqu’il a pénétré la salle de presse, tout sourire, le jeune rappeur laisse entendre que la première chose qu’il avait envie de faire, c’est : “simplement de parler à ma famille. Je ne pouvais pas imaginer cela il y a cinq ans. Je suis sûr que c’est tout aussi surprenant pour eux que pour moi.”

Etant un artiste de la ville de Las Vegas, remporter son premier Grammy à la maison représente énormément pour lui. Il déclare à cet effet : ” (Cela) ressemble à une sorte de magie. Ça ne semble même pas réel, vous savez ? Le fait de recevoir ce prix dans la ville où j’ai grandi et qui est si importante pour la ville, signifie beaucoup, alors je vais prendre ça très au sérieux.”

18 h 55

Après qu’il a remporté un nombre important de Grammys, Chris Stapleton fait un tour de piste dans les coulisses. Là, il déclare : “C’est un sentiment fantastique. C’est en grande partie pour cela que nous faisons cela. Être ensemble dans une pièce où tout le monde peut être ensemble… Cela n’a certainement pas vieilli. Vous gagnez certainement une appréciation pour ce que vous avez perdu… la communion.”

19h16

Jazmine Sullivan a été distinguée ce dimanche dans les catégories de la meilleure performance R&B et du meilleur album R&B. Une fois qu’elle arejoint la salle de presse pour parler de cette expérience fortement agréable, la chanteuse a déclaré en riant : “Je n’ai jamais fait ça avant, je ne sais pas ce que je fais”. Pour rappel, elle a été nominée 15 fois au total, mais ce soir, elle a remporté ses deux premières victoires aux Grammy Awards.

Par ailleurs, l’artiste a confié aux journalistes qu’elle envisageait de produire un film basé sur son album Heaux Tales, lauréat aux Grammy.  “J’en ai parlé avec Issa Rae. Elle est super occupée, alors j’espère que nous pourrons y aller et commencer à lancer quelques idées parce que, comme je l’ai dit, l’idée de Heaux Tales est si grande. [Un film] pourrait prendre tellement de chemins différents, et j’adorerais me lancer dans ce domaine ensuite.”

20h08

À 20 h 08, à l’unisson, toute la salle de presse laisse échapper un “wow” collectif à l’annonce de Silk Sonic, gagnant de l’enregistrement de l’année.

20h25

Quelques instants après, la salle de presse fut à nouveau choquée après qu’il a été annoncé que We are de Jon Batiste a gagné l’album de l’année. Tout le monde estimait également une victoire de Olivia Rodrigo dans cette catégorie. Mieux, l’on pensait qu’elle s’en sortirait mieux dans les quatre grandes catégories, mais une seule de ses trois victoires – celle de la meilleure nouvelle artiste lui était revenue.

20 h 27

Lorsque les agents des médias ont demandé à Carrie Underwood, lauréate du meilleur album roots/gospel, ce qu’un tel sacre avec son album My Savior signifiait pour elle, la chanteuse se mit immédiatement à pleurer. “C’est l’une des œuvres les plus importantes dont j’ai jamais fait partie. C’est une chose que j’ai voulu faire, littéralement, toute ma carrière. J’ai voulu faire cet album, et je l’ai fait, et cela signifie tout simplement le monde pour moi.”

20h32

La salle de presse a accueilli SZA, qui venait de recevoir son Grammy avec “Kiss Me More“. Elle s’est exprimée sur cette victoire et ses perspectives d’avenir, notamment son prochain album. Justement, lorsqu’on lui a demandé si ce sera bientôt prêt, elle révèle : “Oui… C’est probablement mon projet le plus unisexe à ce jour, si cela a un sens. Il s’adresse à tout le monde”.

Par la suite, les journalistes lui ont demandé ce qui lui a plu dans sa collaboration avec Doja Cat sur “Kiss Me More“, qui vient de remporter un Grammy ? “C’est une star… Je pense qu’elle est tellement magistrale… J’ai juste pu apprendre d’elle”.

Par ailleurs, il est à noter que SZA était venue à la cérémonie ce dimanche. Elle a justement présenté les raisons d’une telle posture en expliquant qu’elle est tombée du lit la veille tout en riant. “Tout ce qui est génial dans ma vie est toujours venu avec quelque chose de très aléatoire.” En boitillant hors de la salle avec un grand sourire, elle souhaite à tout le monde le meilleur, en disant : “Vous restez tous bénis !”.

Grammy Awards 2021 rap

20h40

Après avoir remporté cinq Grammys, dont celui de l’album de l’année, Jon Batiste, le plus grand gagnant du soir revient en coulisses pour parler de ce grand jour. “Je ne fais vraiment pas ça pour les récompenses”, le chanteur a-t-il expliqué. “Je crois vraiment que la musique est quelque chose de tellement subjectif… mais c’était un tel moment de cercle complet parce que [Lenny et moi] avons joué ensemble quand j’avais 16 ans. Alors j’ai eu l’impression que c’était surréaliste.”

En parlant de son interprétation sensationnelle et pleine d’énergie de l’opus “Freedom“, il déclare : “Mon objectif était vraiment de donner la guérison et de donner un peu de joie au monde, une bonne vieille joie noire.” Par la suite, il ajoute qu’il “n’était pas préparé” à gagner le trophée de l’album de l’année, notamment parce qu’il était beaucoup plus concentré sur le set qu’il avait à faire et les membres de sa famille présents dans le public.

20h58

Vêtue d’un superbe costume indigo à paillettes, H.E.R. arrive en salle de presse, après la cérémonie, toute enthousiasmée pour son set avec Lenny Kravitz : “Je m’amusais tellement. J’ai regardé Lenny grandir, jouer avec Prince. J’étudiais littéralement toutes les vidéos de ses performances, et c’est l’une des raisons pour lesquelles il voulait jouer de la guitare, pour avoir ce moment complet et jouer avec lui. Les mots me manquaient.”

Voici les moments les plus particuliers des coulisses que nous avons répertoriés pour votre information. Laissez-nous un commentaire si vous avez une impression à partager.

Ambro Ola
Ambro Ola
Titulaire d’un diplôme en linguistique anglaise, je suis web rédacteur, content-manager. Je nourris une passion toute particulière pour l’art_ la poésie et la musique en l’occurrence. Bercé dès le jeune âge par les vers renversants des légendes du hip-hop tels que Eminem et Youssoupha, j’ai nourri très vite et mûri en grandissant, une forte affection pour le rap, la parole vivante, qui sait se faire tendre, instructive ou agressive. Retrouvez moi sur Twitter ou Linkedin !
Vous aimerez aussiHHC
Recommandé pour vous
C'est Frais
Dans la rubriqueHHC
Recommandé pour vous
C'est brûlantHHC
Recommandé pour vous